La troisième édition du classement des éliminatoires de football universitaire de cette saison a été publiée mardi soir, et les six premières équipes du top 25 sont restées inchangées par rapport à la semaine dernière. L’Alabama reste l’équipe la mieux classée du pays, avec Notre Dame, Clemson et Ohio State remplissant les quatre premiers. Ceci alors que des questions se posent cette semaine pour savoir si les Buckeyes seront éligibles pour le Big Ten Championship Game ou devraient être légitimement considérés pour la CFP compte tenu de leur calendrier court.

Deux autres équipes de la SEC, Texas A&M et Florida, sont aux «deux dernières sorties». Les Gators joueront à LSU ce samedi avant leur inclinaison avec le Crimson Tide lors du match de championnat SEC de la semaine prochaine. Les Aggies sont dans une position difficile dans l’espoir d’une place à ouvrir dans le champ de quatre équipes.

L’Iowa State a été la surprise du classement de cette semaine, sautant de deux places au 7e rang devant Cincinnati et la Géorgie. Les Bearcats n’ont pas joué ces deux dernières semaines, alors que les Bulldogs n’étaient pas en action la semaine dernière. À 8-2, les Cyclones sont l’équipe la mieux classée à deux défaites, devant cinq programmes Power Five avec une défaite ou moins, sans parler des invaincus Cincinnati et Coastal Carolina.

«Le comité a observé l’état de l’Iowa ces dernières semaines. [We were impressed with] la victoire sur la 20e équipe au Texas puis [Iowa State] l’a emmené en Virginie-Occidentale la semaine dernière. … Ils occupent la première place du Big 12. C’était vraiment le respect du comité pour ce que l’État de l’Iowa a fait et non une pénalité pour Cincinnati », a déclaré Gary Barta, président du comité de sélection de la CFP, à propos de l’ascension des Cyclones dans le classement.

Jetons un coup d’œil à l’ensemble du top 25 du CFP Rankings. Continuez à lire pour l’analyse de l’expert en bols CBS Sports Jerry Palm.

Classement des éliminatoires de football universitaire, 8 décembre

  1. Alabama (9-0)
  2. Notre Dame (10-0)
  3. Clemson (9-1)
  4. État de l’Ohio (5-0)
  5. Texas A&M (7-1)
  6. Floride (8-1)
  7. État de l’Iowa (9-2)
  8. Cincinnati (8-0)
  9. Géorgie (6-2)
  10. Miami (8-1)
  11. Oklahoma (7-2)
  12. Indiana (6-1)
  13. Caroline côtière (10-0)
  14. Nord-ouest (5-1)
  15. USC (4-0)
  16. Iowa (5-2)
  17. Caroline du Nord (7-3)
  18. BYU (9-1)
  19. Louisiane (9-1)
  20. Texas (6-3)
  21. Colorado (4-0)
  22. État de l’Oklahoma (6-3)
  23. État NC (8-3)
  24. Tulsa (6-1)
  25. Missouri (5-3)

Analyse par l’expert des bols Jerry Palm

Le discours au sommet du classement cette semaine porte davantage sur ce qui pourrait arriver à l’état de l’Ohio à l’avenir que sur ce qui s’est réellement passé cette semaine. L’équipe la mieux notée à progresser est l’Iowa State, neuvième la semaine dernière derrière Cincinnati et la Géorgie. La plupart des fans non géorgiens sont d’accord avec les Bulldogs qui perdent une place. Ils sont encore trop élevés.

Les Bearcats souffrent certains de ne pas jouer et de ne pas pouvoir ajouter à leur CV. La dernière fois que Cincinnati est entré sur le terrain, c’était le 21 novembre quand il a gagné à l’UCF, 36-33. Le match de Cincinnati à Tulsa cette semaine a été annulé, de sorte que les Bearcats accueilleront le Golden Hurricane lors du match de championnat de l’AAC le 19 décembre.

Ce match intéressera la nouvelle n ° 13 de la Caroline côtière. Les Chanticleers ont grimpé de cinq places après une victoire passionnante de 22-17 contre le numéro 18 BYU. Si les Chants peuvent terminer la saison régulière, ce qui signifie gagner à Troy samedi et battre la 19e Louisiane au Sun Belt Championship Game, ils pourraient être en mesure de se qualifier pour un match du Nouvel An. Cincinnati devrait perdre contre Tulsa pour que cela se produise.

Le Big Ten a maintenant un vrai dilemme. Mardi matin, le Michigan a dû annuler le match avec l’état de l’Ohio prévu samedi, rendant ainsi les Buckeyes inéligibles pour le Big Ten Championship Game selon les règles actuelles. Cela ouvre la porte à Indiana pour intervenir, mais juste avant la publication du classement CFP, les Hoosier ont annoncé qu’ils suspendaient les activités de football en raison d’une épidémie de COVID-19 dans le programme.

Quatre des cinq équipes du Big Ten qui ont eu des épidémies de COVID-19 ont été contraintes d’annuler deux matchs. Seul l’État de l’Ohio a pu le limiter à une annulation. Si l’Indiana doit manquer deux semaines – et le match de ce samedi n’a pas encore été annulé – les Hoosiers ne peuvent pas non plus jouer pour le championnat. Le Maryland étant également inéligible, le vainqueur du match Michigan State-Penn State de cette semaine serait le prochain en ligne. Cela devrait effacer tout doute sur le fait que les Big Ten feront tout ce qui est en leur pouvoir pour s’assurer que l’Ohio State joue dans le match pour le titre de la conférence.

Il y a un autre classement à noter. USC est au n ° 15, cinq places de plus que la semaine dernière. La CFP semble hors de portée des Troyens, mais s’ils ont plus de performances comme celle qu’ils ont faite dimanche soir, une arrivée dans la moitié inférieure du top 10 est possible.



Leave a Reply