Charles Leclerc a terminé la FP2 avec sa Ferrari dans le mur du dernier virage à Imola, mais le pilote monégasque était plein d’optimisme sur le rythme de Ferrari alors qu’il faisait de grands progrès à domicile.

Ayant terminé cinquième en FP2 et quatrième en FP1, la journée de Leclerc s’est déroulée relativement bien jusqu’à ce qu’il repart à Rivazza vendredi après-midi pour terminer tôt le FP2. Pourtant, l’as de Ferrari a vu de «grandes» performances dans sa SF21, qui a été soutenue par son coéquipier Carlos Sainz terminant en P6 et P4 dans les sessions respectives.

LIRE LA SUITE: Une Ferrari bien huilée “ fonctionne presque toute seule ”, déclare Binotto, alors qu’il révèle son intention de sauter plus de courses en 2021

«En fait, il y a beaucoup de points positifs aujourd’hui», a déclaré Leclerc. «Cela n’a pas été une journée facile de mon côté, mais la performance a été excellente pour moi aujourd’hui. Malheureusement, nous n’avons pas fait la première partie du FP1 pour un petit problème, mais la voiture s’est sentie bien.

«Et puis dans FP2 c’était très compétitif; nous avons supprimé notre temps au tour pour de très petites marges dans le virage 9 mais oui, le plus important est de ne pas faire la même chose en quali, mais la performance était là aussi. De plus, dans le rythme de course, c’était bon, puis j’ai fait une erreur dans le dernier virage puis je suis entré dans le mur, mais oui, mieux vaut le faire maintenant qu’en course », a-t-il expliqué.

GP d’Émilie-Romagne 2021 FP2: Leclerc frappe le mur après avoir perdu l’arrière

Leclerc a terminé une brillante cinquième en la course d’Imola de l’année dernière et cette année, il a déclaré que Ferrari était dans une bien meilleure position pour remporter un autre résultat solide.

«J’aime l’équilibre… par rapport à l’an dernier, c’était beaucoup mieux ce week-end; l’adhérence est bonne, l’équilibre est bon, et j’ai pas mal confiance en la voiture alors oui, j’ai hâte à demain », a poursuivi Leclerc.

LIRE LA SUITE: Verstappen dit que le rythme de Mercedes Imola n’est “ pas surprenant ”, car il révèle la cause de l’échec du FP2

«Nous nous sommes sentis mieux que l’an dernier, alors nous devons attendre et voir demain chaque fois que nous nous efforçons tous de nous qualifier, car pour l’instant, il est difficile de croire que nous sommes si proches des meilleures équipes et je suis à peu près sûr qu’ils ont plus à venir demain, alors attendons de voir », at-il supposé.

Carlos Sainz positif sur une Ferrari “ plus compétitive ”

Son coéquipier Carlos Sainz, quant à lui, était également heureux, saluant un “jour important” pour lui-même en essayant une Ferrari contemporaine pour la première fois ailleurs qu’à Bahreïn.

“J’ai eu un sentiment positif aujourd’hui”, a déclaré l’Espagnol. «Je pense que la voiture, en particulier à ces températures, semblait bien mieux fonctionner. Sur ce genre de tarmac, je ne sais pas ce que c’est, mais on sent un peu plus d’adhérence et je l’apprécie.

“Je ne l’exploite toujours pas pleinement car je ne sais toujours pas où se trouve la limite – je ne l’ai pas atteinte. Mais pour cela, nous avons de la pratique et nous devons nous en rapprocher petit à petit.”

Avec Ferrari dans le mélange vers le haut de la grille, le jury est libre de savoir quelle équipe de milieu de terrain régnera en maître lors des qualifications de samedi – et si l’une d’entre elles peut menacer les équipes de tête attendues de Red Bull ou de Mercedes.

Leave a Reply