Après une première saison difficile, Giovinazzi a été retenu chez Alfa aux côtés de Kimi Raikkonen et a réussi à se qualifier devant le Finlandais dans neuf des 17 épreuves.

Les deux pilotes ont marqué quatre points lors d’une autre saison difficile pour l’équipe suisse, mais le protégé de Ferrari, Giovinazzi, a continué de progresser et a convaincu la Scuderia de le garder au sein de l’équipe cliente Alfa pour une troisième année en 2021.

Giovinazzi a été particulièrement impressionné par ses départs l’an dernier, prenant souvent des positions dans le premier tour.

S’adressant à Motorsport.com, Giovinazzi a révélé que ses départs améliorés étaient le résultat d’efforts délibérés, observant à bord depuis sa première saison et de ses collègues pour voir où il pourrait s’améliorer.

“Après les qualifications bien sûr, nous faisons le débriefing [where] tu regardes peut-être le tour que tu as fait [and see] peut-être où tu as perdu quelque chose. Mais après ce moment, je suis concentré à 100% pour la course et surtout pour le départ », a déclaré Giovinazzi.

«Parce qu’avec les voitures que nous avons cette année et ensuite avec la difficulté à suivre et dépasser, je pense que si vous avez un bon départ et un bon premier tour et que vous gagnez des positions là-bas, alors la course sera beaucoup plus facile.

“Je me concentre beaucoup sur regarder [videos] de l’année dernière – les départs et à bord et aussi quelques vidéos que nous avons des années dernières.

“Et cela fonctionne très bien, dirais-je. Je suis vraiment content du travail que j’ai fait cette saison et je continuerai à travailler comme ça pour l’avenir.”

Lisez aussi:

En raison de la perturbation du COVID-19, la F1 a couru sur plusieurs nouveaux circuits ou pistes qu’elle n’avait pas visités depuis des années, ce qui signifiait que Giovinazzi essaierait de mettre la main sur des images d’autres catégories pour voir où il pourrait gagner des positions.

“Quand nous avons une nouvelle piste, bien sûr, j’essaie de regarder peut-être des autres catégories – Formule 4 – chaque vidéo que je peux trouver le début [at] cette piste », a ajouté le joueur de 27 ans.

«J’essaie d’apprendre quelque chose à partir des vidéos, mais oui, ce n’était pas facile. Je dirais que c’est beaucoup plus facile d’avoir [a known quantity] comme un Bahreïn que vous avez déjà couru et il y a tellement de départs que vous pouvez regarder en ligne et ce qui peut se passer dans chaque virage.

“C’est beaucoup plus facile, mais c’était aussi très agréable de voir à Imola en regardant les départs de Formule 4 et ensuite j’ai fait un bon premier tour là-bas, donc c’était bien.”

Vidéo connexe

Leave a Reply