Verizon se concentre sur l’expansion de son réseau 5G payé en grande partie pour l’entreprise, avec des bénéfices records au deuxième trimestre 2021 grâce à une adoption accrue de l’offre haut débit et des plans pour continuer à étendre les réseaux 5G Ultra Wideband et 5G Home.

Dans son appel aux résultats trimestriels mercredi 21 juillet, Verizon a annoncé un chiffre d’affaires global de 33,8 milliards de dollars pour le deuxième trimestre 2021, un bénéfice net de 5,9 milliards de dollars et un EBITDA ajusté de 12,2 milliards de dollars. Le côté consommateur de l’entreprise a connu encore plus de succès, avec un chiffre d’affaires de 23,5 milliards de dollars, en hausse de 11,2 % par rapport au deuxième trimestre 2020 et de 6,7 % par rapport à la même période il y a deux ans.

Les revenus de Verizon Media ont augmenté d’environ 2,1 milliards de dollars, soit un bond de près de 50 % par rapport à l’année dernière à la même époque et 13 % de plus qu’au deuxième trimestre 2019. Verizon Business a augmenté de 3,7 % par rapport au deuxième trimestre 2020 à 7,8 milliards de dollars. C’est à peu près le même que le niveau de revenus de 2019 dans ce segment.

Le 5G Ultra Wideband de Verizon, son service ultra-rapide et à faible latence, est désormais disponible dans plus de 70 villes et villages des États-Unis ; son service Internet résidentiel 5G est offert dans 33 emplacements à travers le pays.

Cette augmentation a permis à l’adoption des téléphones 5G d’atteindre environ 20 % de la clientèle globale de téléphones sans fil grand public de Verizon. Ce succès était basé sur le plein fonctionnement des magasins de détail de Verizon et sur le retour des comportements des consommateurs aux niveaux d’avant la pandémie, ainsi que sur les promotions de l’entreprise.

« Nous mettons en œuvre notre stratégie de réseau polyvalent et produisons des résultats positifs dans chacun de nos cinq vecteurs de croissance », a déclaré Hans Vestberg, président-directeur général de Verizon. « Nous sommes ravis de notre élan vers le second semestre de l’année.

Croissance à long terme

La solide performance de Verizon au premier semestre a conduit la société à prévoir une croissance des revenus de 3,5 à 4 % pour son service sans fil cette année, contre 3 %, a déclaré Matt Ellis, directeur financier de Verizon. La société s’attend également à ce que le bénéfice par action atteigne 5,25 $ à 5,35 $, en hausse par rapport aux projections antérieures de 5 $ à 5,15 $.

Verizon n’a certainement pas fini quand il s’agit de trouver de nouvelles façons d’utiliser la 5G pour répondre aux besoins des clients. La société s’associe à Mastercard sur des initiatives allant des achats sans contact et de la technologie de caisse autonome aux systèmes de point de vente (POS) basés sur le cloud. Ces efforts sont axés sur les secteurs de la technologie financière, des paiements et des banques, et sur l’amélioration de l’automatisation et des produits liés au commerce aux petites et moyennes entreprises.

Le mois dernier, Verizon a annoncé une nouvelle plate-forme cloud hybride ouverte alimentée par la 5G et a lancé une paire de robots qui utilisent la 5G pour communiquer. La plate-forme cloud a été créée en partenariat avec IBM et Red Hat, avec des opérations automatisées et une orchestration des services servant de noyau 5G, selon une annonce d’IBM. Les robots, qui ont été présentés lors de la conférence Mobile World à Barcelone, communiquent à l’aide de la connectivité 5G et de l’informatique mobile.

“La 5G permettra aux robots de se connecter à d’autres robots et appareils de toutes sortes d’une manière qui n’était tout simplement pas possible auparavant”, a déclaré Rima Qureshi, directrice de la stratégie de Verizon, lors de l’événement.

Concentration continue sur la 5G

Sampath Sowmyanarayan, directeur des revenus de Verizon dit PYMNTS ce printemps qu’il considère l’entreprise comme « la connectée dans l’économie connectée ».

“L’une des choses intéressantes à propos de la 5G est que les entreprises en savent plus que les consommateurs”, a-t-il déclaré. « En règle générale, ce qui se passe, en particulier dans les technologies mobiles, c’est que les consommateurs obtiennent la technologie en premier et que les affaires traînent. Cette fois, c’est fondamentalement différent. La 5G est conçue pour les entreprises et le consommateur va se laisser entraîner. Donc, généralement, je dirais qu’environ 20 à 30% des consommateurs savent très bien ce que la 5G peut faire, mais plus de la moitié des entreprises ont une très bonne idée de ce que la 5G pourrait faire pour elles.

La faible latence de la 5G, ses fonctionnalités de sécurité améliorées, sa faible consommation d’énergie et sa capacité à gérer de grands ensembles de données riches en médias l’ont rendue très attrayante pour la communauté des affaires, a déclaré Sowmyanarayan.

En savoir plus sur Verizon :

——————————

NOUVELLES DONNÉES PYMNTS : ÉTUDE METTRE LA LOYAUTÉ AU SERVICE DES PETITES ENTREPRISES – ÉDITION ROYAUME-UNI

À propos de l’étude : Les consommateurs britanniques considèrent que les achats locaux sont essentiels à la fois pour soutenir l’économie et préserver l’environnement, mais de nombreuses entreprises locales de High Street ont du mal à les faire entrer. Dans la nouvelle étude Making Loyalty Work For Small Businesses, PYMNTS interroge 1 115 consommateurs britanniques pour découvrir comment offrir des programmes de fidélité personnalisés peut aider à engager de nouveaux acheteurs de High Street.

Leave a Reply