Jed Menzies a été pris avec le téléphone intelligent à la prison de Leeds le 9 septembre de l’année dernière après que des agents ont reçu des renseignements selon lesquels il avait l’appareil dans sa cellule.

Les agents ont fouillé la cellule partagée et ont trouvé un téléphone portable enveloppé dans une couverture.

Les agents sont ensuite allés fouiller Menzies et les agents sont devenus méfiants lorsqu’il a commencé à mettre des vêtements.

S’inscrire à notre newsletter quotidienne

La newsletter i couper à travers le bruit

Le voleur de Leeds Jed Menzies a été pris avec un téléphone portable dans sa cellule à la prison d'Armley.
Le voleur de Leeds, Jed Menzies, a été pris avec un téléphone portable dans sa cellule à la prison d’Armley.

On lui a demandé d’enlever son pantalon et les agents ont trouvé le téléphone sur lui.

L’appareil s’est avéré équipé d’une carte SIM, d’un journal des appels et de messages contenus.

Menzies, 26 ans, de Prestwick Close, Otley, a plaidé coupable de possession d’un téléphone portable en prison.

Il a déjà été condamné pour la même infraction commise en 2016.

Menzies purge actuellement une peine de cinq ans pour vol qualifié, bagarre, manipulation de biens volés et voies de fait sur un travailleur d’urgence.

Menzies et un autre homme se sont attaqués aux victimes vulnérables après les avoir attirées vers un parking sombre et isolé à l’extérieur du club social

Des menaces de coups de couteau ont été proférées avant que Menzies ne déchire un collier d’une valeur de 700 £ du cou d’une des filles.

Menzies a eu huit mois supplémentaires à la peine qu’il purge actuellement.

Le juge Malcolm Davis-White QC a déclaré: «La possession illégale de téléphones portables en prison donne un accès illimité et injustifié à d’autres personnes en dehors de la prison.

«Dans le cas des iPhones modernes, cela donne un accès illimité à Internet.

«Cela donne lieu à toutes sortes de dangers.

“Cela donne lieu à des condamnations sévères”.

Leave a Reply