Le géant de l’électronique Samsung s’est associé à un spécialiste des puces intégrées pour créer un nouveau système sur puce pour les radios 5G.

Mis à part l’hyperbole la plus générique, il est difficile de voir précisément ce qui est si spécial à propos de cette nouvelle puce. «Le SoC est conçu pour aider à mettre en œuvre de nouvelles technologies, qui améliorent les radios cellulaires en augmentant leur capacité et leur couverture, tout en diminuant la consommation d’énergie et la taille», indique le communiqué de presse. En d’autres termes, cette puce fait apparemment tout mieux.

«Nous sommes ravis d’étendre notre collaboration avec Marvell pour dévoiler un nouveau SoC qui combinera les atouts des deux sociétés en matière d’innovation pour faire progresser les solutions réseau 5G», a déclaré Junehee Lee, responsable de la recherche et développement, activité Réseaux chez Samsung Electronics. «Samsung donne la priorité au développement de solutions 5G à fort impact qui offrent un avantage concurrentiel à nos opérateurs. Nous sommes impatients de présenter cette dernière solution sur le marché sous peu. »

«Notre collaboration avec Samsung couvre plusieurs générations de produits de réseau radio et démontre le solide leadership technologique de Samsung. L’effort conjoint comprend les bandes de base et les radios 4G et 5G », a déclaré Raj Singh, vice-président exécutif du groupe commercial Processors de Marvell. «Nous sommes à nouveau honorés de travailler avec Samsung pour la prochaine génération de radios Massive MIMO qui rehaussent considérablement la barre en termes de capacité, de performances et d’efficacité énergétique.»

Les citations en conserve n’ajoutent pas vraiment grand-chose, n’est-ce pas? Si ce SoC est vraiment si génial, vous penseriez qu’il tirerait davantage parti de ses avantages spécifiques. Quoi qu’il en soit, il devrait apparaître dans les radios Samsung (et peut-être dans d’autres) au cours du prochain trimestre. Si c’est vraiment aussi bon qu’on le dit, Samsung pourrait être prêt à voler encore plus de parts de marché RAN aux opérateurs historiques.

.

Leave a Reply