Le Raja Koduri d’Intel devrait présenter une présentation «1000X More Compute for AI d’ici 2025» à Forum sur l’écosystème de fonderie avancée (SAFE) de Samsung la semaine prochaine, alors qu’Intel réfléchit à sa stratégie d’externalisation d’une partie de sa production à des usines tierces. La présentation intervient après que Raja Koduri a tweeté une image d’une visite à L’usine Samsung de Giheung en Corée l’année dernière, suscitant des rumeurs selon lesquelles Intel utiliserait Samsung pour produire des composants pour ses solutions graphiques Xe. Ces rumeurs semblaient fausses dans le passé, mais l’annonce récente d’Intel selon laquelle il sous-traiterait une partie de la production de puces, et la révélation de cette semaine que la société n’a toujours pas décidé de quoi ou où elle sous-traiter, rend d’autant plus la dernière interaction de Koduri avec la fonderie de Samsung. intéressant.

Intel est certainement à la croisée des chemins. Après une décennie de domination alimentée par la propre technologie de processus de l’entreprise, l’entreprise a annoncé que problèmes avec son nœud 7 nm l’avait contraint à envisager de sous-traiter certains composants basés sur une technologie de process de pointe à des fonderies tierces, une première pour l’entreprise. Mais la société n’a toujours pas développé de stratégie d’externalisation, comme en témoignent les commentaires du PDG d’Intel, Bob Swan, lors de l’appel aux résultats du troisième trimestre 2020 de la société. Par conséquent, il est possible que la société utilise des fonderies TSMC ou Samsung pour produire ses puces de nouvelle génération, voire les deux.



Leave a Reply