- Publicité -


L’informatique mobile en périphérie (maintenant appelée informatique multi-accès, mais nous y reviendrons plus tard) consiste à placer la puissance de calcul aussi près que possible de l’utilisateur final. Certains l’appellent “le bord du bord”. Cela vous semble un peu obscur ? Fondamentalement, le concept de l’informatique de périphérie mobile consiste à traiter les données en temps quasi réel en le faisant à proximité de l’endroit où les données sont capturées, pour commencer.

Comprendre l’informatique mobile en périphérie

Lors de la définition de l’informatique de périphérie mobile, il est utile de réfléchir à la différence entre l’informatique de périphérie mobile et l’informatique de périphérie. Commençons donc par un rappel sur l’informatique de périphérie elle-même.

Essentiellement, l’objectif de l’informatique de pointe est de rapprocher les fonctionnalités de calcul de l’utilisateur final. Plutôt que de limiter les ressources de calcul à un centre de données centralisé, l’informatique de périphérie distribue ces ressources sur les réseaux pour accélérer la transmission des données, réduire la charge du réseau et améliorer les performances globales. L’informatique de périphérie mobile (MEC) reprend ce principe de l’informatique de périphérie et le pousse encore plus loin jusqu’à la périphérie de la périphérie, encore plus près des utilisateurs finaux.

Alors, qu’est-ce qui met le “mobile” dans informatique de pointe mobile?

L’informatique de périphérie mobile englobe les appareils mobiles, les applications et toutes les données que vos appareils mobiles produisent et consomment. Avec MEC, l’objectif est d’étendre la périphérie pour mettre plus de fonctionnalités de calcul dans ce domaine. Cela signifie que toutes les données produites et consommées par appareils mobiles et les applications peuvent être traitées aussi près que possible de la source (et de l’utilisateur final) en temps quasi réel.

En fin de compte, MEC raccourcit la distance que les données doivent parcourir. Au lieu d’être envoyées à un centre de données pour traitement, les données peuvent être générées, capturées et traitées dans le cloud de périphérie mobile aussi près que possible des appareils sans fil.

Pourquoi l’informatique mobile en périphérie est-elle importante ?

En étendant la puissance de calcul jusqu’à la limite de la périphérie, MEC peut ouvrir un tout nouveau monde d’applications grand public et industrielles. L’ingrédient qui change la donne est la proximité.

Lorsque l’infrastructure du réseau de périphérie croise la périphérie sans fil, il en résulte une bande passante plus élevée, une latence plus faible et une congestion du réseau réduite. Ceci, à son tour, signifie des temps de réponse plus rapides, une prise de décision plus efficace et des performances globales améliorées pour les utilisateurs et les opérateurs.

Dans un monde de plus en plus connecté où les appareils mobiles sont omniprésents, la demande de technologies, de services et d’expériences nécessitant une faible latence et/ou une bande passante élevée ne cesse de croître. En rapprochant physiquement les ressources informatiques des appareils mobiles, MEC peut répondre à ces exigences croissantes pour une faible latence intense et une bande passante élevée, rendant possibles de nouvelles entreprises dans les entreprises, les gouvernements et les secteurs grand public.

MEC : le cadre des normes

Il est important de noter que MEC est également un cadre de normes. Il a été développé et est actuellement géré par le Institut européen des normes de télécommunications (ETSI), une organisation européenne de normalisation (ESO) et l’organisme de normalisation régional reconnu traitant des télécommunications, de la radiodiffusion et d’autres réseaux et services de communications électroniques.

La Groupe de spécifications de l’industrie MEC (ISG) au sein de l’ETSI supervise tous les efforts de normalisation du MEC. Leur objectif est de créer un environnement standardisé et ouvert pour permettre aux fournisseurs, aux fournisseurs de services et à d’autres tiers d’intégrer efficacement des applications sur des plates-formes MEC multifournisseurs.

Mobile Edge Computing vs. Multi-Access Computing

Aujourd’hui, vous entendrez également l’expression informatique multi-accès dans toute conversation sur l’informatique mobile en périphérie. Alors, qu’est-ce que ça donne ?

À un niveau élevé, ces expressions sont souvent utilisées sans discernement, mais il existe des différences pointues.

À sa création, l’objectif principal de l’informatique mobile de pointe était les réseaux mobiles. Cependant, il est rapidement apparu que le smartphone fait partie de nombreux autres appareils connectés nécessitant des bandes passantes de plus en plus élevées et des latences faibles. Le terme devait donc changer en conséquence pour mieux refléter et inclure le nombre croissant d’appareils et d’applications connectés.

En 2016, Le MEC ISG d’ETSI a changé de nom du Mobile Edge Computing au Multi-Access Edge Computing. À juste titre, ce nouveau nom étend également le concept MEC au-delà des réseaux mobiles, car de nombreux projets d’informatique de pointe mobile dans le monde réel ont fini par s’appuyer sur plusieurs topologies de réseau, y compris l’accès sans fil fixe, Wi-Fi et câblé.

Pourquoi MEC et 5G vont de pair

Dans un monde de plus en plus connecté, les défis ne manquent pas. Le principal de ces défis consiste à trouver comment offrir une faible latence tout en offrant une bande passante élevée. Après tout, les dizaines d’appareils de notre monde connecté continuent de collecter et de traiter plus de données que jamais auparavant. Il y a donc une pression pour suivre le rythme et s’assurer que toutes ces informations basées sur les données peuvent parvenir à l’utilisateur final aussi rapidement que possible.

La 5G est souvent présentée comme le baume pour ce mal technologique particulier. Cependant, la disponibilité généralisée des réseaux 5G s’accompagne de son propre défi. Avec un nombre croissant de matériels et de logiciels connectés à ces réseaux 5G, les centres de données centralisés peuvent trop facilement être submergés par l’afflux.

C’est là que MEC entre en jeu. MEC réduit la congestion sur les réseaux hôtes en rapprochant le plus possible la puissance de calcul des périphériques périphériques.

Alors que les consommateurs et les entreprises exigent une bande passante incroyablement élevée et une latence incroyablement faible, l’informatique mobile en périphérie et la 5G sont la paire parfaite pour répondre à ces demandes.

Cas d’utilisation de l’informatique mobile en périphérie

Déjà, les déploiements MEC s’avèrent précieux dans un large éventail d’industries.

Bien sûr, un grand attrait pour le consommateur de tous les jours est l’amélioration des performances pour les jeux de réalité augmentée et de réalité virtuelle (AR/VR).

Bien qu’il s’agisse certainement d’un puissant avantage de MEC, la norme a également le potentiel d’offrir des avantages considérables à des secteurs tels que l’automobile, le transport maritime et la logistique, la fabrication, l’agriculture, l’énergie, etc. En particulier pour les organisations travaillant dans la reprise après sinistre, l’armée, la sécurité publique , la médecine, la connectivité rurale, etc., les projets d’informatique de pointe mobile peuvent vraiment avoir des applications qui sauvent des vies. Une faible latence peut faire la différence entre la vie et la mort dans ces scénarios critiques à enjeux élevés (tels que les véhicules autonomes ou les cabinets médicaux à distance).

MEC sera donc, aux côtés de la 5G, un élément clé dans l’avancement des technologies qui ont le potentiel de façonner l’avenir de l’humanité. Voyons quelques exemples :

Véhicules autonomes

Certes, les véhicules autonomes sont l’un des sujets les plus populaires lorsqu’il s’agit d’exemples d’informatique mobile en périphérie. Cela va au-delà du fantasme du consommateur de posséder une voiture autonome pour inclure le développement de robots mobiles autonomes (AMR) qui peuvent répondre aux besoins des entreprises et des gouvernements.

Pour bien fonctionner, ces véhicules doivent pouvoir prendre rapidement des décisions d’apprentissage automatique (ML). C’est là que MEC vous aide. Plutôt que de transmettre des données vers un centre distant et inversement (et de contrecarrer les objectifs de très faible latence en cours de route), s’appuyer sur MEC accélérera considérablement la prise de décision pour ces véhicules autonomes.

RA/RV

En dehors des jeux grand public, les applications industrielles AR et VR peuvent également bénéficier de MEC.

Par exemple, pour les travailleurs à distance dans les domaines de la construction et de l’ingénierie, les rendus 3D associés aux casques et aux appareils mobiles peuvent considérablement améliorer leurs flux de travail quotidiens. Cependant, ces rendus sont complexes et gourmands en données ; s’ils sont accessibles via des centres de données centralisés, la latence s’avérerait trop élevée pour qu’ils soient utiles dans la vie réelle. Mais se tourner vers MEC et supprimer l’intermédiaire du centre de données peut rendre ces améliorations possibles.

Agriculture et énergie éolienne

L’agriculture et l’énergie éolienne sont des industries qui reçoivent souvent peu d’attention lorsqu’il s’agit de parler de technologie. Mais en réalité, leur technologie et Informatique de périphérie IoT les besoins augmentent à mesure que les entreprises se tournent de plus en plus vers les capteurs pour la collecte de données. Malheureusement, les environnements ruraux qui abritent la plupart des projets agricoles et éoliens manquent souvent de la connectivité à haut débit nécessaire pour réaliser ces avancées technologiques. En aidant à rapprocher la puissance de calcul des champs, MEC peut être une aubaine pour les industries à la recherche d’une meilleure connectivité rurale.

Plus simplement, l’informatique de périphérie mobile consiste à étendre la périphérie – et, avec elle, nos capacités à faire de nouvelles avancées dans tous les secteurs et à améliorer l’expérience mobile.

Groupe Créé avec Sketch.


->Google Actualités

Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici