Orange s’est associé à la société de services financiers NSIA pour lancer des services bancaires mobiles sur son premier marché africain, la Côte d’Ivoire, avec des projets d’expansion au Burkina Faso, au Mali et au Sénégal.

Sous la marque Orange Bank Africa, la société fournira des facilités d’épargne et de crédit aux clients de son produit d’argent mobile existant. Les petits prêts commencent à 5 000 XOF (8,83 $) avec une épargne offrant un intérêt annuel de 3,5%, sous réserve de conditions.

Le service sera entièrement basé sur le mobile, comme pour l’opérateur Orange Bank en France et en Espagne.

Sa version Afrique s’adresse en priorité au grand nombre de personnes qui ne sont pas ou sont exclues des canaux bancaires traditionnels sur ses marchés. Dans un communiqué, la société a indiqué qu’elle visait à «devenir un leader dans la garantie de l’inclusion financière en Afrique de l’Ouest».

Stéphane Richard, PDG d’Orange, a ajouté: «La banque est un nouveau domaine d’activité pour Orange en Afrique. Il s’inscrit parfaitement dans notre stratégie d’opérateur multi-services et notre volonté de faire avancer la transformation numérique en Afrique.

Le partenaire de l’opérateur dans le lancement, NSIA, est un fournisseur de services financiers axé sur l’Afrique qui gère un certain nombre de marques d’assurance, de banque et de courtage.

Orange Bank Africa sera fourni aux côtés d’Orange Money, qui propose des services traditionnels d’encaissement, de retrait et de paiement mobile sur 18 de ses marchés.


Arrière



Leave a Reply