Contenu de l’article

JOHANNESBURG – MTN Group reste déterminé à négocier une vente de 65 millions de dollars de sa participation de 75% dans son unité syrienne, a déclaré dimanche l’opérateur mobile sud-africain, alors que l’entreprise avait été placée sous tutelle judiciaire la semaine dernière.

MTN Syria a été placé sous tutelle par un tribunal de Damas pour des violations présumées par MTN des termes de son contrat de licence, qui, selon l’État, a privé le gouvernement de revenus.

MTN a nié les allégations et a déclaré vendredi qu’il avait l’intention de faire appel.

Le tuteur désigné, qui est président de l’actionnaire minoritaire de MTN Syrie, TeleInvest, sera responsable de la gestion des opérations quotidiennes pendant que l’ordonnance de tutelle reste en vigueur. La déclaration du tribunal n’indiquait pas combien de temps cela pourrait durer.

TeleInvest avait été aligné pour acheter la participation de 75% de MTN Group dans MTN Syria pour un prix non divulgué auparavant.

«MTN Group s’est toujours engagé à exécuter la transaction convenue avec TeleInvest pour céder sa participation de 75% et ses prêts pour un montant total de 65 millions de dollars», a déclaré à Reuters une porte-parole de la société sud-africaine.

La vente à TeleInvest fait partie des plans de MTN Group pour quitter le Moyen-Orient à moyen terme.

Les opérations du groupe au Moyen-Orient ont été entachées d’allégations selon lesquelles il a utilisé des pots-de-vin pour obtenir une licence d’exploitation de 15 ans en Iran et qu’il a aidé des groupes militants en Afghanistan.

MTN nie les allégations.

Au cours des six mois précédant juin 2020, MTN Syria a représenté 0,7% du bénéfice de base du groupe.

(Reportage de Nqobile Dludla édité par David Goodman)

Leave a Reply