Dhaka, Bangladesh

Le gouvernement du Bangladesh a rétabli le réseau mobile à haut débit et Internet pour les camps de réfugiés Rohingya à Cox’s Bazar.

Les réseaux mobiles 3G et 4G et Internet ont été rétablis vendredi au milieu des appels répétés des agences des Nations Unies et des groupes de défense des droits de l’homme à faire respecter les droits fondamentaux des Rohingyas persécutés, dont environ 1 million ont fui vers le sud-est du Bangladesh après une répression de 2017 par l’armée birmane.

À la suite de réunions interministérielles, le gouvernement du Bangladesh a pris la décision de restaurer le réseau mobile environ un an après sa suspension.

Un groupe de travail formé par le gouvernement a envoyé mercredi une lettre au ministère des Postes et Télécommunications, rétablissant les services, ont indiqué des responsables.

«Suite à la décision du gouvernement, le réseau mobile 3G et 4G et Internet ont été rétablis aujourd’hui», a déclaré à l’agence Anadolu Md. Mahbub Alam Talukder, commissaire chargé des secours et du rapatriement des réfugiés du Bangladesh (RRRC).

«Diverses sociétés de services de réseau mobile ont déjà commencé à fournir des services mobiles et Internet à haut débit.»

La restauration du service est importante pour de meilleurs services aux Rohingyas au milieu de la pandémie, a déclaré le commissaire.

Auparavant, il avait exhorté le gouvernement à fournir des services de communications numériques aux 1,2 million de musulmans rohingyas déplacés à Cox’s Bazar.

En septembre 2019, le Bangladesh a interdit l’utilisation des cartes SIM de téléphones portables et d’Internet par les réfugiés rohingyas pour des raisons de sécurité. Depuis lors, des groupes de défense des droits, des agences des Nations Unies et des réfugiés rohingyas ont demandé à plusieurs reprises la restauration. Certains Rohingyas ont cependant continué à utiliser des cartes SIM mobiles en secret.

– Top 100 des cas de COVID-19 dans les camps de réfugiés

Pendant ce temps, les cas de coronavirus dans les camps de réfugiés rohingyas ont dépassé la barre des 100 avec six nouvelles infections au cours des dernières 24 heures, selon une mise à jour officielle publiée vendredi.

47 autres personnes sont mortes du virus mortel au cours des dernières 24 heures au Bangladesh, portant le nombre total de victimes à 4 174. Quelque 2 211 nouvelles infections ont été enregistrées au cours de la dernière journée, portant le nombre total d’infections à 306 794, selon le ministère de la Santé du pays d’Asie du Sud.


Le site Web de l’Agence Anadolu ne contient qu’une partie des reportages proposés aux abonnés dans le système de diffusion de nouvelles AA (HAS), et sous forme résumée. Veuillez nous contacter pour les options d’abonnement.

.

Leave a Reply