Notre journaliste

Le géant des télécommunications Huawei a dévoilé son intention d’investir 150 millions de dollars dans le développement des talents numériques au cours des cinq prochaines années.

Ce programme profitera à environ 3 millions de jeunes.

« Aujourd’hui, nous annonçons le programme Seeds for the Future 2.0 de Huawei. Dans le cadre de notre engagement à développer en permanence les talents, nous investirons 150 millions de dollars américains dans ce programme au cours des cinq prochaines années et aiderons les étudiants et les jeunes à améliorer leurs compétences numériques. Ce programme devrait profiter à 3 millions de personnes supplémentaires », a déclaré le président de Huawei, Liang Hua, dans un communiqué.

En 2008, Huawei a commencé à étendre ses programmes de développement des talents, par le biais de bourses, de concours technologiques et de formations aux compétences numériques, et a investi plus de 150 millions de dollars américains dans ces programmes. Huawei a énormément profité à plus de 1,54 million de personnes dans plus de 150 pays.

Seeds for the Future est un programme qui vise à aider à cultiver les jeunes talents du monde entier, en leur fournissant une formation dispensée par des experts mondiaux des TIC sur les dernières technologies pour les aider à développer les compétences et l’état d’esprit nécessaires pour être compétitifs sur les lieux de travail du futur.

Huawei a introduit ce programme en Afrique en 2014. Au cours des dernières années, le programme a bénéficié à près de 2 000 étudiants dans plus de 25 pays africains. Le programme et les efforts de Huawei dans le développement des talents en TIC ont été reconnus par de nombreux gouvernements africains.

Le ministre des Communications et de l’Économie numérique, le Dr Isa Pantami, a déclaré que « le Nigéria se positionne pour être le leader du continent en matière de numérisation. Le Burkina Faso a déjà un ministère de l’économie numérique mais nous avons tellement d’avantages » Les avantages, selon lui, incluent la population et la localisation du pays, la contribution des TIC au produit intérieur brut, et le niveau de maîtrise des TIC chez les Nigérians.

LIRE AUSSI : Huawei lance des solutions 5G

Il a ajouté que le gouvernement serait désormais proactif dans les TIC grâce à une application efficace des technologies émergentes telles que l’intelligence artificielle, l’Internet des objets, la robotique et la réalité virtuelle. Il a noté que dans quelques années, les Nigérians pourraient ne plus avoir besoin de se rendre en Inde ou dans d’autres pays étrangers pour un traitement médical, car des chirurgies pourraient être effectuées sur des patients partout dans le monde au moyen de la technologie 5G.

Il a exhorté les 10 étudiants nigérians sélectionnés dans différentes institutions pour le programme de stages Huawei à se considérer comme de futurs entrepreneurs afin de tirer le meilleur parti de l’opportunité. « Les TIC ont le potentiel d’employer et de sortir des millions de Nigérians de la pauvreté », a ajouté le ministre. Il a félicité Huawei d’avoir investi dans les jeunes dans le cadre de ses engagements en matière de responsabilité sociale des entreprises.

Le directeur général de Huawei Technologies Nigeria Limited, M. Trevor Liu, a déclaré que le Nigeria a la plus grande population d’Afrique.

« Ces jeunes sont la plus grande ressource du continent qui alimentera l’économie de l’avenir. Huawei s’associe aux gouvernements, aux instituts d’enseignement et à l’industrie nigérians pour doter les futurs dirigeants des connaissances les plus récentes au plus haut niveau mondial et leur offrir des opportunités d’appliquer les connaissances afin d’assurer un avenir meilleur pour le continent », a déclaré Liu.

Leave a Reply