éoliennes flottantes mobiles
Le concept est des éoliennes flottantes pour des emplacements difficiles qui sont louées pour des besoins à court terme (Odfjell Oceanwind)

Publié le 18 juin 2021 à 16h45 par

L’exécutif maritime

Une start-up norvégienne lancée l’année dernière en partenariat avec Odfjell Drilling et se concentrant sur les éoliennes flottantes pour les environnements difficiles, poursuit son nouveau concept d’installations mobiles grâce à un accord récemment signé avec Siemens Gamesa et Siemens Energy. Odfjell Oceanwind prévoit d’utiliser les technologies des sociétés dans le développement de son concept d’unités éoliennes mobiles en mer (MOWU).

Selon Odfjell Oceanwind, il développe une solution idéale pour les micro-réseaux qui ont des besoins en électricité à court terme ou pour une période déterminée. Ses unités mobiles d’éoliennes en mer sont des éoliennes flottantes qui peuvent se déplacer d’un endroit à l’autre au fur et à mesure des besoins en énergie renouvelable. La société affirme que les installations sont parfaitement adaptées pour fournir de l’électricité aux champs de pétrole et de gaz qui nécessitent de l’électricité pendant une période limitée.

L’industrie pétrolière et gazière norvégienne a annoncé des objectifs de réduction de ses émissions de carbone de 50 % avant 2030, mais pour ce faire, l’industrie doit trouver une source d’énergie renouvelable pour ses champs offshore. Odfjell Oceanwind explique qu’il est difficile de fournir de l’électricité depuis le rivage pour les champs pétrolifères éloignés de la mer du Nord par exemple, alors que l’utilisation de la technologie de capture du carbone est à la fois coûteuse à installer et nécessite un espace généralement non disponible sur une plate-forme pétrolière. L’utilisation de l’énergie provenant de parcs éoliens offshore est possible, mais le calendrier de la Norvège pour le développement de ces installations signifie qu’une alimentation électrique importante ne serait pas disponible pour l’industrie pétrolière pour répondre à ses ambitions 2030.

Le concept d’Odfjell Oceanwind est de développer des éoliennes offshore flottantes qui peuvent être déplacées vers les champs pétrolifères et qui seraient louées aux opérateurs des plates-formes pour la durée de vie du champ.

« Nous sommes vraiment ravis de conclure cette coopération », a déclaré Per Lund, PDG d’Odfjell Oceanwind récemment nommé. « Odfjell Oceanwind est sur un développement accéléré pour construire une flotte de location d’unités éoliennes mobiles flottantes avec le potentiel de contribuer aux objectifs de réduction des émissions de l’industrie pétrolière et gazière plus rapidement que toute autre technologie disponible. La coopération avec Siemens Gamesa et Siemens Energy nous donne accès à des solutions de pointe et éprouvées pour les éoliennes, le stockage d’énergie, ainsi que des solutions d’alimentation et d’intégration aux plates-formes hôtes. Ceci est vital pour nous afin de minimiser le temps de mise sur le marché et de pouvoir évoluer rapidement. »

L’intention du nouveau protocole d’accord est que les trois sociétés développent conjointement des protocoles d’accord. Odfjell Oceanwind développe son hybride WindGrid pour les micro-réseaux qui sera intégré à la solution de stockage d’énergie BlueVault de Siemens Energy, qui comprend des batteries, des PowerGrids CA, des transformateurs, des tableaux de distribution et un système de contrôle de l’alimentation. Les MOWU semi-submersibles pour environnements difficiles d’Odfjell Oceanwind sont destinés à utiliser les éoliennes offshore Siemens Gamesa SG 14-222 DD ou SG 11.0-200 DD, d’une capacité de 14 MW ou 11 MW. Le protocole d’accord est de nature non contraignante.

L’objectif est d’avoir les premières unités MOWU produisant de l’énergie renouvelable à partir de 2024.

.

Leave a Reply