- Publicité -


MUMBAI : Le déploiement de 5G services dans le pays a entraîné une intention d’embauche de 90% dans le secteur des télécommunications, avec environ 2,5 milliards de dollars susceptibles d’être dépensés pour l’activité d’embauche au cours du trimestre jusqu’en décembre, a déclaré la société de recrutement TeamLease dans un rapport. L’intention d’embaucher dans le secteur est passée de 84 % au trimestre précédent.

D’un autre côté, le secteur des télécommunications a connu la plus forte attrition en six trimestres de la période juillet-septembre. L’attrition s’est établie à 10,03%, en hausse de 1,16% par rapport au trimestre avril-juin (8,87%), selon le rapport.

L’intention d’embauche fait référence au nombre d’entreprises d’un secteur qui envisagent d’embaucher des professionnels à chaque période. Dans ce cas, 90% des entreprises du secteur des télécoms ont l’intention d’embaucher des professionnels au cours du trimestre octobre-décembre de l’année en cours.
L’intention d’embauche est entraînée par une augmentation de 65 % des tendances d’embauche pour les postes basés sur la technologie 5G.

Les télécommunications se classent au quatrième rang en termes d’intention d’embauche, les trois premières places étant occupées par les technologies de l’information (96 %), les services éducatifs (95 %) et le commerce électronique (92 %).

- Publicité -

“La plupart des investissements (par les entreprises) sont actuellement consacrés au déploiement du réseau 5G, principalement pilotés par les opérateurs de télécommunications, les OEM (fabricants d’équipements d’origine) et les intégrateurs de systèmes, les fournisseurs d’infrastructures/services de télécommunications”, Mayur Tadaychef d’entreprise, Services TeamLease, a déclaré dans le rapport. “En outre, compte tenu du déploiement de la 5G, de nombreux acteurs des télécommunications étendent leur présence numérique et les capacités de leurs centres de données à travers le pays, ce qui créera le marché du travail.”

La société de recrutement prévoit plus de 1800 emplois dans ce secteur dans des profils tels que la vente, l’installation, le câblage, les ingénieurs RAN, les ingénieurs logiciels (applications IoT), le cloud, la conception, les données, l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique.

Taday a déclaré que même si le secteur des télécommunications n’a pas connu de forte augmentation de l’attrition par rapport au trimestre précédent, il ressent la concurrence alors que la demande de profils techniques continue de croître dans tous les secteurs.

“L’attrition naturelle est due au déplacement d’employés qualifiés du secteur des télécommunications vers les secteurs connexes et d’autres secteurs commerciaux également. Avec la convergence dans l’espace des TIC, de nombreuses compétences logicielles deviennent désormais fongibles dans l’informatique et les télécommunications. Avec la pénurie de compétences les plus récentes, la situation de l’offre de la demande s’améliore en faveur de la demande, ce qui entraîne une augmentation de l’attrition », a-t-il déclaré.

95203438

« Nous constatons une croissance à deux chiffres au cours des 8 à 10 derniers trimestres. C’est une énorme opportunité pour nous. Auparavant, nous opérions sur un marché plus petit qui était du côté de la connectivité et de la mobilité des télécommunications. Mais avec le passage à de nouveaux segments, la taille du marché a au moins doublé pour atteindre Rs 75 000 à Rs 90 000 crore, contre Rs 35 000 à Rs 40 000 crore auparavant », a déclaré Ajay Chitkara, PDG d’Airtel Business à ETTelecom.

Fait intéressant, le secteur des télécommunications a également montré une volonté accrue d’élargir son bassin d’apprentis au second semestre 2022. Au second semestre, 81 % des employeurs des télécommunications ont montré une propension à embaucher des apprentis contre 61 % au premier et 58 % au second semestre 2021.

“Les perspectives positives sont le résultat de multiples facteurs – l’augmentation attendue de l’emploi pour la mise en œuvre de la 5G qui nécessiterait des compétences la main d’oeuvretirer parti de l’apprentissage serait le bon mécanisme pour créer des talents », a déclaré Sumit Kumar, directeur commercial de TeamLease Degree Apprenticeship.

Il a ajouté qu’étant donné qu’il y avait une bonne sensibilisation à l’égard des apprentissages, les organisations veulent expérimenter les apprentissages et tirer parti des avantages.




->Google Actualités

Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici