22 juillet (Reuters) – AT&T Inc (TN) jeudi, il a dépassé les estimations des analystes concernant les ajouts mensuels d’abonnés payant des factures de téléphone au deuxième trimestre, alimentés par davantage d’Américains se convertissant aux téléphones 5G.

La société, qui a également augmenté son chiffre d’affaires annuel et ses prévisions de croissance du bénéfice ajusté par action, a ajouté 789 000 nouveaux abonnés nets aux téléphones postpayés au cours du trimestre, au-dessus des estimations de FactSet de 278 000.

L’opérateur de téléphonie mobile avait perdu 151 000 abonnés au cours du trimestre de l’année dernière au plus fort de la pandémie.

AT&T a déboursé des milliards de dollars pour mettre ses réseaux à niveau vers la technologie 5G, alors que la demande pour un service plus rapide augmente avec les personnes travaillant à domicile et apprenant en ligne.

WarnerMedia, l’unité média de la société, a ajouté 2,8 millions d’abonnés américains à sa chaîne premium HBO et à sa plateforme de streaming HBO Max au cours du trimestre.

AT&T a relevé ses prévisions d’abonnés mondiaux à HBO Max entre 70 et 73 millions d’ici la fin de l’année. La société avait précédemment estimé entre 67 et 70 millions d’abonnés au service.

La société a annoncé en mai qu’elle se séparerait et combinerait son contenu multimédia avec Discovery (DISC.O) dans une nouvelle entreprise mondiale de divertissement. Lire la suite

Le chiffre d’affaires total d’AT&T a augmenté de 7,6% pour atteindre 44 milliards de dollars, dépassant l’estimation moyenne des analystes de 42,67 milliards de dollars, selon les données IBES de Refinitiv.

AT&T s’attend désormais à une croissance du chiffre d’affaires de l’ordre de 2 à 3 % et à une augmentation du bénéfice ajusté par action dans les chiffres faibles à moyens.

La société avait précédemment prévu une croissance des revenus de l’ordre de 1% et un bénéfice ajusté par action stable par rapport à l’année précédente.

Le bénéfice net attribuable aux actions ordinaires a atteint 1,5 milliard de dollars, ou 21 cents par action, au deuxième trimestre, contre 1,2 milliard de dollars, ou 17 cents par action, un an plus tôt.

Reportage d’Eva Mathews à Bengaluru et de Sheila Dang à Dallas; Montage par Sriraj Kalluvila

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

.

Leave a Reply