En 2013, Apple a découvert que l’un de ses fournisseurs, Suyin Electronics, une entreprise qui fabriquait des ports HDMI et USB pour la gamme MacBook de l’entreprise, avait employé des travailleurs mineurs. Le fabricant a promis de nettoyer son acte, mais une enquête de suivi menée par Apple a révélé trois autres mineurs, dont un âgé de 14 ans, sur les chaînes de montage de Suyin. Bien qu’Apple n’ait pas donné de nouveau travail à Suyin à la suite de ses découvertes, il a continué à travailler avec l’entreprise en raison de certains contrats existants, et il a fallu plus de trois ans avant de finalement couper les liens.

Dans l’autre exemple, Apple a mené une enquête sur Biel Crystal, une société qui fabrique des écrans en verre pour l’iPhone. Après qu’Apple ait constaté que «la culture environnementale, de santé et de sécurité à Bienne est faible à tous les niveaux de direction», elle a appelé à plus de deux douzaines de mesures correctives. Cependant, un an après l’enquête, Bienne n’avait pas encore mis en œuvre bon nombre des améliorations commandées par Apple, et les deux ont continué à travailler ensemble en partie parce que le retrait de Bienne de sa chaîne d’approvisionnement aurait laissé Apple redevable à un seul fournisseur d’écrans en verre. C’est quelque chose que l’entreprise essaie d’éviter à tout prix, car elle peut tirer parti de deux fournisseurs l’un contre l’autre pour obtenir le meilleur prix pour les composants. Cela permet également à Apple d’éviter des situations comme il l’a rencontré quand il modems à source unique d’Intel.

De plus, dans ce cas précis, pénaliser Bienne aurait signifié le transfert des commandes vers Lens Technology. C’est la firme Le Washington Post a déclaré cette semaine utilise une main-d’œuvre ouïghoure forcée pour fabriquer des pièces pour Apple, Amazon et d’autres entreprises.

Un porte-parole d’Apple a déclaré L’information l’entreprise a «les normes les plus strictes de l’industrie pour garantir que les travailleurs de notre chaîne d’approvisionnement sont traités avec dignité et respect… Nous surveillons les fournisseurs avec lesquels nous travaillons de près et s’il y a des problèmes, nous agissons rapidement pour nous assurer qu’ils sont traités et résolu ou nous mettons fin à la relation, ce que nous avons fait à plusieurs reprises. ” Nous avons contacté Apple pour obtenir des commentaires supplémentaires et nous mettrons à jour cet article lorsque nous aurons une réponse de la société.

Bien qu’Apple affirme avoir rompu ses liens avec les fabricants à plusieurs reprises dans le passé, ses propres rapports suggèrent le contraire. Depuis la sortie du premier iPhone en 2007, la société a supprimé 22 installations de sa chaîne d’approvisionnement. C’est une petite fraction des plus de 2 000 sites à travers le monde qui aident à fabriquer les produits de l’entreprise.

Leave a Reply