introduction

Qui fabrique la meilleure carte graphique personnalisée ? Cela fait débat depuis un certain temps, les partenaires d’AIB ayant du mal à rivaliser avec l’édition Founders de Nvidia en termes de prix et de présentation, mais MSI est monté au créneau et le Suprim X de la société est notre choix actuel.

Après avoir échantillonné le refroidisseur sous la forme RTX 3070 Ti, nous avons estimé que la mise en œuvre de MSI “un excellent choix pour les joueurs qui préfèrent réduire les niveaux de bruit au minimum”, et sommes repartis convenablement impressionnés par les performances et la qualité de construction. Lorsque l’occasion s’est présentée de mettre le RTX 3080 Ti Suprim X supérieur à l’épreuve, nous avons naturellement sauté sur l’occasion.

Prix ? Le ciel est la limite. Des chances d’en avoir un ? Mince à aucun. C’est la mauvaise nouvelle bien trop familière, mais nous vivons dans l’espoir qu’un jour le monde reviendra à une forme de normalité. L’Angleterre se retirera des tournois majeurs lors de la phase de groupes, vous pourrez voyager à l’étranger sans craindre d’être bloqué, et la technologie sera en stock et disponible à l’achat.

Si le choix devait être restauré, nous sommes confiants en affirmant que peu de cartes de passionnés offriraient l’attrait du RTX 3080 Ti Suprim X de MSI. Mesurant 336 mm de long, 140 mm de haut et 61 mm de profondeur, ce monstre personnalisé éclipse l’édition Founders et se sent immédiatement une pièce importante de trousse. L’esthétique gris et noir devrait être familière – le design est en grande partie le même que la variante RTX 3070 – et compte tenu de l’encombrement, nous pensons que MSI a bien fait de lui donner un aspect raisonnablement intelligent.

L’éclairage RVB est nettement amélioré par rapport aux anciens modèles Gaming X de l’entreprise. Les couleurs apparaissent maintenant vibrantes, avec des transitions douces et des points chauds moins visibles, et trois zones d’éclairage offrent une personnalisation complète ; les chevrons entre les trois ventilateurs, le logo Suprim sur le bord supérieur et le dragon MSI à l’arrière.

Bien sûr, sur une carte de cette envergure, le refroidissement est d’une importance primordiale. Les trois ventilateurs Torx 4.0 de 95 mm s’éteignent à faible charge, et lorsqu’ils tournent silencieusement en action, ils sont aidés par sept caloducs épais traversant les dissipateurs thermiques englobant la carte, des coussinets thermiques sur tous les composants vitaux, ainsi que des caloducs dédiés supplémentaires et dissipateurs pour les modules de mémoire. Ne vous attendez pas à ce que les températures soient un problème, et avec la plaque arrière en aluminium et la sangle anti-flexion en métal, il y a peu de signe d’affaissement malgré la carte qui fait pencher la balance à un peu plus de 1,9 kg.

L’avantage d’un refroidissement aussi élevé est que MSI est capable de laisser les fréquences se déchaîner. Dès la sortie de la boîte, l’horloge boost est augmentée de 1 665 MHz à 1 830 MHz. Un overclock d’usine de 10 % est toujours le bienvenu, mais les chiffres sur papier ne révèlent pas toute l’histoire car nos journaux montrent que la carte Suprim X fonctionne à ~ 1 965 MHz lors d’une utilisation réelle – la plus rapide que nous ayons vue de tous les Carte RTX 3080 Ti à ce jour.

C’est dommage que MSI n’ait pas appliqué la philosophie OC à la mémoire – le tampon de trame GDDR6X de 12 Go est cadencé à 19 Gbps – et notez que la carte nécessite trois connecteurs d’alimentation à huit broches en standard. Ce n’est pas vraiment un problème pour les alimentations d’aujourd’hui, mais j’aime une construction propre, et trois câbles GPU ont toujours l’air inutilement en désordre.

Pourtant, c’est une belle carte, et MSI complète l’ensemble avec un double BIOS offrant des modes silencieux et de jeu (par défaut) prédéfinis, ainsi qu’un support vertical qui aide à atténuer les inquiétudes d’un monstre de près de 2 kg se penchant sur un slot PCIe. Ailleurs, les sorties d’affichage, comme prévu, comprennent trois DisplayPort 1.4 et un HDMI 2.1.

Notre refroidisseur préféré attaché au GPU GeForce de deuxième échelon de Nvidia devrait fournir des résultats solides. À ces fréquences, le Suprim X pourrait-il même dépasser une GeForce RTX 3090 overclockée en usine ? Faisons rouler les chiffres et voyons ce que c’est.

Leave a Reply