introduction

Choisir le bon moniteur de jeu peut être un peu un champ de mines, avec autant de fabricants proposant une vaste gamme de modèles dont les noms de produits déroutants ne jettent pas beaucoup de lumière. À lui seul, Asus propose près de 100 modèles spécifiques aux joueurs, soulignés par des panneaux ROG qui repoussent les limites de la technologie d’affichage actuelle, à des prix allant bien au-delà de 2000 £.

Trop riche pour votre portefeuille? Ouais, moi aussi, mais ne vous découragez pas car Asus propose des offres plus acceptables sous son parapluie TUF Gaming. Cette gamme de produits de milieu de gamme offre généralement une bonne dose d’améliorations de jeu, semble élégante mais pas ostentatoire et a tendance à ne pas casser la banque. Ces attributs sont très évidents dans le nouveau TUF VG27AQL1A.

La désignation du modèle reste un mystère, mais le moniteur lui-même est en préparation depuis un certain temps. Annoncé pour la première fois au CES en tant que successeur du VG27AQ de l’année dernière, le VG27AQL1A rafraîchi, inévitablement retardé par les événements mondiaux, fait enfin son chemin dans les rayons des détaillants avec un PDSF de 519 £.

C’est une prime de 70 £ (15%) par rapport à son prédécesseur, alors qu’obtenez-vous exactement pour votre argent? Comme prévu, cela reste une solution IPS 27 pouces avec une résolution QHD populaire de 2560×1,440, mais avec un peu de réglage fin, Asus a réussi à augmenter la luminosité de 350 à 400 nits – cruciale pour obtenir la certification HDR400 – tandis que la couverture des couleurs sRGB a est passé de 99% à 130%. Améliorations saines, et tandis que le moniteur fonctionne à 144 Hz hors de la boîte, le taux de rafraîchissement overclocké maximum est également poussé vers l’avant de 165 Hz à 170 Hz.

En dehors de ces ajustements, il s’agit d’un format familier, avec un temps de réponse MPRT de 1 ms (4 ms gris à gris), un rapport de contraste de 1000: 1, des angles de vision de 178 ° et un revêtement anti-éblouissement. Des informations d’identification appréciables pour le public cible, et nous apprécions le fait qu’Asus ait pris le temps de mettre à jour et de rationaliser l’apparence externe du moniteur.

Les cadres supérieurs et latéraux amincis qui sont nettement moins volumineux que le modèle sortant contribuent à donner une esthétique plus moderne, et le support carré a été remplacé par une base en forme de V que nous préférons. La polyvalence est toujours décente avec jusqu’à 130 mm de réglage en hauteur, + 20 ° / -5 ° d’inclinaison et la possibilité de pivoter de 20 ° dans les deux sens. Il existe également une option pour pivoter à 90 ° – bien que nous n’imaginions pas que beaucoup de joueurs prennent cela – et si vous préférez utiliser votre propre kit de montage, le support fourni se retire facilement pour révéler un support VESA standard de 100 mm.

Pour continuer le bon travail, Asus comprend une paire de haut-parleurs stéréo intégrés pour les tâches audio de base, et la connectivité est raisonnable avec un seul DisplayPort 1.2 (jusqu’à 170 Hz), deux HDMI 2.0 (jusqu’à 144 Hz), une prise casque 3,5 mm et un concentrateur USB 3.0 à deux ports. Bien que l’alimentation ne soit pas intégrée, la source externe compacte de 90 W d’Asus n’est pas une horreur, et si vous êtes enclin à bricoler les paramètres, vous apprécierez les commandes et l’interface utilisateur du VG27AQL1A.

La présentation est propre – notez le manque de lumières RVB – la navigation est bien gérée par un joystick arrière et quatre boutons tactiles qui sont tous faciles à atteindre, et c’est l’un des meilleurs systèmes de contrôle que nous avons utilisés. Les améliorations de jeu courantes telles que le réticule à l’écran, les minuteries et l’augmentation des ombres sont toutes présentes et prises en compte, et Asus proposera également un utilitaire logiciel “ DisplayWidget Lite ” basé sur Windows pour modifier les paramètres à partir du système d’exploitation. Malheureusement, cela n’était disponible qu’en chinois au moment de l’examen.

Le jeu est bien sûr à l’ordre du jour, et nous avons été impressionnés par ce que nous avons vu jusqu’à présent. Le TUF VG27AQL1A offre la synchronisation adaptative du framerate AMD FreeSync dans la plage de 48 à 170 Hz, et le panneau a déjà été certifié compatible G-Sync, garantissant une action soyeuse et sans déchirure sur votre choix de matériel Radeon ou GeForce. Une résolution QHD convient parfaitement à un écran de cette taille, et dans un effort pour offrir l’expérience la plus fluide possible, Asus jette également son ELMB Sync dans le mélange. Extreme Low Motion Blur utilise un stroboscope de rétroéclairage à adaptation algorithmique pour aider à minimiser le flou de mouvement, et la technologie peut être déployée en tandem avec la synchronisation adaptative du framerate.

Sur le papier, c’est le meilleur des deux mondes, mais ELMB a encore quelques lacunes dans le monde réel. La luminosité maximale prend un coup, elle fonctionne de manière optimale à des taux de rafraîchissement plus élevés et vous perdez un contrôle précis sur certaines fonctionnalités telles que l’overdrive. À nos yeux, la qualité globale de l’image est meilleure avec ELMB désactivé, et nous préférons fonctionner avec uniquement la synchronisation adaptative du framerate et le réglage d’overdrive par défaut de 60, ce qui offre un bon équilibre entre un mouvement fluide et une image fantôme minimale.

Nous n’avons pas encore vu le moniteur de jeu parfait, mais le TUF VG27AQL1A offre des résultats éminemment agréables et nous sommes encouragés de constater que notre unité d’examen présente peu de pertes de rétroéclairage. Voyons maintenant comment cela se passe dans les benchmarks.

Leave a Reply