Aujourd’hui, nous examinons ce qui sera probablement le plus populaire des processeurs Intel de la série H de 10e génération, le Core i7-10750H. Ce processeur à six cœurs est le successeur des très populaires Core i7-8750H et Core i7-9750H, qui sont presque le choix universel pour les ordinateurs portables de jeu dans la gamme de 1000 $ à 1800 $ , et jouent souvent un rôle de premier plan dans le domaine de la productivité 15- pouces ultraportables aussi.

Ce n’est pas le seul processeur Core i7 de la gamme Comet Lake d’Intel. Il existe quelques autres options, y compris le nouveau Core i7-10875H à 8 cœurs que nous avons examiné il y a quelques semaines, mais à en juger par les générations précédentes, tout ce qui est supérieur au 10750H sera généralement limité aux options premium, tandis que les Core i5 que vous voyez ici – qui, étonnamment, sont toujours des cœurs quadruples – sont destinés aux conceptions d’entrée de gamme les plus basiques.

En entrant dans cet examen, il y avait une question clé que je ne cessais de me poser: le Core i7-10750H est-il réellement meilleur que le 9750H ou le 8750H qui l’a précédé? Après tout, ils sont tous basés sur une architecture similaire dérivée de Skylake, construite à l’aide de la même technologie 14 nm, et contiennent tous 6 cœurs dans une enveloppe de puissance par défaut de 45 W. Sans aucune amélioration majeure de la technologie sous-jacente, la troisième itération de ce processeur peut-elle réellement offrir quelque chose de nouveau?

Nul doute que c’est ce que nous découvrirons aujourd’hui avec une comparaison complète du 10750H aux 9750H et 8750H, ainsi qu’un aperçu de la façon dont il se compare au nouveau concurrent d’AMD dans cette gamme de prix, le Ryzen 7 à huit cœurs. 4800H. Cet examen sera axé sur les performances de productivité, puis nous aborderons le jeu dans un article séparé que nous préparons car il y a également quelques choses intéressantes avec cette dernière génération de GPU.

Revenons brièvement au tableau des spécifications pour jeter un coup d’œil au Core i7-10750H et à ce que nous obtenons. Les spécifications de base sont six cœurs et douze threads, un TDP par défaut de 45 W et 12 Mo de cache L3, identiques aux deux dernières générations.

Ce qui a augmenté, c’est la prise en charge de la mémoire, maintenant jusqu’à DDR4-2933, ainsi que les vitesses d’horloge. La base reste à 2,6 GHz, mais les horloges de suralimentation ont augmenté à 5,0 GHz pour Turbo monocœur avec Thermal Velocity Boost, ce qui signifie que nous atteindrons cette fréquence lorsque le processeur fonctionnera en dessous de 65 ° C. À des températures plus élevées, auxquelles la plupart des ordinateurs portables fonctionnent, cette fréquence chutera de 200 MHz pour s’asseoir à un Turbo 4,8 GHz. C’est toujours une augmentation de 7% par rapport au Turbo 4,5 GHz fourni par le Core i7-9750H.

Les turbos tous cœurs ont également augmenté, maintenant à 4,3 GHz, contre 4,0 GHz, mais nous pensons que cela est influencé dans une certaine mesure par Thermal Velocity Boost. Dans la pratique, nous avons vu des turbos tous cœurs autour de la barre des 4,1 à 4,2 GHz dans la plupart des cas, et les fréquences soutenues sont naturellement beaucoup plus basses que cela, ne vous attendez pas à ce que votre processeur 10750H reste à 4,3 GHz sur tous les cœurs tout le temps.

Configuration du test: MSI GS66 Stealth

Le système de test pour l’examen d’aujourd’hui est le MSI GS66 Stealth . Cet ordinateur portable génial était livré avec le i7-10750H avec un GPU discret RTX 2060 configuré à 80 W. Il y a aussi 16 Go de DDR4-2666 double canal par défaut (que nous avons remplacé par DDR4-2933 pour tirer le meilleur parti du processeur), un SSD de 512 Go et un écran 1080p 240Hz, ce qui est plutôt sympa.

Nous sommes de grands fans de la gamme MSI GS Stealth. Nous pensons qu’ils ont fière allure et ce n’est pas une exception. Nous ne passerons pas en revue cet ordinateur portable dans son intégralité aujourd’hui, mais nous pouvons vous dire qu’il a un très beau châssis, un superbe écran, une énorme batterie de 99,9 Wh et un clavier généralement correct. Cela reste l’un de mes ultraportables préférés du point de vue du design et de la fonctionnalité.

En termes de performances et de limites de puissance, nous n’obtenons pas les meilleures capacités matérielles étant donné la conception mince et légère. Le processeur peut facilement fonctionner à la limite par défaut de 45 W, mais dépasse environ 53 W maximum avec les modes Turbo. Nous avons vu des modèles plus épais faire jusqu’à 70W ou plus. Le GPU fonctionne bien à 80W, pas de problème.

Le processeur ne dépassant que 53W en mode CoolerBoost n’est fondamentalement pas pertinent pour ce test, car nous exécutons tous les processeurs en utilisant les paramètres de stock, donc dans ce cas, pour le Core i7-10750H, c’est une limite de puissance PL1 à long terme de 45W. Le MSI GS66 a été configuré pour utiliser un énorme PL2 à court terme de 135W prêt à l’emploi, mais dans la pratique, nous n’avons pas vu le processeur dépasser les 70W très souvent. Pourtant, c’est un peu plus élevé que le 56-60W que nous avons normalement vu avec les systèmes 9750H.

La raison pour laquelle nous utilisons des paramètres de stock et des limites de puissance similaires est que nous pouvons comparer les performances du processeur à un niveau de puissance donné. Contrairement aux ordinateurs de bureau, la consommation d’énergie est cruciale dans les ordinateurs portables: plus de pièces gourmandes en énergie nécessitent des refroidisseurs plus grands et donc des ordinateurs portables plus grands. La comparaison de puces à un niveau de puissance équivalent nous permet de voir comment elles fonctionneraient dans un type de conception équivalent. Plus un processeur peut faire dans une certaine limite de puissance, plus il est efficace et plus vous pouvez faire avec une conception plus petite et plus légère.

C’est naturellement l’un des nombreux défis liés aux tests d’ordinateurs portables, il est assez difficile d’obtenir des comparaisons de pommes à pommes étant donné les différences de configuration, nous faisons donc de notre mieux pour tout mettre sur un pied d’égalité. Les graphiques de performances suivants contiennent des moyennes de configurations matérielles équivalentes pour fournir un aperçu général des performances d’un processeur donné. Vous pouvez voir ici la liste complète des ordinateurs portables que nous avons testés.

Une dernière note rapide sur la sous-tension avant de passer aux résultats de référence. Comme nous en avons discuté dans notre examen du Core i7-10875H, de plus en plus d’OEM bloquent la sous-utilisation de cette génération, ce qui est susceptible d’empêcher les exploits de Plundervolt. C’était le cas sur le MSI GS66 Stealth. Vous pouvez cependant réactiver le sous-contrôle via les options avancées du BIOS de MSI.

Benchmarks

Commençons par jeter un œil à Cinebench R20, un favori pour tester le multi-threading bien qu’Intel aime penser que c’est assez hors de propos. Le Core i7-10750H n’apporte pas beaucoup d’amélioration par rapport au Core i7-9750H lorsque nous examinons les limites de puissance par défaut de 45 W. Dans le test multi-thread, la nouvelle pièce de 10e génération est moins de 2% plus rapide – résultat de type marge d’erreur – tandis que dans le cas d’un thread unique, nous constatons une légère augmentation des performances de 3%.

Ce n’est pas beaucoup mieux contre le 8750H non plus: 4% plus rapide dans le test multi-thread, et 12% plus rapide dans le test mono-thread grâce à une augmentation de la vitesse d’horloge d’un maximum de 4,1 GHz à 4,8 GHz. Dans les deux tests, il est facilement battu par le Core i7-10875H de niveau supérieur avec huit cœurs, mais il est également écrasé par le Ryzen 7 4800H, qui se trouve dans un niveau similaire. Ryzen n’est pas seulement 60% plus rapide en multi-thread, il détient également 7% d’avance en single-core.

Il n’y a pas grand-chose de différent dans Cinebench R15, à cette occasion, le 10750H est en fait plus lent en moyenne dans le test multi-thread que le 9750H, mais il détient toujours une avance en mono-thread. Toutes ces marges sont du type à un chiffre, donc un changement marginal parmi elles.

Dans une charge de travail à plus long terme comme Handbrake, nous ne voyons pas beaucoup d’amélioration en comparant le 10750H au 9750H. Ryzen détient une avance absolue sur le Core i7 le plus populaire d’Intel, terminant ce transcodage x265 50% plus rapidement.

Blender fournit des résultats presque identiques à Handbrake lors du test des processeurs six cœurs actuels et de dernière génération d’Intel. Vous ne gagnez tout simplement rien de substantiel de ce mouvement. Nous voulons dire, ce n’est pas une surprise car il s’agit essentiellement du même silicium.

La compilation de code a été l’un des meilleurs résultats que nous ayons vus pour le 10750H. Dans cette compilation GCC, qui est un mélange de sections simples et multi-threadées, le 10750H a terminé avec 10% d’avance sur le 9750H, une combinaison de vitesses de boost et d’horloge plus élevées dans certaines situations. Cependant, il perd toujours facilement face au Ryzen 7 4800H, qui est plus rapide pour les charges de travail multi et légèrement threadées dans la plupart des cas.

Microsoft Excel était une charge de travail où le 10750H s’est retrouvé un peu derrière le 9750H en moyenne sur les ordinateurs portables que nous avons testés. Quelques variations dans le comportement du boost en seront la cause. Comme Excel est principalement multithread, les performances sont inférieures à la fois au 10875H et au 4800H avec des marges à deux chiffres.

In PCMark 10’s lighter workloads, the slight single-thread performance improvement does help out in some situations. We’re looking at equivalent performance in the productivity test to the 9750H, although it remains around 10 percent behind both the 10875H and 4800H here. In the Essentials test, that clock speed bump helps deliver 3% better performance, but again, it falls behind Intel’s faster 8-core model and the new Ryzen 7 from AMD.

7-Zip shows performance to be very similar between the 10750H, 9750H and 8750H, not much in it here. As this test is multi-threaded, performance is a tad behind Intel’s 8-core 10875H, up to 25% slower, and it’s also behind Ryzen 7 4800H.

MATLAB ne montre aucun gain de performances réel pour le 10750H par rapport au 9750H, et comme pour d’autres tests que nous venons de regarder, il est plus lent que les options de processeur 8 cœurs par une marge à deux chiffres. Compte tenu des résultats de Ryzen 7, les six cœurs à ce prix semblent un peu datés.

L’une des victoires les plus importantes du 10750H est l’exportation Acrobat PDF, qui est une charge de travail entièrement à thread unique. Avec des vitesses d’horloge 7% plus élevées avec le 10750H par rapport au 9750H, et les deux processeurs pouvant fonctionner à ces horloges dans la limite de puissance sur un seul cœur, le 10750H était 7% plus rapide dans ce test. Cela lui permet de revendiquer l’une des seules pistes de performance sur le Ryzen 7 4800H que j’ai vues.

Dans les performances AES, encore une fois, nous ne voyons pas beaucoup de différence entre le 9750H et le 10750H, ni même le 10875H. C’est parce qu’il s’agit d’une fonction accélérée par le matériel et qu’il ne semble pas du tout qu’il y ait eu de gains ici, probablement parce que l’architecture est la même. La cryptographie est un autre domaine dans lequel Ryzen est beaucoup plus rapide sur les ordinateurs portables, 35% plus rapide lorsqu’il est multi-thread.

Photoshop est l’une des rares charges de travail où l’aiguille s’est légèrement décalée en faveur du nouveau processeur de 10e génération.Dans le benchmark de Puget, nous constatons des performances 9% supérieures avec le même GPU RTX 2060. Cela lui a permis de faire correspondre la configuration Ryzen 7 4800H avec une GTX 1660 Ti de niveau inférieur, ce qui à première vue est raisonnable jusqu’à ce que vous vous rendiez compte qu’il est surpassé par une configuration Ryzen moins chère.

DaVinci Resolve Studio utilisant la charge de travail Puget est un autre cas rare où notre configuration Core i7-10750H était plus lente que notre système Core i7-9750H avec le même GPU RTX 2060. Ce n’était pas beaucoup plus lent, mais c’était globalement plus lent, ce qui est un résultat étrange. Néanmoins, les deux options de processeur ont pris du retard sur le Ryzen 7 4800H, typique des applications d’encodage vidéo.

Et enfin, nous arrivons à notre ensemble de charges de travail Premiere. Pour l’exportation, il n’y a pas de réelle différence entre le 10750H et le 9750H lorsqu’ils sont associés au même GPU, vous recherchez des éléments de type marge d’erreur à l’aide de la dernière version bêta de Premiere qui ajoute une accélération matérielle pour les GPU Nvidia. Comme avec DaVinci Resolve, le Ryzen 7 4800H est un meilleur choix ici car il peut mâcher plus rapidement les parties limitées du processeur de l’encodage.

Les performances de lecture en direct sont également assez similaires entre la plupart de ces options, le Ryzen 7 4800H est légèrement en avance mais pas de beaucoup. Si vous êtes comme nous et que vous vous en tenez à un encodage purement logiciel pour une qualité maximale, encore une fois, il n’y a tout simplement pas grand chose à gagner entre le 10750H et le 9750H, nous avons vu une amélioration de 6% ici, ce qui est en fait du côté supérieur, mais avec 25% de moins performances qu’une configuration Ryzen 7 4800H, cela ne finit pas par être aussi impressionnant dans l’ensemble.

Et enfin, nous avons l’effet Warp Stabilizer, qui est légèrement fileté. Aucun gain de performances par rapport au Core i7-9750H, et comme nous en avons parlé dans tous les benchmarks tout au long de cette vidéo, il ne peut tout simplement pas suivre le Ryzen 7 4800H dans ce test. Lors de l’exécution d’une seule instance de stabilisateur de chaîne, le 4800H était 22% plus rapide.

Ce que nous avons appris

La principale raison pour laquelle nous n’obtenons pas de meilleures performances avec cette génération est le simple fait qu’Intel n’a pas changé l’architecture ou la technologie de fabrication depuis des années. Lorsqu’il n’y a aucun gain IPC à obtenir et des améliorations minimes en termes d’efficacité, vous êtes coincé avec des gains de performances pratiquement nuls dans un facteur de forme limité en puissance comme un ordinateur portable. Et cela est le plus évident lors de la visualisation des vitesses d’horloge.

Dans Cinebench R20, le 10750H fonctionne presque exactement comme un Core i7-9750H, qui lui-même fonctionne comme un Core i7-8750H. Ces deux processeurs de dernière génération ont cadencé autour de 3,1 GHz à long terme sur six cœurs dans la limite de puissance de 45 W. Le 10750H finit par cadencer autour de 3,2 GHz à long terme, donc une augmentation de 100 MHz dans ce cas. Avec cela équivalant à un gain de vitesse d’horloge de 3%, il n’est pas surprenant que nous ayons souvent vu des améliorations de performances multicœurs dans la plage de 2-3%, ce qui est négligeable.

En regardant le résumé des performances globales, dans le meilleur des cas, nous constatons un gain de 10% dans les applications légèrement ou à un seul thread, mais cela varie en fonction du test et pour la plupart, nous dirions que les processeurs sont à peu près un rencontre. Et cela se traduit par des tests limités à 8750H. Les performances multi-core ne se sont améliorées que de quelques pour cent dans Cinebench, les gains majeurs sont venus de l’augmentation de la limite de vitesse d’horloge pour le single-core.

Comparé à l’autre processeur Core i7 d’Intel qui offre 8 cœurs, le Core i7-10875H, le 10750H est universellement plus lent que prévu. Parfois, il est environ 10% plus lent dans les charges de travail à un seul thread, mais peut être environ 20 à 25% plus lent en multi-thread. Étant donné que la plupart des ordinateurs portables 10750H haut de gamme ont une option 10875H plus chère ou même quelque chose avec le Core i9-10980HK, c’est le genre de performances que vous manquez.

Et puis en comparant le Core i7-10750H au Ryzen 7 4800H, c’est un peu un bain de sang pour le processeur Intel. Avec les deux processeurs limités à 45 W, Ryzen offre de meilleures performances multicœur et de meilleures performances monocœur dans presque tous les cas. Si vous avez des charges de travail de productivité principalement multicœurs, l’avantage de performances fourni par Ryzen avec 8 cœurs Zen 2 sur 7 nm est très important.

Nos réflexions générales sur le Core i7-10750H peuvent être résumées en un seul mot: peu impressionnant. Intel offre les mêmes performances que le i7-9750H de dernière génération avec quelques très petites améliorations, qui sont en fait les mêmes performances que le Core i7-8750H d’il y a deux générations. Pour les performances de productivité, il n’y a aucune raison d’envisager une mise à niveau.

La seule façon d’obtenir plus de performances avec une nouvelle puce Intel dans ce segment est d’acheter un ordinateur portable qui permet de faire fonctionner le processeur avec une limite de puissance plus élevée. Si vous avez un ordinateur portable de 45 W et que vous pouvez passer à quelque chose avec suffisamment de refroidissement pour permettre 60 W ou 70 W, vous serez confronté à une amélioration de 15 à 20%. Mais ce n’est pas un gain de performances réel du processeur de 10e génération, c’est un gain de performances d’avoir un ordinateur portable avec un meilleur refroidisseur.

Parce qu’Intel a continué à offrir des performances de deux ans au même prix, AMD a été en mesure de se lancer et de secouer le marché des ordinateurs portables avec un processeur beaucoup plus rapide dans cette catégorie. Le Ryzen 7 4800H est, pour la plupart, des pourcentages à deux chiffres plus rapides avec la même consommation d’énergie et cette avance peut être de 50% ou plus lorsqu’elle est alimentée par une charge de travail qui peut utiliser l’ensemble de ses 8 cœurs.

Cette conversation peut devenir un peu confuse lorsque vous prenez en compte toutes les limites de puissance et les configurations proposées par les OEM. Mais étant donné que nous avons vu Intel échouer toujours à battre le processeur 45W d’AMD avec une option à 8 cœurs de 90W.

La réalité apparente de cette génération est que tout ordinateur portable utilisant un Core i7-10750H pourrait très probablement être plus rapide et meilleur pour la productivité ou les charges de travail des créateurs s’il avait utilisé un Ryzen 7 4800H à la place. Même avec ce MSI GS66 Stealth, et nous allons être honnêtes, c’est un très bon ordinateur portable, mais il manque les 50% de productivité de Ryzen.

Ou pour voir les choses d’une autre manière, dans la catégorie des séries H portables, le MSI GS66 est facilement battu pour sa productivité par le plus petit et plus abordable Asus Zephyrus G14. Le G14 est 300 $ moins cher, un design de 14 pouces au lieu de 15 pouces et pèse 500 grammes de moins. C’est l’avantage réel qu’AMD offre actuellement, bien que dans un nombre limité de systèmes.

Raccourcis d’achat

Leave a Reply