introduction

Logo Intel

Intel a lancé aujourd’hui sa famille de processeurs de bureau Core “Rocket Lake” de 11e génération, dirigée par le Core i9-11900K – c’est la révision tant attendue. Avec le Core i9-11900K, Intel veut répondre à la série AMD Ryzen 5000, qui a arraché à l’entreprise le leadership en matière de performances globales. «Rocket Lake» est la première tentative d’Intel d’améliorer les performances par cœur (monothread), grâce à l’introduction du nouveau cœur de processeur «Cypress Cove» depuis plusieurs années. Intel affirme que le gain IPC par rapport à la génération précédente peut atteindre 19%. Le i9-11900K est un processeur 8 cœurs / 16 threads, ce qui est un pas en arrière par rapport à son prédécesseur 10 cœurs / 20 threads, le i9-10900K, mais Intel estime que le gain IPC et les améliorations apportées au multi-cœur L’algorithme de boosting devrait permettre de récupérer une partie des performances multi-threads, malgré le déficit de deux cœurs. C’est également Intel qui essaie d’indiquer au marché et aux développeurs de logiciels que huit cœurs devraient suffire pour les tâches de jeu de pointe et les tâches de bureau client.

La raison pour laquelle Intel a dû s’arrêter à huit cœurs pour «Rocket Lake» est davantage liée au fait que le processeur est toujours fabriqué sur le nœud de fabrication de silicium 14 nm qu’Intel traîne depuis six ans maintenant. Le Core i9-11900K est construit sur le même package Socket LGA1200 que son prédécesseur, et le package est physiquement de la même taille que le i7-860 de 2009. Les nouveaux cœurs de processeur “Cypress Cove” sont nettement plus grands que le “Skylake” noyaux sur “Comet Lake”, le nouveau Gen12 Xe LP iGPU est également plus grand que le Gen 9.5; et par conséquent, allonger la matrice pour qu’elle remplisse plus de noyaux n’était pas une option. Ajoutez à cela, le nœud de 14 nm limite le budget de puissance à portée de main, étant donné que le “Comet Lake” à 10 cœurs flirtait déjà avec la consommation de puissance de 250 W. Supprimer physiquement l’iGPU pour faire de la place pour les deux cœurs supplémentaires n’était pas non plus une option, car Intel insiste sur l’iGPU pour vendre ces puces à la grande majorité des utilisateurs de bureau qui n’ont pas besoin de graphiques discrets. Intel prévoit de modifier considérablement sa prise de bureau grand public avec la future génération «Alder Lake».

Pourquoi Intel est resté bloqué avec 14 nm est un autre mystère. La position d’Intel est que pour atteindre l’objectif de performance de «Rocket Lake», sur la plate-forme de bureau, 14 nm était suffisant. Intel a déjà un nœud de fabrication de silicium plus avancé, le SuperFin 10 nm, qu’il utilise pour fabriquer des processeurs mobiles de 11e génération «Tiger Lake-U», avec des plans pour lancer une nouvelle puce mobile 8 cœurs «Tiger Lake-H» plus tard ce an. Les processeurs mobiles représentent une part importante des ventes de processeurs clients d’Intel, et avec la récente flambée des ventes d’ordinateurs portables, la société souhaite maximiser son utilisation de fonderie 10 nm pour les puces mobiles. La plate-forme de bureau a un budget de puissance relativement “illimité” par rapport au mobile, et avec le “Comet Lake-S” de 10e génération, Intel semble avoir décidé qu’il était prêt à accepter la vente d’une puce de bureau chaude et inefficace tant qu’elle compétitif.

Nous entrerons dans les détails de “Rocket Lake” dans les pages suivantes, mais en bref, la puce combine huit nouveaux cœurs de processeur “Cypress Cove” avec un noyau graphique intégré Gen12 Xe LP; et une plate-forme d’E / S mise à jour qui inclut PCI-Express Gen 4. La puce met également huit voies PCIe de plus que la génération précédente. Ceux-ci contribuent à une interface NVMe attachée au processeur, un peu comme celles des puces AMD Ryzen; et vers un bus de chipset DMI x8 à double largeur. La connectivité PCIe à usage général fournie par les nouveaux chipsets Intel de la série 500 continue d’être PCIe Gen 3.

Avec cette génération, Intel a un atout dans sa manche: DLBoost, ou accélération matérielle de la création et de la formation de réseaux neuronaux d’apprentissage en profondeur par IA. Intel affirme que DLBoost accélère les performances d’entraînement DNN jusqu’à six fois par rapport à une exécution x86 normale. DLBoost a fait ses débuts avec les processeurs mobiles de 10e génération «Ice Lake» de la société et Intel voit un énorme potentiel pour l’IA dans plusieurs tâches multimédias pertinentes pour le client, telles que la manipulation rapide d’images et de vidéos, comme sur les derniers smartphones. La société a également publié de nombreux documents destinés aux développeurs et travaille avec les éditeurs de logiciels indépendants pour promouvoir DLBoost. Une autre fonctionnalité qui fait ses débuts sur le bureau est le nouveau jeu d’instructions AVX-512, ou du moins une version tronquée de celui-ci, avec uniquement des instructions pertinentes pour le client.

Le processeur Core i9-11900K à 8 cœurs est cadencé à 3,50 GHz, avec une fréquence Turbo maximale de 5,30 GHz en utilisant Thermal Velocity Boost et une fréquence d’amplification tous cœurs de 4,70 GHz. Chacun des huit cœurs «Cypress Cove» est livré avec 512 Ko de cache L2 dédié, et la puce dispose de 16 Mo de cache L3 partagé. Le i9-11900K est déverrouillé et prêt pour l’overclocking. Intel a introduit plusieurs nouvelles fonctionnalités pour les overclockeurs, que nous détaillerons dans les pages suivantes. Le i9-11900K est au prix de 539 USD par plateau de 1000 unités, ce qui devrait placer son prix de départ de détail autour de 550 USD, entrant dans le même territoire de prix que le Ryzen 9 5900X à 12 cœurs d’AMD. Dans cette revue, nous avons soumis le Core i9-11900K à un nouvel ensemble exhaustif de tests de processeur et de jeu, pour vous montrer si Intel a réussi à reprendre la couronne d’AMD.

Analyse du segment de marché du processeur Intel Core i9-11900K
Prix Noyaux /
Fils
Base
Horloge
Max.
Renforcer
L3
Cache
TDP Architecture Traiter Prise
Core i7-9700K 290 $ 8/8 3,6 GHz 4,9 GHz 12 Mo 95 W Coffee Lake 14 nm LGA 1151
Core i7-10700K 320 $ 8/16 3,8 GHz 5,1 GHz 16 Mo 125 W Lac Comète 14 nm LGA 1200
Core i7-11700K 420 $ 8/16 3,6 GHz 5,0 GHz 16 Mo 125 W Rocket Lake 14 nm LGA 1200
Ryzen 7 3700X 330 $ 8/16 3,6 GHz 4,4 GHz 32 Mo 65 W Zen 2 7 nm AM4
Ryzen 7 3800XT 450 $ 8/16 3,9 GHz 4,7 GHz 32 Mo 105 W Zen 2 7 nm AM4
Ryzen 7 5800X 450 $ 8/16 3,8 GHz 4,7 GHz 32 Mo 105 W Zen 3 7 nm AM4
Core i9-10900 400 $ 10/20 2,8 GHz 5,2 GHz 20 Mo 65 W Lac Comète 14 nm LGA 1200
Ryzen 9 3900X 485 $ 12/24 3,8 GHz 4,6 GHz 64 Mo 105 W Zen 2 7 nm AM4
Ryzen 9 5900X 550 $ 12/24 3,7 GHz 4,8 GHz 64 Mo 105 W Zen 3 7 nm AM4
Core i9-9900K 370 $ 8/16 3,6 GHz 5,0 GHz 16 Mo 95 W Coffee Lake 14 nm LGA 1151
Core i9-10900K 470 $ 10/20 3,7 GHz 5,3 GHz 20 Mo 125 W Lac Comète 14 nm LGA 1200
Core i9-11900K 550 $ 8/16 3,5 GHz 5,3 GHz 16 Mo 125 W Rocket Lake 14 nm LGA 1200
Ryzen 9 3950X 725 $ 16/32 3,5 GHz 4,7 GHz 64 Mo 105 W Zen 2 7 nm AM4
Ryzen 9 5950X 800 $ 16/32 3,4 GHz 4,9 GHz 64 Mo 105 W Zen 3 7 nm AM4

Leave a Reply