Publicité
Rate this post


De nombreuses voitures d’aujourd’hui ne sont que des gadgets géants, coûteux et survoltés. Il est donc parfaitement logique de tester quelques-uns des véhicules les plus récents et les plus avancés et de faire rapport sur les dernières technologies automobiles. Notre premier sujet est la Ford Mustang Mach-E, et il y a beaucoup de choses à dire ici.

La Ford Mustang Mach-E est un véhicule tout électrique, présentant beaucoup d’autonomie. Il peut parcourir entre 211 et 305 miles ou 340 à 490 kilomètres avec une seule charge. Il peut accueillir confortablement quatre personnes. Cela ressemble à un mashup d’une berline, d’un hayon et d’un multisegment. Peut-être que le liftback à quatre portes le décrit assez bien. En termes de taille et de prix, vous pourriez appeler le Tesla Model 3, le Tesla Model Y, le Volkswagen ID.4 et peut-être même le Polestar 2 un rival pour cette Ford.

En 2019, lorsque Ford a révélé que son nouveau véhicule électrique pratique s’appellerait une Mustang, beaucoup ont critiqué l’utilisation du nom en ligne. Deux ans plus tard, alors que le Mach-E frappe de plus en plus de revendeurs, les grognements sont devenus un peu plus sourds, car le Mach-E s’est avéré très rapide et agréable, sans parler de relativement accessible.

Est-ce une vraie Mustang ? Est-ce que ça importe? Les gens ont demandé “qu’est-ce qu’il y a dans un nom?” depuis les années 1600, il est donc peu probable que cela change de si tôt. Que les communautés aiment ou non le nom, il a un prix de départ de 42 895 $ aux États-Unis et un prix entièrement chargé de moins de 70 000 $. À titre de comparaison, le Tesla Model Y similaire commence à environ 46 990 $ aux États-Unis, tandis que le VW ID.4 commence à 41 190 $.

Spécifications et modèles : que dois-je savoir ?

La large gamme de prix est due à toutes les différentes configurations de la Mustang Mach-E. Les acheteurs peuvent choisir parmi deux tailles de batterie : un modèle standard de 66 kWh et un modèle à autonomie étendue de 88 kWh.

Les acheteurs ont également le choix entre des roues motrices et une puissance de sortie. Les modèles à propulsion arrière avec batterie standard offrent 266 chevaux et 317 lb-pi de couple, tandis que les modèles RWD avec batterie longue durée offrent 290 chevaux et 317 lb-pi de couple.

Vous voulez plus d’adhérence ou de confiance par mauvais temps ? Ensuite, vous pouvez obtenir un modèle à traction intégrale. Ces unités avec batterie standard développent 266 chevaux et 428 lb-pi de couple, tandis que les modèles à traction intégrale avec batterie étendue 346 chevaux et 428 lb-pi de couple.

Vous pensez que ces chiffres sont un peu mauviettes ? Découvrez ensuite le modèle GT hautes performances, qui comprend la batterie à autonomie étendue et la traction intégrale, mais offre plus de puissance et de couple à hauteur de 480 chevaux et 600 lb-pi de couple, tandis que les éditions Performance obtiennent un supplément de 34 lb-pi de couple.

Le modèle que nous avions sous la main se situait en plein milieu de toutes ces configurations : il est doté d’une traction intégrale et d’une batterie à autonomie étendue. Cette configuration est évaluée par l’EPA pour revenir à 270 miles, soit environ 435 kilomètres, sur une seule charge. Cependant, en dehors des laboratoires de l’EPA, la plage peut varier considérablement.

Des éléments tels que la température extérieure, le climat de l’habitacle, la vitesse et même les accessoires utilisés dans le véhicule peuvent avoir un impact sur l’autonomie. Il y a eu des moments où la portée estimée d’une batterie pleine était à moins de dix pour cent de plus ou moins des chiffres de l’EPA.

Qu’est-ce que ça fait de conduire ?

S’allonger sur l’accélérateur n’aide pas la batterie à rester chargée longtemps, mais c’est incroyablement satisfaisant.

Alors que 346 chevaux et 428 lb-pi de couple de sortie dans ce modèle de milieu de gamme semblent piétonniers ces jours-ci, le véhicule accélère instantanément sans retard ni hésitation. Le sprint de 0 à 60 MPH ne prend que 4,8 secondes, presque le même qu’une Mustang GT équipée d’un V8.

Le sprint silencieux est une huée et attirera des rires et des sourires de vous et de vos passagers.

Le sprint silencieux est une huée et attirera des rires et des sourires de vous et de vos passagers. Ford pourrait vouloir ajouter plus de rembourrage aux appuie-tête s’ils prévoient d’améliorer ce type d’accélération.

Avec sa grosse batterie, il n’est pas surprenant que le Mach-E soit lourd. Selon la configuration, il peut peser entre 4 394 lb et 4 890 lb. Ce poids peut avoir un impact sur l’agilité et la maniabilité.

Pour le banlieusard moyen, ce sera probablement bien et ne sera pas un problème. Cependant, les passionnés qui poussent le véhicule sur leurs routes de campagne préférées remarqueront à quel point le Mach-E se sent comme un SUV lors du freinage. Il existe également un mode de conduite à une pédale, auquel il faut un certain temps pour s’y habituer.

La batterie est située dans le plancher entre les essieux avant et arrière, offrant un centre de gravité bas et limitant l’impact du poids supplémentaire. Des pneus plus collants aideraient aussi, mais auraient également un impact sur l’autonomie. Les passionnés remarqueront le manque de retour d’information et d’engagement de la direction. Différents modes de conduite peuvent ajouter plus d’effort de direction, ce qui rend la manipulation un peu plus complexe.

Lors de la conduite de la Mustang Mach-E dans la circulation, la voiture suit facilement, peut rapidement combler les lacunes et passe sans trop d’hésitation. Contrairement aux premiers véhicules électriques, on n’a jamais l’impression d’être à la traîne ou de retarder les autres voitures.

Et la recharge ?

Finalement, le véhicule devra se recharger. Cela peut être fait très lentement avec une prise domestique de 120 volts, reconstituant environ 3 miles par heure. Cette tâche prendra près de 90 heures pour une recharge complète. Ne faites pas cela à moins qu’il ne s’agisse d’une urgence et qu’il n’y a pas d’autres options.

La plupart des acheteurs de véhicules électriques obtiendront un chargeur de niveau 2 à la maison ou en chercheront un lors de leurs déplacements. L’utilisation de l’un d’entre eux accélérera considérablement les choses. Attendez-vous à ce que cette méthode recharge complètement une batterie en 14 heures, bien que Ford vende également une station de charge connectée de 48 ampères qui réduira cela à environ 10 heures. Ce taux est d’environ 30 miles d’autonomie par heure.

Les personnes impatientes qui souhaitent recharger beaucoup plus rapidement ont également une option.

Le Mach-E prend en charge la charge rapide DC, acceptant des taux de charge jusqu’à 150 kW. Selon les conditions, vous pouvez vous attendre à ce que la voiture se recharge de 10 à 80 % en 45 minutes.

C’est ce que j’ai vu en utilisant une station Electrify Canada de 150 kW, et j’ai également utilisé des chargeurs FLO de 50 kW pendant mon temps avec le Mach-E, qui étaient un peu plus lents.

Ceux qui sont habitués aux réalités de la recharge des véhicules électriques savent que la recharge rapide d’un véhicule électrique n’est pas bon marché. Les chargeurs FLO près de chez moi coûtent environ 20 $ de l’heure, et je les ai utilisés pendant 37 minutes, rechargeant plus de 30 % de l’autonomie de la voiture pour 12,55 $. Les stations Electrify Canada sont un peu plus rapides et plus chères. Cela coûte 0,57 $ par minute sur les prises de 150 kW, ce qui me facture 22 $ pour 54% de la batterie, ce qui a pris environ 30 minutes.

De plus, les débutants en VE doivent savoir que l’expérience de charge rapide change considérablement une fois que la batterie atteint 80%. Susceptible de préserver la durée de vie de la batterie, le taux de charge s’effondre après la barre des 80 %. Le Mach-E a commencé à charger à 12 kW au lieu des tarifs de 150 et 50 kW au cours de la même session. À des fins de planification, si vous prévoyez de faire un long voyage en voiture dans un véhicule électrique, pensez à mémoriser l’autonomie du véhicule à 80 % (environ 220 milles dans le Mach-E).

À quel point est-il high-tech à l’intérieur et à l’extérieur ?

Ford suit les tendances des autres constructeurs automobiles, en projetant de grands écrans au milieu du tableau de bord. Bien qu’il présente un tableau de bord minimaliste avec peu de commandes physiques, le fonctionnement de cet écran lors de vos déplacements est une affaire frustrante.

Taper sur l’écran pour modifier des éléments tels que les paramètres climatiques nécessite de quitter la route des yeux, et les animations et les ajustements semblent prendre un peu trop de temps pour se sentir en sécurité. Comme un smartphone, l’interface à écran tactile comporte des nuances de notification et des menus déroulants, qui peuvent également être gênants pour naviguer pendant la conduite. Peut-être que le futur système Android Automotive OS sera meilleur, mais cela pourrait aliéner ceux qui veulent moins de Google dans leur vie.

Pour un peu de familiarité, le véhicule prend en charge Android Auto et Apple CarPlay, qui peuvent tous deux être lancés sans fil, bien qu’il y ait eu quelques fois où le système ne démarrait pas automatiquement ces applications compagnons. La voiture propose également un chargeur de téléphone sans fil et quelques ports USB (à la fois USB-C et USB-A) pour la connectivité et le chargement.

Alors que l’habitacle présente un mélange de matériaux, un seul domaine semble à faible loyer : le groupe de jauges. Ceci est un autre écran qui sort du tableau de bord. Il est relativement petit, n’est pas personnalisable et fait simplement le travail, ce qui n’est pas ce à quoi vous vous attendez lorsque vous voyez un écran à cet endroit. Habituellement, ils sont amusants et fantaisistes, sont personnalisables et contiennent de nombreuses informations utiles au même endroit. J’ai vu de meilleurs affichages dans la Volkswagen Golf et la Hyundai Elantra.

Le véhicule peut également être équipé d’un tas de technologies de sécurité et d’aides à la conduite. Il y a une caméra à 360 degrés utile (elle a également un lave-caméra qui pulvérise la saleté sur l’objectif) et une aide au stationnement active, qui vous aidera à garer la voiture pour vous. Appuyez sur un bouton et déplacez-vous jusqu’à l’endroit où vous souhaitez vous garer, et à partir de là, tout se déroulera.

Il y a beaucoup de marques pour ces caractéristiques de sécurité, donc Ford Co-Pilot360 2.0, signifie que le véhicule dispose d’un freinage d’urgence automatique pour l’avant et l’arrière, de capteurs de stationnement arrière, de freinage post-collision, de surveillance des angles morts, d’assistance au maintien de voie et feux de route automatiques.

Il existe également Ford Co-Pilot360 Assist 2.0, qui comprend un régulateur de vitesse adaptatif avec fonction stop and go, ce qui signifie qu’il réagit à la circulation et peut arrêter la voiture et continuer lorsque la voiture qui précède se déplace, centrage de voie, assistance aux intersections (au cas où il y a une voiture qui arrive que vous ne pouvez pas voir), la reconnaissance des panneaux de vitesse (toujours pratique lorsque vous pouvez dépasser la limite de vitesse avec un fléchissement de votre gros orteil) et la navigation à commande vocale, qui est déjà disponible via Android Auto et CarPlay.

Finalement, toutes ces fonctionnalités seront réunies dans ce que Ford appelle BlueCruise, un mode de conduite mains libres qui utilise des cartes très détaillées en plus de tous les capteurs embarqués pour rendre la conduite aussi facile que possible. Cette fonctionnalité sera ajoutée en direct et coûtera 600 $.

Le régulateur de vitesse adaptatif m’inquiétait un peu dans un trafic dense. Le freinage me semblait toujours un peu tard et me mettait mal à l’aise, et il y avait un moment où il semblait que la Mustang ne pouvait pas détecter un porte-vélos monté sur le hayon du véhicule devant.

Et oui, vous avez bien lu – des mises à jour arriveront sur cette voiture en direct. Actuellement, les mises à jour sont vaguement décrites comme des corrections de bugs, mais il y a eu de petits changements dans l’interface d’infodivertissement, comme l’amélioration des boutons à l’écran pour le coffre et l’accès au coffre. Le véhicule a également obtenu le support d’Amazon Alexa via une mise à jour OTA.

Est-ce pratique ?

Étant donné que les véhicules électriques n’ont pas de gros moteurs à combustion sous le capot et manquent de transmissions, ils peuvent offrir plus d’espace pour les passagers et le fret. Ouvrez le coffre et vous êtes accueilli avec 29,7 pieds cubes, ou 840 litres de stockage. Rabattez les sièges arrière, et cela passe à 59,7 pieds cubes / 1 690 litres.

Il y a aussi un coffre avant modeste (frunk) avec 4,7 pieds cubes de stockage. Dans l’ensemble, c’est beaucoup plus d’espace qu’une berline familiale typique, mais moins que la plupart des multisegments comme le Honda CR-V ou le Toyota RAV4.

Le dernier mot

Il y a beaucoup à aimer dans la quatre portes à grosse batterie de Ford. Il a suffisamment de portée utilisable, est spacieux et rapide. Les temps de charge sont assez bons, bien qu’en retard par rapport à certains des véhicules électriques allemands qui peuvent charger à 350 kW au lieu du pic de 150 kW de la Mustang. Bien que la technologie en cabine soit flashy, elle n’est pas aussi utile qu’elle pourrait l’être. Et je devais parfois garder le régulateur de vitesse adaptatif, ce qui ne rendait pas le trajet moins stressant.

Dans l’ensemble, c’est assez bon et agréable, mais il y a encore place à l’amélioration, ce qui est prévu de 2022 à 2024, car les ingénieurs ont déjà discuté de la manière d’augmenter l’autonomie et les performances du véhicule, probablement en réduisant le poids et en améliorant l’efficacité.

Heureusement pour Ford, les rivaux du Mach-E sont tout aussi imparfaits : le Tesla Model Y a un prix de départ plus élevé à 46 990 $ et plus d’autonomie, bien qu’il y ait des problèmes de qualité avec lui, tandis que le VW ID.4 a un prix de départ inférieur à 41 190 $, mais avec moins de configurations. De plus en plus de concurrence se profile également, car les Hyundai IONIQ 5 et Kia EV6 ne manqueront pas de faire sensation lorsqu’elles arriveront enfin. Pour l’instant cependant, la Mustang Mach-E se sent comme si elle appartenait.

Previous articleMHA: Koji Koda et 9 autres personnages d’anime qui peuvent parler aux animaux – CBR – Comic Book Resources
Next articleFall Guys n’a jamais été aussi bon avec des amis qu’aujourd’hui, et c’est grâce à Squads • Fr.techtribune

Leave a Reply