introduction

La résurgence de Ryzen d’AMD a été le plus vivement ressentie dans l’espace de bureau. Offrant une combinaison enivrante de plus de cœurs et de threads que son rival Intel à des prix similaires, Ryzen a été le choix par excellence pour de nombreux passionnés au cours des trois dernières années.

Il va de soi qu’AMD souhaite le même impact sur le marché des ordinateurs portables, où Intel est sans doute plus fort, et ses dernières puces “ Renoir ” associent les cœurs de processeur Zen 2 aux graphiques Vega. Le résultat est d’excellentes performances et une grande autonomie de la batterie dans des boîtiers entre 15W et 45W. L’Asus ROG Zephyrus G14 a publié des chiffres impressionnants via la puce 45W Ryzen 9 4900HS, il est donc temps de se tourner vers une proposition plus élégante utilisant pleinement les puces frugales de la série U. Entrez dans le Lenovo Yoga Slim 7.

Disponible avec des puces Intel ou AMD, le Lenovo Yoga Slim 7 est présenté comme un ordinateur portable de 14 pouces conçu pour des performances quotidiennes solides soutenues par une autonomie exceptionnelle.

Comme d’habitude Lenovo, il existe plusieurs versions avec le même nom de base. Tous ne sont pas disponibles dans tous les territoires, et pour compliquer davantage les choses, les échantillons d’examen ont tendance à être des échantillons uniques avec une multitude de composants que l’on ne trouve pas au détail. La version AMD est connue sous le nom de Yoga Slim 7 14ARE05 et est disponible avec le 6C12T Ryzen 5 4500U, le Ryzen 5 4600U ou le 8C16T Ryzen 7 4700U et le Ryzen 7 4800U. Plus d’informations sur les composants plus tard.

Conception, construction et ports

Slim 7, également connu sous le nom d’IdeaPad dans certaines régions, emprunte naturellement beaucoup au design industriel milieu de gamme de Lenovo présent sur les IdeaPads et autres Yogas. Ce n’est pas une mauvaise chose car cela se traduit par un châssis en aluminium de haute qualité dont la finition mate cache bien les empreintes digitales. L’écran a un bord surélevé juste au-dessus de la webcam qui lui permet à peu près d’être soulevé d’une seule main. L’action est suffisamment rigide pour que nous vous recommandons d’utiliser les deux mains car, même avec quelques pieds de préhension, l’ordinateur portable a tendance à se déplacer si vous n’avez pas une prise ferme des deux côtés. Étant un yoga, l’écran se replie presque à plat, rendu possible par une charnière de qualité qui fonctionne en conjonction avec une barre surélevée en bas. De manière pratique, repousser l’écran dans une position utilisable expose les évents d’aération sur toute la longueur de la charnière. Et le fermer complètement conduit à une thwonk satisfaisante.

Cela vaut la peine de savoir que toute légère vibration fait vaciller l’écran plus que la plupart des autres. Taper sur le côté avec votre doigt le fait vibrer pendant cinq bonnes secondes; ce n’est peut-être pas le meilleur si vous utilisez un train ou un avion. Avec une taille de 320,6 mm x 208,2 mm x 14,9 mm et notre échantillon pesant 1 412 g – avec un poids de voyage de 1 722 g avec un chargeur USB-C de 65 W – la portabilité est décente sinon incroyable.

C’est dommage que la version AMD du Yoga Slim 7 n’ait ni écran tactile ni option de panneau haute résolution. Pour autant que nous puissions le discerner, le choix du panneau est uniquement un 14 pouces FHD IPS 60Hz d’AUO (B14HAN06.8) offrant le support FreeSync et une luminosité solide de 400 nits. Cela suffit à Lenovo pour fournir la certification Dolby Vision. À plein régime, l’écran est lumineux, uniforme et facilement lisible à l’extérieur. Il y a un revêtement brillant en option sur notre modèle qui donne du punch aux couleurs mais, comme prévu, n’est pas idéal pour les reflets. Suivre la voie FHD basse consommation ouvre la voie à une excellente autonomie de la batterie – les spécifications indiquent que plus de 17 heures sont réalisables en utilisation légère.

Il y a très peu de flex dans les zones entourant le trackpad lisse et réactif. Pousser dans la section clavier en révèle plus, naturellement, bien que nous considérions l’expérience de frappe meilleure que la plupart des autres. Les touches ont juste la bonne quantité de déplacement, l’espacement est bon, et vous pouvez voir l’héritage ThinkPad briller à travers les solutions grand public telles que ce Yoga Slim 7. Cela dit, nous aimons toujours voir une touche Entrée à double hauteur; il est apparemment disponible dans d’autres régions. Et avoir des touches haut / bas plus grandes serait certainement un avantage.

Un rétroéclairage blanc en deux étapes par touche est disponible en appuyant sur les touches Fn et Espace. Nous préférerions la possibilité de basculer la luminosité par étapes plus petites, car elle est trop claire pour commencer. Les haut-parleurs frontaux, quant à eux, sont également certifiés Dolby Vision et subjectivement très bons, offrant clarté et poids associés aux ordinateurs portables plus grands. Suffisamment bruyants pour une utilisation quotidienne dans une pièce ordinaire, ils ne se déforment pas au volume maximal. Oh, et si vous choisissez, les autocollants se détachent assez facilement pour ce look furtif.

Autour de la droite Yoga Slim 7 a le bouton d’alimentation (avec lecteur d’empreintes digitales en option), double USB 3.1 Gen-2 Type-A (5 Gbps) et un lecteur de carte Micro SD.

La charge via USB Type-C est pratique, et l’adaptateur 65 W fourni est capable de faire passer l’ordinateur portable de complètement épuisé à 39% en 30 minutes, tandis qu’une charge complète prend 1h45. Une petite LED d’état s’allume en orange lorsque la batterie est inférieure à environ 80%, puis devient blanche. Un HDMI pleine taille se trouve à côté d’un autre USB Type-C (10 Gbit / s) qui prend également en charge la fourniture d’énergie. Seule la version Intel du Yoga Slim 7 offre le support Thunderbolt. Enfin, une prise audio 3,5 mm est dûment présente.

L’ordinateur portable est totalement silencieux lorsqu’il tourne au ralenti ou s’il navigue sur des sites Web. Les ventilateurs tournent modestement sous une charge de base et ne sont à la limite du bruit que lorsqu’ils sont soumis à un stress complet du processeur ou du processeur graphique pendant, par exemple, trois minutes ou plus. Yoga Slim 7 reste donc calme et calme la plupart du temps.

Composants

La star du spectacle est le processeur AMD Ryzen 7 4800U ici équipé d’un TDP 25W. Les 10 W supplémentaires par rapport à la spécification de base sont utiles pour fournir des fréquences plus élevées pendant de plus longues périodes, et cela témoigne de l’ingénierie de Lenovo qu’il peut refroidir une telle puce, dans un châssis de 15 mm d’épaisseur, sans faire de raquette. Offrir huit cœurs et 16 threads dans un format Ultrabook est impressionnant, avec des vitesses comprises entre 1,8 GHz et 4,2 GHz. La Radeon Vega 8 Graphics accompagnante bourdonne à 1,75 GHz. Il est également bon de savoir que les performances de la batterie sont presque identiques à celles du branchement.

Le processeur est pris en charge par 16 Go (2×8 Go) de mémoire LPDDR4 soudée fonctionnant à une fréquence élevée de 4266 MHz, mais avec des latences lâches. Et il y a un SSD WD SN730 M.2 de 512 Go à côté d’un emplacement 2242 de rechange pour un autre lecteur, si vous vous sentez suffisamment en confiance pour le mettre à niveau vous-même. Le WiFi est également très à jour, avec l’AX200 d’Intel offrant Bluetooth 5 et WiFi 6. Il n’y a pas d’option pour une carte vidéo discrète en raison du profil élégant du châssis.

Encore quelques notes. La webcam IR 720p de base n’a pas d’obturateur de confidentialité comme sur les autres modèles de la gamme. Lenovo a bien fait d’insérer une batterie de 60,7 Wh dans le châssis, ce qui est de bon augure pour une utilisation sans secteur pendant une journée. La version de Windows 10 Home est pour la plupart exempte de bloatware, tandis que l’application Vantage de la société est utile en tant que guichet unique pour télécharger des pilotes et exécuter des diagnostics. Avec tant de bien, il est frustrant que Yoga Slim 7 soit couvert par une garantie dérisoire d’un an en standard.

Comme cette spécification est unique, notre meilleure estimation, en fonction des unités disponibles, est un prix de détail d’environ 900 £. Voyons maintenant si cet Ultrabook peut mieux faire le reste alors que nous le soumettons à un essoreur de référence contre neuf machines similaires.

Leave a Reply