introduction

L’arrivée des SSD a été une aubaine pour le stockage externe à haut débit. Bien que de plus petite capacité que les disques mécaniques à prix équivalent, les progrès récents ont mis au premier plan les semi-conducteurs multi-téraoctets. Les dernières itérations utilisent la spécification du contrôleur hôte NVMe pour des vitesses extrêmement rapides, aidées par le pontage vers USB Type-C 3.2 Gen 2 (10 Gbps) ou, à l’extrémité très haut de gamme, Thunderbolt 3 (40 Gbps). Les disques de pointe tels que le disque SSD WD My Passport sont capables de lire et d’écrire des fichiers volumineux jusqu’à 1 Go / s, ce qui signifie qu’un énorme 1 To de données – même pour les plus grands projets – peut être déplacé en un peu plus de 15 minutes.

Bien qu’éminemment rapides, ces disques offrent peu de sécurité et de robustesse à toute épreuve. Cela a du sens car la vitesse séquentielle est primordiale pour les créateurs qui ont besoin d’un support de stockage relativement peu coûteux pour les fichiers non critiques. Pourtant, il existe un marché pour ceux qui recherchent des appareils ultra-sécurisés et renforcés qui offrent toujours de savoureux transferts Go / s. C’est dans ce domaine que le spécialiste du stockage G-Technology lance le lecteur ArmorLock 2 To avec un cryptage matériel AES-XTS 256 bits de haute qualité basé sur une application basé sur une bibliothèque de cryptographie open source connue sous le nom de Doux B.

Le principe est que certaines industries paieront généreusement pour un stockage ultra-rapide avec une sécurité et une gestion faciles à utiliser. Pensez au monde du cinéma, où le transfert de 1 à 2 To de séquences de production entre les sites, à quelques personnes autorisées, est une nécessité plutôt qu’un luxe. Ou les industries créatives envoient des fichiers sensibles de plusieurs Go aux clients.

Disque ArmorLock NVMe 2 To

De retour sur le vif, le SSD G-Technology ArmorLock NVME mesure 133 mm x 80 mm x 18 mm et pèse 197 g. C’est confortablement plus grand et nettement plus lourd que le disque SSD WD My Passport grand public, mais reste à peu près encombrant, comme en témoigne sa taille relative. Vous pouvez également le considérer comme similaire à un smartphone moderne en largeur et en largeur, mais avec deux fois l’épaisseur.

La raison évidente de son facteur de forme est le boîtier en plastique robuste qui prend des repères de conception manifestes de l’entreprise SSD G-Mobile (Pro) solutions. À cette fin, il existe un indice de protection IP67 qui se traduit par une protection contre la pénétration de poussière et l’immersion dans l’eau à moins de 1 m de profondeur. Il résistera également à une chute de 3 m sur un tapis et est évalué comme étant résistant à l’écrasement jusqu’à 450 kg.

Mettant ces mérites à l’épreuve, j’ai laissé tomber le lecteur dans les escaliers, je l’ai mis dans un bol d’eau tiède, puis je me suis tenu sur le boîtier pour faire bonne mesure. La réussite de ces tests robustes de base donne aux utilisateurs l’assurance que le lecteur ne devrait pas tomber en panne lorsqu’il est potentiellement renversé en transit d’un site à l’autre.

À l’intérieur, le SSD basé sur NVMe est entouré d’un noyau en aluminium qui agit comme un dissipateur thermique géant. La partie la plus chaude du boîtier du lecteur a été signalée comme atteignant 48 ° C lors d’un test de torture, ce qui est inférieur à ce que la plupart des lecteurs M.2 internes chargés de dissipateurs thermiques réalisent dans les systèmes.

Soutenu par une garantie de cinq ans et disponible uniquement dans une capacité de 2 To au départ au prix de 559 £, G-Technology ne serait pas utilisé sur le lecteur NVMe réel, bien qu’il soit raisonnable de supposer qu’il provient du SN de WD. stable, selon le plus cher SSD G-Drive Mobile Pro.

Les vitesses de transfert absolues sont le domaine du Mobile Pro équipé d’une interface Thunderbolt 3, mais l’ArmorLock n’est pas en reste. Tirant pleinement parti de l’interface 10 Gbit / s offerte par l’USB 3.2 Gen 2, les transferts séquentiels sont évalués à 1 000 Mo / s en lecture et en écriture. Dans le meilleur des cas de déplacement de fichiers volumineux à partir d’un serveur suffisamment rapide, il faudra environ 30 minutes pour remplir ou transférer tout le contenu. Le package comprend un câble Type-C vers Type-C de 30 cm et une longueur similaire Type-C à Type-A pour les ordinateurs dotés de ports plus anciens.

Par défaut, le lecteur est verrouillé lorsqu’il est connecté à n’importe quel ordinateur, indiqué par un voyant orange sous le signe du cadenas. Cela devient blanc, par le signe approprié, une fois déverrouillé. Et c’est ici que la plateforme de sécurité ArmorLock entre en jeu.

Accès basé sur l’application

Le lecteur peut être déverrouillé via une application dès le départ. Les versions iOS et macOS sont disponibles aujourd’hui et Android suivra sous peu. L’ensemble du processus est simple: installez l’application, scannez le code QR à l’arrière du lecteur (masqué ici), laissez l’application communiquer avec le SSD via Bluetooth, et c’est parti. Le fait d’être basé sur une application permet à plusieurs utilisateurs d’avoir accès au disque, même s’il doit être dans leur emplacement physique – à distance Bluetooth de leur téléphone – pour qu’il fonctionne.

Une fois connecté, vous avez le choix entre l’un des trois systèmes de fichiers populaires, la possibilité d’ajouter des utilisateurs via un e-mail ou un lien de messagerie dédié et la numérisation conséquente du code QR du lecteur sur leurs téléphones, d’avoir plusieurs lecteurs connectés à un compte et un outil de suivi de localisation astucieux qui utilise le GPS de votre téléphone pour déterminer où il (et le lecteur) se trouvait la dernière fois qu’il a été déverrouillé. Pratique si vous êtes beaucoup sur la route et que vous avez besoin d’un moyen de déterminer quand vous l’avez utilisé pour la dernière fois.

L’aspect sécurité peut être considéré comme double. Le lecteur dispose d’un cryptage matériel AES (Advanced Encryption Standard) 256 bits toujours activé utilisant le mode de chiffrement par bloc XTS. Et comme il est intégré au silicium du contrôleur, prenant la charge lourde, G-Technology affirme que l’impact sur les performances est minime, ce que nous prouverons dans la section de référence. Côté application / téléphone, la communication a lieu via un protocole cryptographique de transport sécurisé que le lecteur utilise pour valider un certificat côté téléphone généré lors de la première utilisation. Aucun élément lié à la sécurité n’est donc stocké sur l’ordinateur hôte.

Cette négociation et cette validation se produisent en arrière-plan; les utilisateurs appuient simplement sur le bouton de déverrouillage et, selon l’ordinateur hôte, le lecteur est déverrouillé en 2 à 5 secondes. Il reste déverrouillé jusqu’à ce qu’il soit supprimé ou que l’ordinateur redémarre, auquel temps un déverrouillage supplémentaire est nécessaire. La nature permanente du cryptage côté périphérique signifie qu’il ne peut pas être utilisé comme solution plug-and-play, bien que la raison pour laquelle vous le souhaiteriez est une autre question.

Il est inévitable que la technologie ArmorLock trouve son chemin dans d’autres produits de stockage G-Technology et, si elle est jugée efficace, dans la sécurité et le déverrouillage de la technologie générale. Il supprime le besoin de se souvenir des mots de passe, présente l’avantage d’être étendu à d’autres utilisateurs facilement et en toute sécurité, et offre des performances sans pénalité pour démarrer.

Leave a Reply