Sony nous a promis plus de conversions PC de leur production de développement de première partie stellaire et tandis que Horizon Zero Dawn a illustré que ce processus est loin d’être simple, Days Gone est à un autre niveau. Les mises à niveau sont stratégiquement choisies mais efficaces – et les performances sont solides sur le matériel Nvidia et AMD. En fait, il y a une ou deux touches ici et là incluses dans ce jeu qui espèrent vraiment voir d’autres développeurs apporter leurs propres titres, en particulier en ce qui concerne la configurabilité. Bien que nous n’ayons pas le package ultime ici – il n’y a pas de traçage de rayons et, malheureusement, pas de DLSS – il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’un port solide et impressionnant.

En démarrant la version PC de Days Gone, il est immédiatement évident qu’il ne s’agit pas simplement d’une conversion PS4 Pro de base. Le jeu est basé sur Unreal Engine 4 d’Epic et j’ai été heureux de voir que Bend Studio avait mis à jour la version PC pour inclure une innovation UE4 plus récente – un éclairage global basé sur un logiciel à écran-espace par rayons tracé – disponible en tant que mise à niveau par rapport à l’environnement standard technologie d’occlusion déployée sur les versions console. Essentiellement, l’apparence de la lumière rebondissant autour d’une scène de jeu est émulée dans l’espace de l’écran, offrant une présentation plus riche avec un éclairage plus réaliste et des ombres meilleures et plus réalistes. Si la lumière atteint une surface rouge, par exemple, une certaine mesure de cette «rougeur» illuminera les environs le cas échéant. Si cela vous semble familier, la Coalition a effectué une mise à niveau similaire des versions Xbox Series et PC de Gears 5, encore une fois en plongeant dans les mises à jour plus récentes du moteur UE4 et en l’ajoutant à leur base de code existante. L’ancien SSAO est toujours là pour ce look de console authentique – il s’agit maintenant simplement du réglage “ élevé ” pour l’éclairage du jeu.

Digital Foundry décompose la version PC de Days Gone – et c’est une conversion assez impressionnante en fait!

La deuxième plus grande mise à niveau que la version PC de Days Gone obtient par rapport aux versions console provient de la qualité de la texture. Dans les comparaisons côte à côte, l’amélioration via des actifs de meilleure qualité est assez facile à voir et affecte presque toutes les textures que vous pouvez trouver dans le jeu, améliorant définitivement l’apparence générale. En termes de comparaison de la version de console existante en termes de paramètres de qualité du PC, il est difficile de le dire. Il ne semble s’aligner sur aucun des préréglages, se présentant honnêtement comme inférieur à l’option de streaming de texture la plus basse du PC.

Au-delà de l’illumination globale et de la qualité de la texture, la dernière mise à niveau principalement visible par rapport à la version PS4 Pro provient de la résolution. C’est peut-être inévitable: Bend Studio s’est penché sur le damier pour permettre à un GPU Radeon 4.2TF de produire une belle présentation conçue pour les écrans 4K. Avec plus de puissance désormais disponible sur les PC de jeu de milieu de gamme, les utilisateurs peuvent devenir natifs à la place, ce qui signifie une clarté globale supplémentaire et aucun artefact en damier sur des éléments tels que les cheveux. De même, le post-traitement n’est plus affecté par le damier, de sorte que tous les effets de post-traitement tels que le flou de mouvement, les ombres de l’espace d’écran et plus sont bien meilleurs, sans artefacts de crénelage strié. La profondeur de champ n’a plus un aspect écrasé et flou, ce qui signifie également qu’il n’y a plus de contours de basse résolution autour de la géométrie qui l’intersecte.

D’autres améliorations sont plus subtiles, mais toujours appréciées. L’éclairage volumétrique et les nuages ​​peuvent être exécutés à une résolution plus élevée sur PC, tandis que les paramètres de niveau de détail peuvent être augmentés. C’est peut-être subtil, mais avec le préréglage de la végétation, le réglage très élevé offre certainement beaucoup plus de détails au loin. Cela dit, il semble que la plupart des vues du jeu sont équilibrées autour de ne pas voir trop loin de toute façon, donc cette mise à niveau ne sera pas toujours très visible. Encore une fois, la version console semble utiliser un réglage personnalisé: il manque la distance de tirage sur la végétation lointaine fournie par PC sur des réglages élevés ou très élevés, mais a des détails plus rapprochés plus semblables à très haut qu’à haut. C’est un compromis intéressant entre les deux. Les autres paramètres sont les mêmes que ceux de la console à son meilleur, tels que la qualité de la géométrie, où les transitions de niveau de détail correspondent à PS4 Pro / PS5. La qualité des ombres suit un chemin similaire où le haut est le même que la PS5 et le moyen et le bas sont dégradés par comparaison.

Au-delà du domaine des visuels, le jeu PC passe désormais beaucoup moins de temps à charger que sur les consoles – même sur PlayStation 5. Pour le chargement du jeu en général, un temps de chargement de 9,5 secondes sur un SSD PC NVMe rapide prend 33,5 secondes sur PS5 en comparaison , donc je suppose qu’il s’agit d’un domaine dans lequel la rétrocompatibilité ne tire pas parti de tout le potentiel de stockage ou de la puissance du processeur de la nouvelle console. Cela s’applique également aux moments du jeu, où même la PS5 propose des écrans de chargement entre le gameplay et les cinématiques. Pendant ce temps, en jouant sur PC, un simple fondu au noir sans écran est utilisé pour masquer le chargement, ce qui ne rompt pas autant le déroulement du jeu.

Paramètres optimisés? J’ai utilisé un RTX 2060 (non Super) et fonctionné à 70% de 4K, ce qui correspond en fait à 1512p – similaire au débit de pixels de la version PS5 en damier. Je l’ai associé à un Ryzen 5 3600, l’un des les les processeurs de milieu de gamme les plus populaires des deux dernières années. Seuls deux réglages ont beaucoup d’impact sur les performances et le premier est l’éclairage. À des résolutions plus élevées comme celle-ci, le RTX 2060 gagne environ 15% de performances sur toutes les scènes en passant au réglage élevé, ce qui désactive SSGI et le remplace par SSAO – ce qui peut être une perte acceptable, peut-être. N’allez pas plus bas, car les fonctionnalités clés telles que les reflets de l’espace écran et les ombres de l’espace écran et même certains aspects de l’éclairage du jeu lui-même sont omis, ce que je ne recommande pas.

Une autre optimisation potentielle réside dans le réglage de l’éclairage volumétrique, qui peut être réduit de élevé à moyen pour obtenir 8% de performances supplémentaires universelles. Mais ici, encore une fois, ne descendez pas trop bas même si cela peut sembler correct dans certaines scènes, car cela réduit la qualité du nuage à un niveau que je pense être moins qu’attrayant. En dehors de ces choix, le reste des paramètres du jeu vous place en dessous de ce qui se passe sur la console – ce qui représente la vision originale du développeur, après tout. Fait intéressant, le jeu utilise très peu de VRAM, même à des paramètres plus élevés, il devrait donc y avoir une certaine flexibilité pour conserver les textures de meilleure qualité sur les anciens GPU.

perf
La performance est bonne. Sur des paramètres de type console à 70% de 2160p (1512p effectivement), le matériel de niveau RTX 2060 peut vous maintenir à 60 ips ou dans ce stade général.

Enfin, ce serait négligent de ma part de ne pas indiquer comment bien le menu des options est. D’une part, il est très rapide et navigable avec un clavier ou une souris sans nécessiter l’un ou l’autre, et il existe également un support de contrôleur. Deuxièmement, pour les utilisateurs de souris, il tire pleinement parti du fait que la souris est un dispositif de pointeur qui rend le défilement inutile – donc, comme votre ancien inventaire de RPG préféré, vous voyez toutes les options sans défilement. Des aspects comme celui-ci peuvent sembler minimes, mais les jeux PC triple-A peuvent toujours se tromper, ce qui rend la navigation dans les menus une irritation au lieu d’une joie comme ici.

En fait, le menu graphique atteint tellement de points forts que j’espère que les autres développeurs en prendront note. D’une part, toutes les options graphiques adhèrent au côté gauche de l’écran et le menu splash devient complètement transparent, ce qui signifie que chaque ajustement et changement que vous apportez se déroule en temps réel. Vous pouvez littéralement voir ce que vous changez au fur et à mesure que vous le changez. Cela se traduit par une mise à jour continue des métriques de temps de trame en haut à droite. C’est excellent! Pour les connaisseurs, vous avez une compréhension immédiate de l’impact d’une option graphique sur vos performances – combien de temps GPU vous dépensez sur un effet en augmentant le paramètre, ou combien vous récupérez en l’abaissant. C’est le meilleur menu d’options que j’ai vu depuis Gears 5 et Gears Tactics et j’espère vraiment qu’il deviendra le modèle à l’avenir.

Performance? C’est bon. Sur les paramètres de type console avec des textures de meilleure qualité, un RTX 2060 devrait être bon pour 60 ips à 1440p-1512p dans la plupart des scénarios. Seules les scènes de la Horde les plus intenses causent des problèmes et vous pouvez les rechercher vous-même assez facilement à des fins de test en plongeant dans le mode défi, qui agit comme un entraînement puissant pour votre plate-forme – tout comme sur PS4, PS4 Pro et même PlayStation 5. Au cours de mes tests, j’ai trouvé que le fait d’opter pour ces paramètres optimisés plutôt que pour l’alternative maximale vous donne une augmentation considérable des performances de 21%.

menu
Le menu graphique entièrement interactif est un délice particulier.

En regardant les GPU de milieu de gamme plus modernes que j’ai d’AMD et de Nvidia sous la forme du RX 5700 et du RTX 2060 Super, j’ai trouvé que les performances étaient pratiquement identiques dans les cinématiques, bien que Nvidia s’en tire mieux dans les scènes de jeu riches en détails. Par exemple, dans une cinématique qui conclut à la vue sur une zone ouverte pleine de zombies, le 2060 Super devance le RX 5700 de 14%. Dans des scénarios moins extrêmes, l’écart se réduit à environ quatre pour cent. Days Gone est un titre DX11, donc je me demande si le pilote DX11 d’AMD peut nuire aux performances ici.

Donc, Days Gone a l’air bien – et ça l’est, mais ce n’est pas parfait. Un bug que j’ai trouvé sur toutes les configurations PC que j’ai testées concerne la vitesse du jeu. Pour une raison quelconque, se déplacer sur la moto ou même se promener dans le monde du jeu peut causer le vitesse du jeu pour ralentir puis revenir rapidement à la normale. Lorsque cela se produit, le jeu semble avoir des problèmes de performances, mais en réalité, Days Gone produit des fréquences d’images parfaites. Remarquablement, c’est vraiment la vitesse de la mise à jour du jeu elle-même qui est le problème – il y a l’illusion de l’accrochage et du bégaiement même si les performances sont en fait verrouillées (nous avons également testé à 30 ips). Cela ne se produit pas sur PS4 Pro ou PS5. Le deuxième bug concerne certains décalcomanies au sol, qui semblent projeter à la mauvaise profondeur, ce qui, espérons-le, devrait être facile à corriger.

En conclusion cependant, c’est une sortie réussie à mon avis. Des résolutions ajustables, des fréquences d’images et une prise en charge ultra-large sont disponibles, tout comme un champ de vision modifiable. Les utilisateurs peuvent abandonner le damier, profiter d’œuvres d’art de meilleure qualité et d’un éclairage global amélioré et dessiner des distances. Les performances sont bonnes et la quantité de bogues et de problèmes notables est très faible. C’est une excellente conversion dans l’ensemble et je recommande vivement de la vérifier.



Leave a Reply