Le champ de bataille inconnu des joueurs de jeux en ligne reste bloqué au Pakistan même après que la Haute Cour d’Islamabad a ordonné aux autorités de lever l’interdiction du jeu le 24 juillet. L’Autorité des télécommunications du Pakistan a déclaré qu’elle ne débloquerait pas le jeu. Il a déclaré, dans un verdict détaillé, qu’il avait le mandat de prendre la décision en vertu de l’article 37 de la PECA. La section donne à l’autorité le pouvoir de bloquer l’accès ou de supprimer la «parole» du contenu qu’elle juge répréhensible. Elle a déclaré qu’elle avait pris la décision parce qu’elle «avait reçu de nombreuses Cimplaimts / lettres d’autres segments de la société sur la question de l’interdiction de PUBG».

Muhammad Naeem

Karachi

Mail de l'éditeur

Leave a Reply