Publicité
Rate this post


ISLAMABAD: L’Autorité pakistanaise des télécommunications (PTA) a déclaré lundi que l’interdiction du jeu en ligne PlayerUnknown’s Battlegrounds (PUBG) resterait en vigueur car le développeur du jeu n’a pas répondu à l’autorité au sujet de son cadre approprié pour répondre aux principales préoccupations.

Il y a trois jours, la Haute Cour d’Islamabad (IHC) avait ordonné au gouvernement de lever l’interdiction de PUBG, une décision qui a été accueillie avec joie par les fans de PUBG au Pakistan.

La PTA, dans un communiqué, a déclaré: «L’ordonnance a été rendue conformément aux ordonnances de la Haute Cour d’Islamabad après une audience menée par PTA le 9 juillet et conformément aux dispositions de la PECA 2016.»

L’autorité des télécommunications a déclaré qu’elle avait donné l’occasion d’entendre les parties concernées, y compris les avocats de PUBG. “Conformément à l’ordre de l’Autorité, le jeu PUBG restera bloqué au Pakistan.”

“PTA a également approché la direction de PUBG pour informer sur un cadre approprié pour répondre aux principales préoccupations”, indique le communiqué, ajoutant: “Aucune réponse n’a été reçue de PUBG jusqu’à présent.”

Le 1er juillet, la PTA a annoncé la décision de suspendre temporairement le jeu PUBG dans le pays après avoir reçu plusieurs plaintes de différents segments de la société.

L’autorité a déclaré avoir reçu de nombreuses plaintes contre PUBG dans lesquelles il a été déclaré que le jeu crée une dépendance, une perte de temps et pose un grave impact négatif sur la santé physique et psychologique des enfants.

Selon de récents rapports médiatiques, des cas de suicide attribués au jeu PUBG ont également été signalés.

La Haute Cour de Lahore a également ordonné à la PTA d’examiner la question et de trancher la question après avoir entendu les plaignants.

L’autorité avait également sollicité l’opinion du public pour prendre toute décision concernant le jeu en ligne.

Leave a Reply