Un rapport de la sortie matérielle VideoCardz déclare que la prochaine réédition par Nvidia de ses cartes de la série RTX 30 comprendra des puces qui limiteront leur capacité à exploiter la crypto-monnaie. Selon le rapport, les puces GAxx2 de Nvidia seront livrées à la mi-mai, et elles comporteront des puces «LHR», qui signifie «Lite Hash Rate».

Le rapport note que Lite Hash Rate n’est pas un terme marketing, mais un terme utilisé en interne pour décrire les GPU aux partenaires de l’entreprise. Alors que ces vendeurs sauront quelles cartes contiennent les puces LHR, elles seront invisibles pour les clients qui achètent les puces, d’où le “lancement silencieux” mentionné dans l’article. Il affirme également que ces nouvelles puces offriront les mêmes performances que les cartes déjà sur le marché.

En fait, les performances peuvent en fait augmenter grâce à la fonction intégrée “ResizableBAR”, qui permet au GPU de transférer des données vers le CPU plus efficacement que d’habitude. Selon Nvidia, les GPU existants de la série 30 nécessitent une mise à jour VBIOS pour tirer parti de cette fonctionnalité, qui nécessite également un matériel compatible.

Ce n’est pas la première fois que Nvidia tente d’utiliser un limiteur pour empêcher les crypto-mineurs de s’approvisionner. La carte RTX 3060 de la société comprenait une mesure conçue pour empêcher l’exploitation minière d’Ethereum, qui a ensuite été supprimée par un pilote bêta émis par Nvidia. Sur la base de ce rapport, il semblerait que Nvidia investisse beaucoup plus d’efforts pour contrecarrer les mineurs potentiels alors qu’il tente de faire face aux pénuries de GPU en cours causées en partie par les bulles de crypto. Cependant, une source a déclaré à VideoCardz que le RTX 3090 pourrait ne pas inclure le limiteur de cryptage en raison du prix élevé de la carte, ce qui réduit sa rentabilité perçue pour les mineurs.

Lecture en cours: Critique du Nvidia RTX 3080



Leave a Reply