Et sa prochaine mise à jour mondiale embellira les États-Unis.

Le développeur Asobo a maintenant ouvert les inscriptions pour sa prochaine version bêta fermée de Microsoft Flight Simulator VR, qui devrait commencer vers la fin de ce mois ou début novembre, et sera initialement ouverte à ceux qui possèdent un casque Windows Mixed Reality.

Parler dans Asobo dernière diffusion en direct axée sur la communauté, responsable de Microsoft Flight Simulator Jorg Neumann a expliqué que le développeur travaillait sur le support VR pour le jeu – qu’il décrit comme “l’expérience la plus immersive que j’ai jamais eue” – depuis plus d’un an maintenant.

Il est maintenant à un stade où il est prêt pour un examen plus approfondi, et c’est là que la prochaine bêta fermée VR d’Asobo entre en jeu. Les joueurs intéressés à aider le développeur à tester ses versions VR peuvent se rendre sur le site Web de Flight Simulator et démarrer le processus d’inscription. Ils auront besoin d’un casque Windows Mixed Reality (tel que le prochain HP Reverb G2), d’un ordinateur conforme aux spécifications minimales et d’un membre enregistré de Microsoft Flight Simulator Insider.

Ce contenu est hébergé sur une plateforme externe, qui ne l’affichera que si vous acceptez les cookies de ciblage. Veuillez activer les cookies pour afficher.

Ces conditions étant couvertes, les inscrits devront soumettre leur DxDiag pour aider Asobo à choisir les joueurs les plus adaptés à chaque vague de sa bêta fermée, puis accepter le NDA de Microsoft. Le développeur note que bien que la prise en charge des casques VR non WMR ne soit pas incluse dans la phase 1 de la version bêta, la phase 2 sera étendue pour fonctionner avec des appareils supplémentaires.

Ailleurs dans le livestream long mais instructif d’Asobo, le développeur a confirmé qu’à la suite du lancement de son récent correctif axé sur le Japon, sa prochaine mise à jour mondiale – le nom donné aux versions qui améliorent des régions spécifiques du globe avec des points de repère et des aéroports fabriqués à la main – tournera son attention vers l’amélioration des régions des États-Unis.

Cela arrivera plus tard cette année, mais Asobo publiera pour la première fois Sim Update 1 en novembre (le plan post-lancement du développeur consiste à alterner entre les mises à jour Sim et World), qui se concentrera sur les améliorations de la simulation et résoudra les problèmes soulevés par la communauté.

Les 40 minutes restantes du livestream d’Asobo décomposent ensuite certaines des fonctionnalités de la communauté les plus demandées, détaillant si et comment elles peuvent être traitées.

C’est une liste large et longue, mais voit le développeur confirmer que, entre autres choses, il cherche à implémenter DLSS et le lancer de rayons (via DirectX12), à ajouter une section freeware au marché du jeu et à améliorer les données d’élévation numériques (attendez plus de cela dans la mise à jour américaine). Il est également promis de supprimer l’écran très décrié «Appuyez sur n’importe quelle touche pour démarrer». Inutile de dire que la vidéo complète vaut le détour si vous êtes intéressé par les subtilités de Flight Simulator.



Leave a Reply