- Publicité -


Meta, l’entreprise anciennement connue sous le nom de Facebook, est en train de licencier 13% de son personnel. PDG Mark Zuckerberg annoncé la nouvelle au personnel dans une lettre du mercredi 9 novembre, expliquant que les licenciements ont été décrétés pour “devenir une entreprise plus légère et plus efficace”.

Les actions de Meta ont chuté de près de 20 % en octobre lorsque la société a annoncé ses prévisions pour les bénéfices du quatrième trimestre (quatrième trimestre). Les coûts et les dépenses de Meta ont augmenté de près de 20 % d’une année sur l’autre au troisième trimestre de 2022, tandis que ses ventes globales ont diminué de 4 % et son bénéfice d’exploitation de 46 %. Inutile de dire que ce n’était pas la nouvelle que les investisseurs voulaient entendre.

Dans la lettre, Zuckerberg déclare en outre que Meta allégera ses chiffres de recrutement habituels pour 2023, y compris un gel des embauches au premier trimestre. Ceux qui ont été licenciés recevront 16 semaines de salaire, avec deux semaines supplémentaires pour chaque année de service. L’indemnité comprend également six mois de couverture d’assurance maladie.

- Publicité -

Meta a connu des difficultés au cours de l’année écoulée, car il continue de déverser de l’argent dans le concept de “métaverse” qui n’a pas encore fait ses preuves. Dans un récent appel aux investisseursZuckerberg a réitéré le dévouement de l’entreprise à la construction d’une telle plate-forme, notant que les dépenses liées au métaverse “augmenteront considérablement d’une année sur l’autre”.

Les produits discutés ici ont été choisis indépendamment par nos éditeurs. GameSpot peut obtenir une part des revenus si vous achetez quelque chose présenté sur notre site.

Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici