La PlayStation 5 offrira la possibilité d’étendre son stockage SSD interne avec des SSD NVMe standard, mais la fonctionnalité n’est pas encore prise en charge. La console a été lancée le 12 novembre – vous pouvez consulter notre guide de commande PS5 – mais vous devrez attendre pour mettre à niveau cet espace interne et stocker plus de jeux PS5.

Sony a confirmé la nouvelle à Le bord, disant qu’il prévoit d’introduire la fonctionnalité à l’avenir via une mise à jour. Cela ne devrait pas être surprenant si vous suivez les plans de Sony en ce qui concerne l’expansion des SSD depuis mars, où Mark Cerny de Sony a clairement indiqué que la société devrait vérifier la viabilité des SSD des consommateurs sur la PS5.

“Ce serait formidable si cela se produisait avant le lancement, mais il est probable que cela soit un peu dépassé, alors veuillez attendre que vous obteniez ce lecteur M.2 jusqu’à ce que vous entendiez parler de nous”, a déclaré Cerny dans le briefing Road to PS5 de GDC plus tôt cette année.

La PS5 dispose d’une interface d’E / S personnalisée contre laquelle les SSD grand public doivent être vérifiés pour la compatibilité, en dehors des exigences de vitesse minimale de 5,5 Go / s que seuls certains SSD PCie 4.0 commencent à atteindre. Sony devra également s’assurer que le SSD s’insère dans le boîtier, les fonctionnalités PS5 pour l’extension NVMe, étant donné que beaucoup sont livrés avec des dissipateurs thermiques qui pourraient être trop hauts pour l’emplacement. Selon The Verge, Sony n’a pas encore commencé à tester la viabilité des SSD.

Cela pourrait présenter des problèmes pour les joueurs PS5 qui prévoient de jouer à plusieurs jeux. Tous les jeux PS5 doivent être installés sur le SSD interne pour pouvoir jouer, même si vous ne les jouez pas, tandis que les titres PS4 peuvent être stockés et lus à partir d’un disque dur externe ou d’un SSD. La PS5 n’ayant également qu’un peu plus de 650 Go de stockage utilisable et des jeux comme Call of Duty: Black Ops Cold War occupant déjà 133 Go, vous devrez peut-être vous habituer à désinstaller et réinstaller les jeux au fur et à mesure que vous y jouez avant que l’extension ne devienne viable. À l’avenir, il est possible qu’une mise à jour vous permette de stocker – mais pas de jouer – des jeux sur un disque externe.

Les Xbox Series X et Series S prennent tous deux en charge le stockage extensible via une carte d’extension SSD développée en partenariat avec Seagate, qui se loge à l’arrière de chaque console et agit comme un stockage identique au SSD interne. Cette carte d’extension coûte actuellement 220 $, soit à peu près le même prix que les SSD PCie 4.0 actuels qui pourraient potentiellement être compatibles avec la PS5 à l’avenir. Pour en savoir plus sur la prochaine génération de consoles Microsoft, consultez notre revue Xbox Series X.

Lecture en cours: La route vers PS5



Leave a Reply