Les Blackhawks ont poursuivi un été chargé de signatures de prospects avec l’ajout de l’ancien attaquant de Notre-Dame, Cam Morrison, mardi.

Le contrat de deux ans de Morrison comportera un plafond de 925000 $, le maximum autorisé pour les transactions d’entrée de gamme, jusqu’en 2023.

Morrison, qui aura 22 ans le 27 août, a marqué 27 points en 37 matchs lors de sa saison senior avec les Fighting Irish l’année dernière, menant l’équipe avec 13 buts.

Il était un choix de deuxième tour de l’Avalanche en 2016, mais les droits de repêchage des Av ont expiré samedi. On ne sait pas si les Avs ont décidé de ne pas le signer ou si Morrison a refusé une offre de recherche d’agence libre.

Le natif de la région de Toronto est un attaquant de puissance avec un gros cadre – 6 pieds 2 pouces, 201 livres – qui se projette comme un des six derniers joueurs au niveau de la LNH.

Il commencera probablement la saison 2020-2021 avec les Rockford IceHogs de la AHL, bien qu’après quatre années complètes au niveau collégial, il soit plus proche de la LNH que de nombreux espoirs nouvellement signés.

Le stock de Morrison était plus élevé au début de l’université, quand il a marqué 24 points en 40 matchs en tant que recrue, mais sa production n’a jamais vraiment décollé. Il a finalement récolté 95 points en 149 apparitions régulières en carrière et 15 points en 20 apparitions en séries éliminatoires en carrière.

Cependant, ces points d’après-saison comprenaient des points cruciaux. Morrison a marqué le seul but de Notre-Dame dans le Frozen Four 2017 au United Center, le vainqueur des prolongations dans le match de championnat Big Ten 2018 et le vainqueur final du match de championnat Big Ten 2019.

En février, Scott Wheeler de l’Athletic a classé Morrison le 14e meilleur espoir des Avs et a donné une description juste de son jeu.

“Morrison joue un jeu puissant et piloté par le filet, faisant la plupart de ses jeux autour du filet”, a écrit Wheeler. «Ce n’est pas un joueur offensif dynamique, mais c’est un assez bon patineur, il prend des décisions intelligentes avec la rondelle et il est efficace sur le cycle. Il ne va pas faire de gros chiffres au niveau de la LNH, mais il n’est pas difficile de l’imaginer devenir un joueur dominant de la AHL qui peut jouer le rôle d’option de profondeur.

Le directeur général des Hawks, Stan Bowman, a maintenant signé une poignée d’espoirs assez importante cet été: Morrison, le défenseur de Denver Ian Mitchell, le défenseur du Wisconsin Wyatt Kalynuk, l’attaquant de Penn State Evan Barratt, l’attaquant suisse Pius Suter, l’attaquant russe Andrei Altybarmakyan et l’attaquant tchèque Michal Teply et Matej Chalupa.

Ces signatures ajoutent non seulement beaucoup de profondeur et de talent au pipeline de prospects des Hawks, mais impliquent également qu’une refonte importante de la liste des IceHogs pourrait être imminente. Anton Wedin et Jacob Nilsson sont déjà partis pour l’Europe, et Alexandre Fortin, Joseph Cramarossa, Joni Tuulola, Ian McCoshen et TJ Brennan sont tous des agents libres.

Leave a Reply