Aliens : Fireteam Elite est un jeu vidéo qui sort bientôt, et c’est… vraiment bien ? Pas mal? Peut-être même assez bon ?! Les points d’interrogation sont évidemment des points d’interrogation de surprise, car l’ensemble de la double-franchise Alien et Predator (et peut-être aussi son cousin proche des années 80 Terminator) n’a pas le meilleur bilan en ce qui concerne les adaptations de jeux. Ou certains des films, d’ailleurs.

Mais : Fireteam Elite ! C’est un peu ringard en surface, bien sûr, mais ça marche. C’est une coopération en ligne à trois joueurs, PvE, style Left 4 Dead contre des hordes et des hordes et des hordes des xénomorphes. Vous commencez sur une sorte de vaisseau spatial central, reprenez une mission d’un PNJ, sautez avec des amis ou une IA moins que géniale (qui sont au moins représentées de manière assez amusante par les IA réelles de l’univers). Vous pouvez récupérer un peu de butin comme des pièces jointes d’armes ou des consommables lors d’une mission, ainsi qu’un peu de monnaie de récompense – une pour les améliorations de gameplay comme des armes, une pour des trucs cosmétiques comme des chapeaux. Vous pouvez ramasser l’étrange histoire qui traîne autour de la mission attachée à une clé ou autre, et écouter une histoire à la base. Et puis c’est au suivant.

Voici un petit aperçu d’Aliens : Fireteam Elite dans une bande-annonce

Mais surtout, il y a des armes idiotes et il y a une sorte d’histoire idiote, il y a la personnalisation des personnages, il y a une couche impénétrable de mods et ainsi de suite, et il y a des lance-flammes. Amusement! Nous l’avons joué en trois – parce que je l’ai essayé en solo et c’était fonctionnel avec ces IA, mais très ennuyeux – et nous avons donc pensé, pour changer, écrivons-le aussi en trois. Voici ce que nous avons pensé.

Chris : Bon, tout d’abord, c’est vraiment un Extraterrestres jeu, et non un jeu Alien. Comme dans, c’est tout le film d’action de James Cameron des années 80 et pas du tout l’horreur corporelle effrayante de Ridley Scott. Il y a tellement d’extraterrestres à l’écran à la fois, partout, et j’adore ça. C’est tout pour les trucs oo-rah. Les dialogues et les performances de doublage sont, étonnamment, plutôt parfaits, directement du bandana en sueur du soldat Vasquez, et il y a quelques détails appropriés de parabole anti-entreprise sur la société Weyland-Yutani, si vous prenez une seconde pour écouter les donneurs de quête. C’est bien!

Bertie : Quelle belle licence pour ce genre de jeu. Je suis tellement content que vous ayez dit que c’était plus des extraterrestres parce que ce n’est pas particulièrement effrayant, mais le frisson vient de la grande quantité de xenos, comme ils les appellent, qui viennent à vous en même temps. Et les petits bougres grimpent le long des murs et du plafond, ce qui rend leur fauche un peu plus difficile. C’est terriblement atmosphérique aussi, la façon dont ils se traînent le long du paysage, puis de haut en bas, et tout d’un coup ils sont là, à côté de vous ou derrière vous, ou sortent du putain de mur pour avoir crié à haute voix. En passant, je veux dire littéralement : il y a de vrais trous d’où ils sortent parfois, et tout cela a pour effet combiné de vous faire ne jamais vous sentir très en sécurité.

Emma : C’est immensément idiot – les xénomorphes ont tendance à sauter par des évents et des portes aléatoires lorsque vous vous aventurez dans les couloirs. Celui qui prenait le point (normalement Chris) se retrouvait souvent projeté au sol par un énorme toutes les quelques minutes, provoquant la panique dans le groupe. Ils semblent également se déplacer lorsque vous les tirez – dans ces moments-là, ils se sentent remarquablement réels, et aussi très difficiles à toucher. Vous avez raison de dire que ce n’est pas une horreur, mais il y a un réel sentiment de désespoir lorsque vous arrivez aux dernières étapes d’un niveau et commencez à manquer de kits de santé.

aliens_fireteam_elite_dialogue
“Osez-vous cracher sur le côté” est le meilleur dialogue des extraterrestres.

Chris : Oui, c’était moi qui me faisais épingler par un Big Red One (un xéno-chargeur ou tout autre nom officiel dans le jeu – ils ont quelques-uns de ces types de xéno inventés qui sont collés sur les classes ennemies typiques de Left 4 Dead mais ignorez cela), je compte cela comme moi intentionnellement, en prenant un à plusieurs reprises pour l’équipe et pas seulement en étant très stupide et toujours en avance. Quoi qu’il en soit, l’autre chose qui atterrit vraiment bien, ce sont les armes, qui, j’oublie, étaient en fait assez incroyables dans Aliens? Les lance-flammes sont évidemment incroyables, mais il existe un fantastique pistolet lourd à visée automatique qui ressemble à quelqu’un qui a croisé un LMG avec le pistolet intelligent Titanfall, ce qui est parfait lorsqu’il y a un million de xenos à l’écran à la fois. Et juste le fusil à impulsion de base a ce genre de son de ricochet métallique et vanillé des films, ce qui le rend beaucoup plus amusant à utiliser qu’un kit normal “d’assaut”.

Bertie : C’est maladroit, n’est-ce pas ?

Chris : Oui.

Emma : J’étais très jaloux des lance-flammes, même s’ils ont également réduit mon framerate en même temps. Dieu merci, le feu amical n’est pas une chose dans ce jeu car j’aurais été grillé (littéralement).

Bertie : Ha ha ! L’agacement d’Emma que son médecin n’ait rien de plus puissant qu’un pistolet à canon pour tirer sur les extraterrestres, tandis que Taps et moi les avons bombardés de feu. Bien que, je devrais dire, je me suis senti un peu déprimé lorsque Taps a augmenté mon lance-flammes de départ avec un lance-flammes lourd, quelque chose que je ne suis pas capable de porter en tant qu’artilleur. Je ne suis pas sûr d’aimer ça à propos du système de classe. Cela semble un peu restrictif, et comme si leurs capacités individuelles ne sont pas assez grandes pour compenser cela ?

Emma : Le problème avec les cours de médecin dans les jeux – et je le sais en tant que vétéran principal de Team Fortress 2 Medic – est que vous devez les rendre légèrement surpuissants pour encourager les gens à y jouer. Les gens veulent automatiquement de gros fusils et des lance-flammes, n’est-ce pas ? Mais Fireteam Elite ne peut pas le faire ici parce qu’il veut garder la situation tendue et la médecine limitée, afin que vous ressentiez vraiment la chaleur lorsque ces essaims arrivent. Le rôle de Doc semble donc un peu décevant à cause de cela – même si cela banque de médicaments nous a probablement sauvé la vie à quelques reprises.

aliens_fireteam_elite_flamethrower

Chris : J’aime les gros canons et les lance-flammes. Et vous êtes sur place parce que la capacité stand-in-the-healing-circle (chaque classe a deux capacités) est un peu trop subtile – elle est utile car elle vous permet de guérir passivement un peu dans une bataille chaotique, et en utilisant votre vos propres kits médicaux sur vous-même sont facilement interrompus par un petit xeno se faufilant dans le dos, mais cela ne semble pas vraiment satisfaisant, n’est-ce pas ? En revanche, ce qui me fait du bien, c’est le système de consommables. En bref: vous pouvez en acheter à la base pour les emporter avec vous, et vous en trouvez plus grâce à la caisse à butin très occasionnelle lors d’une mission (heureusement, cela ressemble à un joli coffre et non à une vraie boîte à butin), et ce sont des choses comme tourelles automatiques, mines ou zones de ralentissement peu électrifiées. Ce sont les choses qui donnent l’impression que c’est un peu la défense de la tourelle, en plus d’être juste un tireur de classe, n’est-ce pas ?

Emma : Les tourelles ! Je les aime tellement. Encore une fois, probablement parce que j’ai joué beaucoup d’Ingénieur dans TF2. Quoi qu’il en soit, cela fait du bien une fois que vous les avez configurés pour un essaim et que vous avez déclenché un feu croisé. Les combiner avec des mines qui ralentissent les ennemis en fait un excellent piège particulièrement utile pour les plus gros xénomorphes.

Bertie : Ce moment où les gros entrent en trombe : c’est super. Il y a un peu d’alarme radio, une certaine panique infusée de drame. Quelque chose comme : « Monica vient pour toi ! Monica étant une xénomorphe nommée et, spoiler, elle n’est pas particulièrement sympathique. Et quand vous voyez l’un de ces gros, c’est le territoire de votre pantalon. Ils ne descendent pas facilement. J’ai l’impression qu’il y a des choses beaucoup plus importantes à venir aussi. Vous commencez dans un environnement de vaisseau spatial techno assez froid, mais vous entrez progressivement dans le monde extraterrestre réel, puis dans ses profondeurs. Et nous savons tous quel genre de choses vivent là-bas, n’est-ce pas ? Des choses qu’on ne peut pas tuer avec un pistolet à plomb, Emma !

Emma : C’est le moment critique pour le pistolet à spud – mais au moins je serai capable de me guérir, je suppose ? Ma partie préférée du monde extérieur jusqu’à présent était de sortir des grottes, de repousser un essaim de xenos, puis de se faire dire de traverser un pont alors qu’une frappe aérienne était déclenchée. Grosse explosion, des xenos ont été envoyés voler partout dans le monde. magasin. C’était un moment de tir très old-school que j’ai apprécié.

Chris : C’est ça, non ? C’est vraiment un jeu double-A à l’ancienne que nous ne voyons plus si souvent maintenant – en particulier ceux qui sont vraiment bons. Il y a pas mal de secousses (se déplacer sur et sur le terrain est étrangement difficile, vous devez en quelque sorte “monter” sur un morceau de mur spécifique pour l’escalader car il n’y a pas de bouton de saut), et aussi pas mal de peluches là-dedans, comme l’ensemble du système de couverture que je ne suis pas sûr d’avoir jamais utilisé. Mais il atterrit dans la catégorie “adorable naff” au lieu de la simple naff parce que le monde et les extraterrestres sont si bien adaptés au jeu, comme vous l’avez dit. J’ai l’impression que les suites d’Alien – Aliens mais aussi des trucs dérivés étranges comme Prometheus, dont il y a plus qu’un peu ici – sont en quelque sorte le secret d’un bon jeu Alien, si vous ne faites pas l’horreur d’Isolation ? C’est là que vous obtenez tous les bons jus de films B.

Bertie : Je ne sais pas si c’est parce que les jeux coopératifs comme celui-ci sont intrinsèquement amusants lorsque je joue avec des amis, mais j’aime ça. Ce n’est pas génial, mais je pense qu’il sait ce que c’est, et il y a quelque chose à dire pour des jeux comme ça – comme ça. Je serai intéressé de voir où tout cela se passe, et comment les classes évoluent. Je suis partant pour plus !

Emma : C’est absolument l’équivalent de choisir un film de série B à regarder avec des amis tout en buvant de la malbouffe et des bières un samedi soir. Parfois, vous voulez juste quelque chose d’amusant et de stupide à gifler à la télévision tout en discutant, et c’est la même chose pour Fireteam Elite. Je suis prêt à m’aventurer une fois de plus dans les profondeurs avec ma mitrailleuse.

Chris : J’irai en premier.



Leave a Reply