Il y a des friandises saisonnières appropriées en magasin pour les abonnés PlayStation Now qui cherchent à injecter un peu de fantaisie dans les jeux vidéo dans leur octobre, avec cinq nouveaux ajouts à venir dans le mois à venir: l’aventure zombie en monde ouvert maussade Days Gone, le remake de hack-and-slash MediEvil, l’horreur multijoueur asymétrique vendredi 13, Trine 4 et Double Fine’s Rad.

Days Gone, qui semble être un bon point de départ, suit les tribulations du diacre St.John, un hors-la-loi devenu vagabond et un penchant pour les motos en quête de sa femme, deux ans après une pandémie. Ce qui suit est une aventure en monde ouvert aux couleurs de la survie à travers la magnifique campagne de l’Oregon, obstinément gâchée par ses innombrables vagues de monstruosités cannibales et, moins agréablement, une odeur de familiarité excessive.

“Days Gone porte avec lui l’espoir que si vous bricolez un jeu à partir de parties d’autres jeux qui connaissent déjà un succès massif, vous aurez vous-même un gagnant”, a écrit la contributrice Malindy Hetfield dans sa critique de l’année dernière, “mais il n’a pas conscience de la raison pour laquelle ces jeux ont été un succès … Tant au niveau de ses systèmes que de son histoire, ce n’est pas inspiré, ce qui est ramené à la maison par le fait qu’il est sans fin, inutilement long “. Peut-être que vous l’aimerez!

Ce contenu est hébergé sur une plateforme externe, qui ne l’affichera que si vous acceptez les cookies de ciblage. Veuillez activer les cookies pour afficher.

MediEvil, quant à lui, est le remake de l’année dernière de la comédie hack-and-slasher de Sony de 1998, dans laquelle le chevalier désormais squelettique Sir Daniel Fortesque tente de contrecarrer les plans du méchant sorcier Zarok. Le remake conserve avec succès le charme et la couleur de l’original, rafraîchi avec une présentation vraiment merveilleuse, mais souffre malheureusement de la décision du développeur Other Ocean de s’en tenir si servilement à son matériau source.

«Étant donné que l’histoire de MediEvil, âgée de 21 ans, est si soigneusement racontée dans le remake, il est déconcertant que tant de ces choix de conception datés n’aient pas eu les mêmes améliorations que les visuels et les sons», a écrit le critique Vikki Blake, «En essayant de être fidèle au jeu original, tout ce que le développeur a fait est de faire la lumière sur les quelques défauts, mais substantiels, du jeu, en ne profitant pas de cette opportunité opportune d’améliorer la mécanique de MediEvil pour une nouvelle génération. “

Ce contenu est hébergé sur une plateforme externe, qui ne l’affichera que si vous acceptez les cookies de ciblage. Veuillez activer les cookies pour afficher.

Ensuite, c’est le vendredi 13, une version multijoueur convaincante de la franchise de films d’horreur classique. L’essentiel, ici, est que sept joueurs assument le rôle de «conseillers» du camp d’été, tandis qu’un huitième joueur revêt le masque de hockey de Jason Voorhees. Le premier doit survivre ou s’échapper, tandis que le second est chargé d’expédier ses adversaires adolescents avant la fin du jeu, idéalement de diverses manières imaginatives et horribles.

Rick Lane, contributeur d’fr.techtribune.net, a été assez impressionné par tout cela lors de sa sortie en 2017, l’appelant “un jeu passionnant de chat et de souris où être la souris est pleine de tension et être le chat est génial.”

Pour compléter les ajouts d’octobre, deux offres un peu moins effrayantes; Il y a Rad, une action post-apocalyptique en 3D de Double Fine, dans laquelle l’adolescent titulaire de chauves-souris erre dans un désert radioactif en constante évolution dans le but de restaurer le monde – et Trine 4, la dernière entrée dans le puzzle coopératif du développeur Frozenbyte -platformer. Ce dernier, d’ailleurs, s’est mérité un badge Recommandé lorsque fr.techtribune.net l’a examiné l’année dernière.

Tous les jeux ci-dessus sont lancés sur PlayStation Now aujourd’hui et Sony note que Days Gone restera disponible jusqu’au 5 janvier de l’année prochaine.



Leave a Reply