Et dans quelle mesure la série S gère-t-elle le lancer de rayons?

Le déploiement échelonné du code de démonstration Resident Evil par Capcom a atteint sa conclusion le week-end dernier, alors que les segments de jeu Village et Castle précédemment disponibles sur les consoles PlayStation se sont déployés pour les joueurs Xbox. Les résultats sont à peu près conformes aux attentes basées sur l’expérience antérieure avec le moteur RE, mais nous avons notre premier aperçu de la façon dont les performances du lancer de rayons de la technologie évoluent sur Xbox Series S, après avoir été exclues de Devil May Cry 5 Special Edition.

Donc, après avoir pris la mesure du code de démonstration d’une expérience antérieure sur PlayStation 5, comment la Xbox Series X se compare-t-elle? Peut-être inévitablement, les résultats sont tout à fait conformes à nos conclusions sur Devil May Cry 5 SE: bien que nous ayons mentionné une fréquence d’images attendue de 45 ips à une résolution 4K avec le traçage de rayons activé (basé sur la fiche technique de Capcom), les séries X et PlayStation 5 fonctionnent réellement avec un niveau de performance déverrouillé et, pour la plupart, tournent à 60 images par seconde. Les deux versions utilisent la technologie de reconstruction d’image de Capcom pour améliorer les performances par rapport au rendu de résolution native, et les deux consoles semblent presque identiques l’une à l’autre.

Quelques impressions initiales sur le fonctionnement de Resident Evil Village sur les consoles de la série Xbox, et quelques confrontations rapides avec PS5.

La seule différence tangible vient des performances: la série X a une adhérence plus ferme sur sa cible de 60 ips, avec un débit légèrement moins constant de la PlayStation 5. Au mieux, la série X offre 10% de performances en plus dans les scènes de stress-test, mais je l’ai fait. notez une scène où les deux consoles plongent de 60 ips exactement dans la même mesure. Encore une fois, similaire au DMC5 SE, le RT de Resident Evil Village offre des réflexions à basse résolution en combinaison avec un passage d’éclairage qui remplace l’occlusion ambiante de l’espace écran de la version non RT. Il y a une différence, mais peut-être pas une différence qui change la donne. Vous pouvez jouer confortablement au jeu sans pour autant RT et obtenez toujours une expérience formidable et dans ces scénarios, les séries X et PlayStation 5 sont toutes deux verrouillées à 4K60 dans les deux zones de démonstration.

Alors, comment la série S s’intègre-t-elle? Oui, il existe une option RT et non, nous ne vous recommandons pas de l’utiliser, car la performance peut être extraordinaire. Là où la série X tourne un peu moins de 60 ips, la série S se cache au milieu des années 30 et la cohérence générale des performances est vraiment médiocre. La qualité d’image est assez impressionnante, cependant: là où la série X rend en 4K reconstruit, la série S le fait à la place à un 1440p reconstruit – bien qu’avec ce gros déficit de performances. Heureusement, il existe une voie à suivre pour les propriétaires de la série S. Désactivez les fonctionnalités de traçage de rayons et Resident Evil Village revient aux 60 ips attendus, avec juste le plus petit des creux en dessous – et même alors, seulement de manière fugitive.

La fiche technique de Capcom avait signalé que l’expérience non-RT de la série S fonctionnait à 1440p avec une fréquence d’images attendue de 45 ips, il sera donc très intéressant de voir comment l’expérience de cette démo se traduit dans le jeu final et dans quelle mesure ces démos sont représentatifs du jeu complet. La bande-annonce fournie avec la démo semble certainement suggérer une expérience beaucoup plus variée et dynamique que l’une ou l’autre des deux démos, qui sont en fait assez basiques en termes de contenu. Nous aurons bientôt des réponses à ce sujet, ainsi qu’un aperçu détaillé du jeu PC.



Leave a Reply