Les employés qui ont travaillé dans l’équipe marketing d’Airbnb ces dernières années se sont parfois posés une question alléchante: qu’arriverait-il à la croissance de l’entreprise si elle cessait de dépenser des centaines de millions de dollars par an pour des publicités qui apparaissent en haut des résultats de recherche Google?

La pandémie a peut-être donné à Airbnb l’occasion de tester cette voie. Alors que le coronavirus a pratiquement paralysé les voyages en mars, la société a brusquement interrompu la publicité en ligne pour réduire les coûts. Les effets jusqu’à présent ont été mitigés. Même avec des dépenses marketing limitées, Airbnb a commencé à voir un rebond des réservations et du trafic sur le site Web. Mais Airbnb s’est également rétabli plus lentement que ses concurrents plus petits, y compris Vrbo, propriété d’Expedia, qui a dépensé plus agressivement en publicité ces derniers mois.

Leave a Reply