PARIS, 7 juin (Reuters) – L’autorité française de la concurrence a annoncé lundi avoir infligé une amende de 220 millions d’euros (267 millions de dollars) à Google d’Alphabet pour avoir abusé de son pouvoir de marché dans le secteur de la publicité en ligne.

Le chien de garde a déclaré que la sanction était la première du genre au monde et qu’il avait conclu un accord avec la société américaine en vertu duquel Google acceptait de mettre fin à certaines de ses pratiques d’auto-préférence dans le secteur complexe de la publicité en ligne automatisée. (1$ = 0,8226 euros) (Reportage par Mathieu Rosemain, Montage par Sarah White)

.

Leave a Reply