- Publicité -

Avant aujourd’hui, Qualcomm se concentrait sur les chipsets de réalité mixte (XR1 et XR2) pouvant être utilisés à la fois pour les casques de réalité augmentée et virtuelle. La société fabrique actuellement sa première puce AR spécialement conçue avec le Snapdragon AR2 Gen 1.

Compte tenu des contraintes physiques du facteur de forme, Qualcomm utilise une “architecture de traitement distribué multi-puces” afin que tous les composants ne soient pas placés sur une seule grande carte. Au lieu de cela, le processeur AR peut être à l’intérieur d’une tige, le coprocesseur AR dans le pont et la connectivité sur l’autre tige. Comparé au XR2, l’AR2 consomme 50 % d’énergie en moins.

- Publicité -

Ce processeur AR 4nm prend en charge jusqu’à neuf caméras simultanées pour la compréhension de l’utilisateur et de l’environnement avec un “moteur d’analyse visuelle” chargé de la détection d’objets. Un autre matériel dédié améliore le suivi et la localisation des mouvements, tandis que le suivi manuel ou 6DoF fonctionne avec une latence réduite grâce à un accélérateur d’IA. Outre la perception, cette puce est utilisée pour piloter la sortie d’affichage avec un “moteur de reproduction” garantissant que les superpositions visuelles restent ancrées lorsque vous vous déplacez.

Le coprocesseur AR combine les données de la caméra et du capteur, tandis que le suivi oculaire permet un rendu fovéal pour concentrer plus efficacement “les charges de travail uniquement là où l’utilisateur regarde”. Il existe également une prise en charge de l’authentification de l’iris, la puce contenant son propre processeur, sa mémoire et son matériel pour l’agrégation caméra/capteur, la vision par ordinateur et la sécurité.

Comme sur le Snapdragon 8 Gen 2, le Qualcomm FastConnect 7800 prend en charge le Wi-Fi 7 avec une latence inférieure à 2 millisecondes entre les lunettes AR et un appareil « hôte » couplé. Le traitement des données plus complexes est déchargé sur le smartphone (ou le PC) connecté, tandis que les données de perception sensibles à la latence sont traitées directement sur les lunettes.

En termes d’adoption de Snapdragon AR2 Gen 1, Lenovo, LG, Niantic, Nreal, OPPO, Pico, QONOQ, Rokid, Sharp, TCL, Tencent, Vuzix et Xiaomi sont à “différentes étapes de développement”.

Qualcomm a également annoncé les plates-formes/puces sonores S5 Gen 2 et S3 Gen 2 qui prennent en charge l’audio spatial avec un suivi dynamique de la tête, une qualité audio sans perte et une latence de 48 ms.

Remarque : Qualcomm a payé les frais de déplacement et d’hébergement pour cet événement de lancement, mais n’a pas contribué au contenu éditorial.

FTC : Nous utilisons des liens d’affiliation automatique générateurs de revenus. Suite.


Découvrez 9to5Google sur YouTube pour plus d’informations :

Rate this post
Avatar
Violette Laurent est une blogueuse tech nantaise diplômée en communication de masse et douée pour l'écriture. Elle est la rédactrice en chef de fr.techtribune.net. Les sujets de prédilection de Violette sont la technologie et la cryptographie. Elle est également une grande fan d'Anime et de Manga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici