- Publicité -

Open, la néobanque soutenue par Google et Tiger Global, prévoit d’intégrer environ 10 millions de petites entreprises en 3 ans dans le but de résoudre une série de défis auxquels sont confrontées pour gérer les finances de leur entreprise, en utilisant la technologie.

 

Open propose un compte professionnel en partenariat avec des banques qui aide les à automatiser et à gérer efficacement leurs finances. L’entreprise qui travaille avec les 14 plus grandes banques indiennes vise à intégrer environ 250 banques dans le monde qui utiliseraient sa plate-forme et sa technologie. Elle prévoit d’étendre ses opérations à l’échelle mondiale sur des marchés tels que l’Europe, l’Asie du Sud-Est et le Moyen-Orient.

“Nous avons lancé Open il y a cinq ans principalement pour résoudre les défis auxquels les petites entreprises sont confrontées en matière de services bancaires aux entreprises, car il y a beaucoup d’inefficacités dans les processus existants”, a déclaré Anish Achuthan, co-fondateur et PDG d’Open, dans un interview. “Aujourd’hui, de nombreuses grandes banques du pays déploient notre solution pour lancer leurs propres néobanques.”

- Publicité -

 

Par exemple, la solution BankingStack de l’entreprise permet aux banques et aux institutions financières de lancer des services bancaires numériques. Il est déployé dans plus de 15 banques en Inde et 2 banques en Asie du Sud-Est. Cela permet aux banques de compléter leurs propres offres bancaires numériques et d’offrir une expérience supérieure à leurs clients.

 

“Nous permettons aux banques traditionnelles d’offrir de meilleures expériences bancaires à leurs clients”, a déclaré Achuthan.

 

Open est en concurrence avec des acteurs tels que Razorpay et des sociétés fintech britanniques telles que Revolut et Tide.

 

Open est récemment devenu la 100e licorne indienne après avoir levé 100 millions de dollars mené par Temasek, Google et SBI Investments. Il dessert désormais plus de 2,3 millions de et traite 30 milliards de dollars de transactions par an. La plateforme embarque 100 000 nouvelles PME et startups chaque mois.

 

La plate-forme permet aux entreprises de collecter des paiements, d’effectuer des paiements transparents et de rationaliser la gestion des dépenses. Les autres processus incluent la gestion de la conformité, le rapprochement automatique et la catégorisation des revenus et des dépenses, automatisant ainsi la comptabilité.

 

« Actuellement, nous gérons des dépôts d’une valeur de 2 milliards de dollars sur notre plateforme. Nous visons à porter cela à environ 7 milliards de dollars d’ici l’année prochaine », a déclaré Achuthan.

 

Open, a été fondée en 2017 par les entrepreneurs en série fintech Anish Achuthan et Mabel Chacko, aux côtés d’Ajeesh Achuthan et Deena Jacob en 2017.

 

Comme progression naturelle, Open exploite désormais également l’espace de prêt aux PME. La plate-forme se prépare au lancement de trois nouveaux produits visant à renforcer les besoins en capital des PME en plus de ses offres de cartes de crédit PME existantes. Les nouveaux produits comprennent Open Flo – un produit de financement basé sur les revenus pour les entreprises de commerce électronique, Open Settl – une offre de crédit à règlement anticipé et Open Capital – une offre de prêt de fonds de roulement pour les PME.

 

Open vise à débourser 1 milliard de dollars en prêts via la nouvelle suite de produits sur la plate-forme au cours des 12 prochains mois.

 

Pour cela, Open et IIFL Finance Ltd. ont créé une joint-venture pour lancer une néo-banque qui répondrait aux besoins bancaires et de crédit des micro et petites entreprises (MPME). Il offrira une expérience alternative à la banque traditionnelle. Cela comprend la fourniture d’une interface simple pour les opérations bancaires et l’intégration avec la comptabilité, les finances et la paie de manière transparente.

 

Achuthan a déclaré que les prêts aux PME sont le besoin de l’heure, car les petites entreprises manquent largement d’accès à des ressources en capital solides. Un récent rapport de l’IFC a indiqué que les PME occupent une minuscule part de crédit de 6 à 7 % et font face à un déficit de crédit de près de 1 100 milliards de dollars.

 

La société a récemment reçu le feu vert de la Reserve Bank of India (RBI) pour son nouveau produit de paiement transfrontalier. Cela vient après qu’Open ait terminé la phase de test de la deuxième cohorte dans le cadre de la structure de bac à sable réglementaire de RBI sur le thème “Paiements transfrontaliers”. Open est l’une des 4 entités qui ont terminé la phase de test du bac à sable réglementaire de RBI.

 

Open a également mis au point « Zwitch », une plate-forme financière intégrée sans code. Cela permet aux entreprises de tous les secteurs de créer des produits et services financiers personnalisés qui s’intègrent dans le parcours client.

Rate this post
Violette Laurent est une blogueuse tech nantaise diplômée en communication de masse et douée pour l'écriture. Elle est la rédactrice en chef de fr.techtribune.net. Les sujets de prédilection de Violette sont la technologie et la cryptographie. Elle est également une grande fan d'Anime et de Manga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici