- Publicité -


Guerre des nuages

Si vous vous demandez pourquoi Microsoft Le PDG Satya Nadella a lancé un blitz de parts de marché tous azimuts dans le cloud la semaine dernière, la raison en est claire: pour le 2e trimestre, AWS (en anglais) et Google Cloud une fois de plus, il a connu une croissance beaucoup plus rapide que Microsoft dans le cloud et est en train de réduire son avance autrefois écrasante.

Juste pour être clair: je ne parle pas seulement du sous-segment de l’infrastructure cloud qui est si souvent au centre de divers rapports dans les médias et de certains analystes. Ma couverture à Guerre des nuages a toujours été sur l’ensemble des portefeuilles cloud des principaux fournisseurs, englobant non seulement l’infrastructure, mais aussi les applications, les bases de données et autres services logiciels.

Voici les Taux de croissance du T2 et les totaux des revenus de ces trois sociétés :

- Publicité -
  • Microsoft en hausse de 28% à 25 milliards de dollars;
  • AWS en hausse de 33 % à 19,7 milliards de dollars ; et
  • Google Cloud en hausse de 36% à 6,3 milliards de dollars.

De toute évidence, Microsoft est de loin le plus grand fournisseur de cloud. Alors que ces chiffres de revenus trimestriels stupéfiants deviennent de plus en plus importants, il est de plus en plus difficile pour Microsoft de maintenir des taux de croissance de 30% ou plus.

Mais au-delà de ces chiffres du T2 pris isolément, ce que nous avons ici est une tendance continue : AWS a connu une croissance plus rapide que l’activité cloud de Microsoft pendant 5 trimestres consécutifs. Oui, le marché est énorme et continuera, je crois, à s’agrandir au cours des prochaines années, mais au fur et à mesure que cela se produit, AWS se développe à un rythme plus rapide que l’activité Microsoft Cloud.

C’est quelque chose que j’ai déjà souligné parce que ce dont nous parlons ici est, après tout, « le plus grand marché de croissance que le monde ait jamais connu ». Dans ce contexte, parmi tous les monstres de croissance voraces, il est éclairant de savoir qui engloutit des opportunités plus rapidement que ses concurrents.

Et si vous regardez les chiffres des 5 derniers trimestres, la réponse très claire est qu’AWS mâche l’avance auparavant inattaquable de Microsoft dans le cloud par la simple vertu d’une croissance plus rapide. Voici les taux de croissance des revenus du cloud pour les 5 derniers trimestres – et pour plus de clarté, je les répertorie par trimestres civils, même si l’exercice fiscal de Microsoft commence le 1er juillet et se termine le 30 juin.

  • T2 2022 : Cloud Microsoft + 28 %, AWS + 33 %
  • T1 2022 : Cloud Microsoft + 32 %, AWS + 37 %
  • T4 2021 : Cloud Microsoft + 32 %, AWS + 40 %
  • T3 2021 : Cloud Microsoft + 36 %, AWS + 39 %
  • T2 2021 : Cloud Microsoft + 36 %, AWS + 37 %

Bien que seulement un quart de la taille de Microsoft Cloud, Google Cloud continue de croître beaucoup plus rapidement car, comme Microsoft, il s’adresse non seulement à l’infrastructure cloud, mais également aux applications et aux applications connexes. solutions spécifiques à l’industrie dont les entreprises ont désespérément besoin aujourd’hui pour suivre le rythme de l’évolution rapide des exigences des clients.

Dans ce contexte, nous pouvons comprendre plus clairement la raison d’être de la déclaration de Nadella en haut de l’appel aux résultats de Microsoft du 26 juillet selon lequel « nous investirons pour prendre des parts et créer de nouvelles entreprises et catégories ». C’est une indication claire que Nadella s’est engagée à inverser la tendance révélée dans les chiffres comparatifs trimestriels ci-dessus.

Comme je l’ai décrit dans un article de la semaine dernière intitulé Microsoft lance une guerre des parts de marché et les clients vont sûrement gagner, Nadell et la directrice financière Amy Hood ont martelé ce thème de « prendre des parts » tout au long de l’appel de résultats en citant spécifiquement cette ambition plus d’une douzaine de fois. À partir de cet article, voici comment ils ont fait valoir ce point à plusieurs reprises et de manière agressive:

PDG Nadella

  • « Nous investirons pour prendre des parts et créer de nouvelles entreprises et catégories où nous avons un avantage structurel à long terme. »
  • « Teams prend part à toutes les catégories de collaboration pour discuter avec des réunions, appeler et voir une intensité d’utilisation plus élevée.
  • « Malgré l’évolution du marché des PC au cours du trimestre, nous continuons de voir plus de PC expédiés qu’avant la pandémie et nous prenons des parts de marché. »
  • En matière de cybersécurité, « nous prenons des parts dans toutes les grandes catégories que nous servons. »
  • « Nous nous concentrons sur l’augmentation de notre part et de notre engagement sur Edge, Bing et notre flux de contenu personnalisé, Microsoft Start. »
  • « Et Edge continue de gagner des parts de marché à mesure que les consommateurs l’utilisent pour économiser de l’argent grâce à nos fonctions intégrées de coupon et de comparaison de prix. »

Capot CFO

  • « Dans notre secteur de la consommation, malgré ces défis macroéconomiques, nous en avons mené un autre quart des gains d’actions pour Windows sur le marché des PC et pour Edge dans les navigateurs.
  • « Et comme vous l’avez dit satya, nous avons constaté des gains de parts de marché dans des domaines tels que les données et l’IA, la dynamique, les équipes et la sécurité. »
  • « Nous continuons de nous attendre à une croissance à deux chiffres du chiffre d’affaires et du bénéfice d’exploitation, tant en devises constantes qu’en dollars américains. Croissance du chiffre d’affaires seront stimulés par la dynamique continue de nos activités commerciales et l’accent mis sur les gains d’actions dans l’ensemble de notre portefeuille. »
  • « Notre position différenciée sur le marché, la demande des clients dans l’ensemble de notre portefeuille de solutions et notre exécution cohérente dans le cloud Microsoft devraient générer un autre trimestre solide de croissance du chiffre d’affaires et des parts, bien que nous nous attendions à continuer de voir la croissance modérée dans notre segment des petites et moyennes entreprises. »
  • « Et dans Dynamics, nous prévoyons une croissance des revenus chez les adolescents de milieu à haut niveau, tirée par la croissance des parts dans Dynamics 365. »
  • « En terminant, nous continuons de constater une forte demande pour nos produits et services et un engagement accru envers notre plateforme alors que nous restons concentrés sur la création d’une valeur client convaincante dans cet environnement dynamique, ce qui se traduit par des gains d’actions continus. »
  • Réponse à une question sur la croissance d’Azure : « Je me sens bien à propos des charges de travail que Satya a mentionnées et où nous pensons pouvoir prendre part. »

Maintenant, vous pourriez regarder ceci et ainsi de suite, « Gros problème – qui s’en soucie? » Et vous avez peut-être raison.

Mais j’ai suivi ces entreprises de très près pendant de nombreuses années et je ne me souviens pas que Nadella ait jamais utilisé ce type de message pointu sur la « prise de part ». Lorsque vous ajoutez à la réalité parallèle que c’est AWS et Google Cloud qui ont pris des parts au cours des derniers trimestres, il devient clair que le fournisseur de cloud le plus important et le plus influent au monde – ce serait Microsoft – est sur le point de faire tout son possible pour changer la façon dont le jeu est joué.

Et cela signifie que les Guerres des Nuages sont sur le point de se réchauffer encore plus.


Vous souhaitez obtenir plus d’informations de Bob Evans et visionner le contenu axé sur le cloud de Cloud Wars Expo ? La vidéo à la demande de l’événement est en cours de déploiement, avec plus de 40 heures de contenu éducatif sur le cloud – avec plus de 100 conférenciers – qui seront disponibles dans les prochains jours. Tout le contenu est gratuit pour les abonnés Acceleration Economy avec un laissez-passer à la demande.

Rate this post
Violette Laurent est une blogueuse tech nantaise diplômée en communication de masse et douée pour l'écriture. Elle est la rédactrice en chef de fr.techtribune.net. Les sujets de prédilection de Violette sont la technologie et la cryptographie. Elle est également une grande fan d'Anime et de Manga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici