PHOTO DE FICHIER: Les logos d’Amazon, Apple, Facebook et Google dans une photo combinée.

BRUXELLES (Reuters) – Les législateurs européens ont invité les directeurs généraux d’Amazon, Apple, Facebook et Alphabet à une audience le 1er février à Bruxelles alors qu’ils tentent de sévir contre les pouvoirs des géants américains de la technologie.

Dans les mois à venir, le Parlement européen apportera sa contribution aux propositions de la Commission européenne visant à forcer les entreprises à jouer équitablement avec leurs rivaux et à en faire davantage pour lutter contre les fausses informations et les contenus préjudiciables en ligne ou faire face à de lourdes amendes.

“Le but de l’audience prévue est d’avoir un échange avec les PDG des quatre principales sociétés de plateformes mondiales pour en savoir plus sur leurs modèles commerciaux actuels et leurs futurs concepts face aux défis de la modification des conditions du marché”, a déclaré une invitation envoyée à les entreprises vues par Reuters.

«Cet événement contribuera à préparer les membres du Parlement européen aux discussions à venir sur une nouvelle réglementation potentielle pour le secteur numérique. Pour toutes ces raisons, nous souhaitons préciser que cette invitation est réservée aux PDG.

L’invitation indiquait que les législateurs étaient disposés à changer la date à un autre jour en février ou mars, mais les personnes familières avec les entreprises doutaient qu’elles accepteraient l’invitation.

Plus tôt vendredi, il est apparu que le directeur général d’Alphabet, Sundar Pichai, organiserait une visioconférence avec la chef de la lutte antitrust de l’UE, Margrethe Vestager, le 25 janvier, selon un calendrier de la Commission européenne.

Vestager, qui fait pression pour de nouvelles règles strictes, discutera des problèmes numériques et de concurrence avec Pichai, a déclaré une porte-parole de la Commission.

Reportage de Foo Yun Chee; Édité par Elaine Hardcastle

.

Leave a Reply