Google prévoit de mettre fin à la prise en charge des cookies tiers dans le navigateur Chrome et son moteur Chromium, une décision qui a conduit à une enquête de la Competition and Markets Authority (CMA) du Royaume-Uni.

Selon la CMA, elle examinera si les propositions «pourraient amener les dépenses publicitaires à se concentrer encore plus sur l’écosystème de Google au détriment de ses concurrents».

Les cookies tiers aident les entreprises à cibler efficacement la publicité et à financer du contenu en ligne gratuit, comme des actualités. Les défenseurs de la vie privée disent qu’ils permettent également aux entreprises de suivre le comportement des consommateurs sur le Web.

L’ensemble de modifications de Google, appelé Privacy Sandbox, désactiverait les cookies tiers et les remplacerait par de nouveaux outils de ciblage publicitaire et ce que l’entreprise estime être de meilleures protections de la confidentialité.

L’AMC a déclaré que sa récente étude sur la publicité numérique sur les plateformes en ligne a révélé qu’elle pourrait nuire à la concurrence et à la capacité des éditeurs de générer des revenus. Cela renforcerait davantage la position déjà dominante de Google sur le marché.

La CMA a déclaré avoir reçu des plaintes de spécialistes du marketing pour Open Web Limited, un groupe d’éditeurs de journaux et d’entreprises technologiques, qui affirme que Google abuse de sa position dominante. Le groupe a exhorté la CMA à bloquer le mouvement.

© MoginRubin LLPNational Law Review, Volume XI, Numéro 17

Leave a Reply