La mère de feu l’artiste hip-hop de Winnipeg, Jaime Prefontaine, poursuit Google Inc., Facebook, SoundCloud et la SOCAN (Société des compositeurs, auteurs et éditeurs de musique du Canada), entre autres, pour les droits sur les comptes de son défunt fils.

Prefontaine, qui a joué avec Winnipeg’s Most sous le nom de Brooklyn, décédé en septembre 2015 à l’âge de 30 ans. Sa famille n’a jamais rendu publique la cause du décès.

Dans une déclaration, la mère de Prefontaine, Loretta Flamand, dit qu’un an avant la mort de son fils, il a enregistré le nom commercial Young Successful Music Group (YSMG) et a commencé à produire de la musique pour des artistes locaux de Winnipeg comme Finalie et Illiano.

Flamand, qui est l’exécuteur testamentaire de la succession de son fils, dit qu’il a également créé un certain nombre de comptes “aux fins des intérêts commerciaux de YSMG et de la monétisation de sa musique produite”.

La déclaration, déposée à la Cour du Banc de la Reine du Manitoba le 27 juillet, répertorie un certain nombre de comptes, dont une chaîne YouTube, une page Faceook et un compte Gmail.

“Au décès de Jaime ou aux alentours de celui-ci, les informations de connexion aux comptes, y compris les mots de passe, ont été extraites des locaux dans lesquels YSMG opérait et ont depuis été modifiées, empêchant l’accès de la succession au compte”, a déclaré la demande.

Le procès dit que Flamand ne connaît pas l’identité de la ou des personnes qui ont pris les informations de connexion. Les mots de passe ont depuis été modifiés, selon le procès, qui a empêché Flamand et la succession de son fils d’accéder aux comptes.

REGARDER | Un profil CBC 2012 de Winnipeg’s Most :

CBC News 2012 : À l’exception de la série documentaire 8TH Fire avec Wab Kinew, présente le groupe de hip hop Winnipeg’s Most 4:01

“En outre, la dénomination des comptes, en particulier les comptes YouTube, SoundCloud et Facebook, a été renommée Young & Successful (Y&S), tout en utilisant le matériel et le contenu de YSMG”, selon les documents du tribunal.

Le procès indique que la succession de Prefontaine a tenté d’accéder aux comptes et d’obtenir toute somme provenant des redevances, mais n’a pas pu le faire car les mots de passe ont été modifiés. Flamand a contacté Google, Facebook, Youtube et les autres organisations demandant l’accès mais a été refusé.

La succession de Flamand et Préfontaine poursuit désormais ces sociétés pour reprendre le contrôle des comptes. Ils demandent également des détails complets sur les comptes de 2014, tels que l’argent gagné et tous les fonds versés dans ou hors des comptes.

Une défense n’a pas encore été déposée devant le tribunal.

Winnipeg’s Most, composé de Prefontaine, Jon-C (Billy Pierson) et Charlie Fettah (Tyler Rogers), a fait ses débuts en 2010 et a remporté plusieurs prix de la musique du choix des peuples autochtones cette année-là, notamment celui du meilleur nouvel artiste. Ils ont remporté six autres prix en 2011 et ont été présentés dans Le magazine Maclean’s.

Prefontaine avait passé du temps en prison et était recherché par la police de Winnipeg dans les semaines qui ont précédé sa mort. À l’époque, la police a publié un communiqué de presse disant que Prefontaine savait qu’ils le recherchaient “et qu’il les évite activement”.

En 2012, Winnipeg’s Most a acheté des pierres tombales pour honorer deux femmes qui avaient été tuées.

À l’époque, Prefontaine a déclaré à CBC News qu’il avait une tante qui avait été assassinée et a déclaré que le problème des femmes autochtones disparues et assassinées l’avait frappé près de chez lui.

Leave a Reply