Crédits: Dreamstime

Google effectuera un essai avec Chrome 86, le navigateur qui devrait sortir en octobre, qui masquera une grande partie de l’URL d’un site afin de déjouer les attaques de phishing.

“Nous allons expérimenter la façon dont les URL sont affichées dans la barre d’adresse sur les plates-formes de bureau”, ont écrit Emily Stark, Eric Mill et Shweta Panditrao, tous membres de l’équipe de sécurité de Chrome, dans un Publication du 12 août sur un blog d’entreprise.

“Notre objectif est de comprendre – grâce à une utilisation dans le monde réel – si l’affichage des URL de cette manière aide les utilisateurs à se rendre compte qu’ils visitent un site Web malveillant et les protège des attaques de phishing et d’ingénierie sociale.”

Le test sera déployé dans Chrome 86 – actuellement prévu pour le 6 octobre – avec des participants choisis au hasard. Stark, Mill et Panditrao n’ont pas précisé le nombre d’utilisateurs de Chrome, ni même un pourcentage du total du navigateur, qui verront le pilote de la barre d’adresse. Les appareils inscrits par l’entreprise ne seront pas inclus dans cette expérience Chrome 86, ont-ils ajouté.

Plutôt que d’afficher l’URL entière dans la barre d’adresse de Chrome, la version d’essai la condensera à ce que Google a appelé le “domaine enregistrable”, ce qui, a-t-il expliqué, signifie (la partie “la plus significative” du nom de domaine).

Selon les trois ingénieurs de Google, n’afficher que le domaine pourrait faciliter la tâche des utilisateurs – ceux qui Regardez à la barre d’adresse, de toute façon (tout le monde ne le fait pas) – pour s’assurer qu’ils étaient au bon endroit, pas sur un site malveillant qu’ils avaient été amenés à visiter.

.

Leave a Reply