REUTERS: Google d’Alphabet Inc recommencera à accepter les publicités politiques aux États-Unis à partir du 24 février, selon un e-mail aux annonceurs vu par Reuters.

Google a suspendu ces publicités en janvier à la suite des violences au Capitole américain et à l’approche de l’investiture présidentielle.

“Nous continuerons d’appliquer rigoureusement nos politiques publicitaires, qui interdisent strictement les informations manifestement fausses qui pourraient saper de manière significative la confiance dans les élections ou le processus démocratique”, a déclaré une porte-parole de l’entreprise, confirmant cette décision.

Le site Web d’actualités Axios a d’abord rendu compte du développement.

Facebook Inc a suspendu les publicités politiques après les élections du 3 novembre, ne débloquant que brièvement les publicités autour des élections au Sénat américain en Géorgie au début du mois. La société n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires sur la date à laquelle l’interdiction serait levée.

(Reportage de Munsif Vengattil à Bengaluru et Elizabeth Culliford à New York; édité par Shounak Dasgupta)

.

Leave a Reply