Le composant WebView d’Android a provoqué une crash généralisé le mois dernier, des dizaines d’applications ont cessé de fonctionner, notamment Gmail, Google Pay et plusieurs applications bancaires. La gravité de l’erreur – qui a duré jusqu’à huit heures avant qu’un correctif permanent ne soit publié – a incité Google à apporter des modifications supplémentaires dans le but d’éviter une autre calamité.

Dans un nouveau statut rapport, Google explique les causes du crash et détaille les améliorations WebView qu’il prévoit de mettre en œuvre. Toutes les applications qui s’appuyaient sur WebView pour ouvrir des pages Web se sont plantées à la suite d’un bogue dans l’expérience et la technologie de configuration du logiciel, a noté la société. Afin de résoudre le problème, Google a dû publier de nouvelles versions de Chrome et WebView via Google Play pour les mises à jour automatiques et manuelles.

La clé de ses améliorations WebView est un nouveau “Mode sans échec” qui verrait l’application revenir à un bon état si l’histoire se répète. Google prévoit également d’accélérer les mises à jour de Chrome et WebView sur le Play Store. De plus, il s’engage à auditer l’application et à mieux communiquer avec les utilisateurs lors d’incidents. En clin d’œil aux entreprises et aux développeurs qui ont probablement été inondés de plaintes pour un crash qu’ils n’ont pas causé, Google dit qu’il travaillera avec ses partenaires pour fournir des commentaires sur l’impact des incidents et l’état de résolution.

Leave a Reply