Siège de Google à Mountain View, en Californie.

Getty Images

Afin de répondre aux préoccupations antitrust de l’Union européenne, Google d’Alphabet Inc. a proposé de ne pas utiliser les données de santé des appareils Fitbit pour cibler les annonces, Reuters a rapporté lundi.

Google est en train d’acquérir Fitbit, dans le cadre d’un accord d’une valeur d’environ 2,1 milliards de dollars.

“Nous apprécions l’opportunité de travailler avec la Commission européenne sur une approche qui protège les attentes des consommateurs que les données des appareils Fitbit ne seront pas utilisées à des fins publicitaires”, aurait déclaré Google dans un e-mail à Reuters.

Les investisseurs ont été douteux que l’accord Fitbit passera, en raison de problèmes antitrust et de confidentialité des données. Outre les régulateurs européens, le ministère américain de la Justice doit également approuver l’accord.

Actions Fitbit
EN FORME,
-2,64%

sont en hausse de 1% depuis le début de l’année, tandis que les actions de classe A d’Alphabet
GOOGL,
-1,74%

en hausse de 13% par rapport aux S&P 500
SPX,
-0,93%

2,4% de baisse cette année.

.

Leave a Reply