Dans un article de blog publié mardi, Google a annoncé ce qu’il a décrit comme une «toute nouvelle» version (officiellement, la 9.1) de son lecteur d’écran TalkBack. Brian Kemler, responsable de produit d’accessibilité Android, a écrit dans le message que le logiciel mis à niveau comprend «certaines des fonctionnalités les plus demandées par la communauté des aveugles et des malvoyants».

Google a déclaré que le nouveau TalkBack avait été co-développé avec Samsung, ajoutant que TalkBack était le lecteur d’écran par défaut sur tous les appareils Galaxy exécutant One UI 3 et versions ultérieures.

La nouvelle version de TalkBack est la plus ambitieuse depuis Google a introduit la fonctionnalité en 2009. Par coïncidence, TalkBack a fait ses débuts la même année qu’Apple a introduit VoiceOver dans l’iPod Shuffle de troisième génération, qui est apparu plus tard dans iOS 3 (née iPhone OS) en tant que fonction de chapiteau du nouvel iPhone 3GS. VoiceOver et d’autres fonctionnalités d’accessibilité — Mono Audio, Zoom et contraste blanc sur noir — ont marqué la première fois que l’iPhone était livré avec des technologies d’assistance pour les utilisateurs handicapés.

La fonction de sélection du nouveau TalkBack est la possibilité d’utiliser des gestes multi-touch pour contrôler l’interface utilisateur. Google affirme que ces nouveaux gestes “vous facilitent l’interaction avec les applications et vous permettent d’effectuer des actions courantes, telles que la sélection et la modification de texte, le contrôle des médias et la recherche d’aide”. De plus, les utilisateurs peuvent utiliser des gestes de balayage pour lire les titres des actualités, par exemple. En glissant de droite à gauche, il est possible de lire des phrases complètes, ainsi que de les décomposer par mot (s) ou caractères. De même, un simple glissement vers le haut ou vers le bas permettra la navigation dans un morceau de texte.

Une autre commande gestuelle consiste à utiliser la voix pour piloter TalkBack. Si vous faites glisser votre doigt vers le haut puis vers la droite, TalkBack arrêtera de lire et attendra des instructions verbales, selon Google. La fonction prend en charge plus de 25 commandes différentes telles que «trouver» pour localiser un texte particulier et «augmenter le taux de parole» pour que TalkBack parle plus rapidement.

Enfin, Google a ajouté la possibilité de personnaliser les commandes et les menus de TalkBack afin de permettre aux utilisateurs une expérience plus personnalisée. L’arabe et l’espagnol ont été ajoutés à la liste des langues prises en charge par le clavier Braille.

Google propose un tutoriel pour le nouveau TalkBack, ainsi qu’un «test pad» sur lequel les utilisateurs peuvent s’exercer aux gestes. La compagnie a également a publié une vidéo de la fonctionnalité sur YouTube.

.

Leave a Reply