À la suite de la décision de la Cour fédérale australienne que Google a induit les utilisateurs d’Android en erreur En ce qui concerne la collecte de données de localisation, les conversations sur les problèmes de confidentialité entre les consommateurs et les grandes entreprises technologiques ont retrouvé leur place sous les projecteurs.

Si vous avez besoin de plus de contexte à ce sujet, il a été découvert que Google avait continué à suivre les données de localisation des utilisateurs australiens d’Android qui ont créé des comptes Google entre janvier 2017 et décembre 2018. On pensait que la désactivation de la fonction “ historique de localisation ” mettrait fin à la collecte de données , il était en fait suivi ailleurs, sous les autorisations «Activité sur le Web et les applications».

Leave a Reply