Bell Canada est le dernier fournisseur de services à annoncer un important partenariat avec un fournisseur de cloud public. Bell Canada a choisi de travailler avec Google Cloud pour alimenter la transformation numérique de Bell à l’échelle de l’entreprise et améliorer son réseau et son infrastructure informatique.

Le nouveau partenariat pluriannuel combinera le réseau 5G de Bell avec Anthos de Google Cloud solution multicloud, qui étend les services Google Cloud aux environnements de ses clients.

Bell prévoit de commencer la collaboration en déplaçant certaines de ses charges de travail et applications critiques de son infrastructure informatique sur site vers Google Cloud. Bell Canada exploitera également l’expertise de Google en analyse de données et en intelligence artificielle (IA) pour obtenir des informations sur la performance du réseau en temps réel, la planification de la capacité et l’assurance de service.

L’une des raisons pour lesquelles Bell a choisi Google est qu’ils « partagent un objectif commun de gérer des entreprises plus durables », selon Bell. “En tant que cloud le plus propre du secteur, Google Cloud contribuera à l’objectif de Bell d’atteindre des opérations neutres en carbone d’ici 2025 et de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 conformément à l’Accord de Paris sur le climat”, a déclaré un communiqué de presse de Bell.

Bell et Google Cloud prévoient de collaborer tout au long de la prochaine décennie sur de nouvelles innovations, notamment des solutions cloud pour les entreprises clientes.

Cloud et fournisseurs de services

2021 s’est avérée être l’année où les fournisseurs de cloud et de services vont de pair comme le beurre de cacahuète et le chocolat.

Dish a lancé les grandes annonces lorsqu’il a annoncé en avril qu’il exécuterait ses fonctions de réseau de base et RAN sur le cloud d’AWS.

EN RELATION: Dish fait sensation, choisit AWS pour héberger le 5G RAN et le cœur — Voices de l’industrie : Chua

Puis AT&T annoncé en juin qu’il exploiterait son réseau principal sur Microsoft Azure.

Igal Elbaz, vice-président principal de l’ingénierie et des opérations d’AT&T, a déclaré à Fierce qu’AT&T confierait le développement de ses logiciels de réseau à Microsoft. Mais tout ce qui s’y ajoute, comme les fonctions réseau et la création de services, reste chez AT&T.

EN RELATION: AT&T : l’accord cloud avec Microsoft valide la virtualisation

Elbaz a déclaré qu’à partir du premier jour, AT&T sera en mesure de continuer à exploiter son réseau de la même manière qu’il le fait. “Nous pouvons continuer à concevoir et à exploiter notre réseau sur la même plate-forme cloud parce que nous l’avons construit”, a déclaré Elbaz. Au fil du temps, Microsoft continuera à développer des capacités supplémentaires.

.

Leave a Reply