Selon les dernières recherches de Canalys, les dépenses en services d’infrastructure cloud ont de nouveau augmenté de plus d’un tiers à mesure que la migration de la charge de travail et le développement d’applications natives cloud s’accéléraient.

Après qu’AWS a déposé sa dernière série de chiffres trimestriels Hier soir, les analystes de la société de conseil axée sur les canaux ont confirmé qu’environ 47 milliards de dollars avaient été déboursés par les clients commerciaux sur l’infrastructure en tant que service (IaaS) au cours du deuxième trimestre civil, en hausse de 36% d’une année sur l’autre.

Les trois principaux fournisseurs de cloud ont représenté 61 % de ces dépenses totales, mentionné Canalys et AWS étaient en tête avec une part de 31% du butin, soit 14,57 milliards de dollars.

Hier soir, lors d’une conférence téléphonique sur les résultats, le directeur financier d’Amazon, Brian Olsavsky, a déclaré: “Des événements économiques perturbateurs comme le COVID ont poussé de nombreuses personnes à prendre du recul et à réfléchir à la manière dont elles souhaitent changer de stratégie. Et beaucoup d’entre elles en arrivent à la conclusion qu’elles ne veulent pas possèdent et gèrent leurs propres centres de données.”

Les clients gagnants au cours du trimestre pour AWS comprennent les opérateurs de télécommunications Swisscom et Bell Canada, BMO Financial Group, Grupo Bancolumbia et Ferrari.

Le service Azure de Microsoft a augmenté de 51 % pour atteindre 10,34 milliards de dollars, ce qui lui donne une part de 22 % des dépenses totales en IaaS. La bête de Redmond a également flashé ses finances cette semaine, montrant qu’elle a fait un Bénéfice quotidien de 165 millions de dollars au cours de l’exercice ’21.

Google, troisième, a décroché 8% de part de marché dans le classement Canalys, grâce à une croissance de 61% des ventes à 3,76 milliards de dollars.

Google Cloud, qui a un nouveau patron EMEA en place pour mener la charge Suivant la sortie de Chris Ciauri, a également réussi à réduire ses pertes d’exploitation au cours du trimestre à 591 millions de dollars contre une perte d’exploitation de 1,4 milliard de dollars un an plus tôt.

“Dans le cloud, nous continuerons d’investir de manière agressive, compte tenu de l’opportunité que nous voyons”, a déclaré cette semaine la directrice financière Ruth Porat dans un calendrier Q2 appel de gains avec les types de Wall Street. « Les plus grands fournisseurs de cloud ont bénéficié de la dynamique du confinement, une tendance qui se poursuit. »

Canalys a déclaré que la pandémie avait exposé « de nombreuses fragilités économiques et opérationnelles » au cours de la dernière année et demie, et que les organisations qui travaillaient sur la planification de la résilience des entreprises avaient « accéléré les projets de transformation numérique et augmenté la consommation du cloud ».

De nombreux fournisseurs de matériel informatique aux cheveux gris tentent de contrer la génération cloud des entreprises en lançant leurs propres services basés sur la consommation, notamment HPE, Dell, et Cisco. ®

Leave a Reply